Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 11:48
En juin 2004, on découvrait Apophis, un astéroïde géocroiseur. Il suit une orbite assez proche de la terre. On s’interrogeait sur les possibilités de collision avec la terre. La Nasa a calculé une chance de 1 / 40.000. Un collégien allemand veut corriger le calcul, il y a une chance sur 400 pour que l’astéroïde rentre en collision avec la terre... Qui a raison ?





















Estimation de la trajectoire d'Apophis en 2029, Wikipedia



À partir d’observations faites à l’Institut d'astrophysique de Potsdam, le jeune collégien Nico Marquardt  de 13 ans, a réalisé un devoir dans le cadre d’un concours régional. Le sujet choisi par l’élève était l’astéroïde Apophis et la probabilité qu’il vienne croiser le chemin de la terre.

Nico trouva des résultats bien loin des statistiques publiées par la Nasa. Selon lui, l’astéroïde avait 100 fois plus de chance de venir s’écraser sur terre. Les journaux ont même affirmé que la Nasa avait confirmé les calculs du jeune allemand. Reliée par les agences, la nouvelle s'est diffusée comme une trainée de poudre. Après ce coup médiatique, les journalistes ont commencé à mettre en doute son sérieux. Contactée sur le sujet, l'agence américaine a nié tout contact et a désapprouvé le résultat.

Nico Marquardt aurait pris en compte un nouveau scénario. Lors du passage de l’astéroïde en 2029, Apophis traversera une zone où croisent des milliers de satellites (40.000). Dans le cas où Apophis, percute un de ces objets, il n’ira pas forcément en direction de la terre, mais sa trajectoire en sera légèrement modifiée. Cette modification aura des conséquences sur son passage de 2036.. Et là, les statistiques de collision augmenteraient, pour atteindre 1/400.

Apophis est une grosse boule de 270 mètres. Son impact sur terre à 13 km/s, provoquerait des conséquences importantes. Cependant, les statistiques du collégien n'ont pas été confirmées par les scientifiques... du coup, les agences de presse vont devoir faire leur mea culpa.

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Espace
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages