Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 19:06
Une nouvelle étude, publiée en ligne par le Journal of Archaeological Science, suggère en effet que les deux crânes de cristal les plus connus, appartenant au British Museum de Londres et à l'Institut Smithsonian de Washington, ne proviendraient pas de l’ancien Mexique. La pièce du British Museum aurait été fabriquée au 19e siècle en Europe et celle de Washington serait encore plus récente.


















Crâne de cristal du Bristish Museum - Crédit Bristish Museum


Le British Museum a acheté son crâne, taillé grandeur nature dans un seul bloc de cristal, en 1897 à Tiffany's de New York. Ses origines étaient inconnues, mais on a pensé à cette époque qu’il devait provenir de l’ancien Mexique, les crânes humains utilisés comme ornements étant fréquemment représentés dans l’art aztèque. Le crâne a été rapidement été l’objet de beaucoup d'attention et de spéculations, certains lui attribuant, par exemple, des pouvoirs de guérison. Cependant, il y a eu des doutes sur son authenticité dès les années 30.

L’étude qui vient d’être réalisée a utilisé les dernières techniques scientifiques pour examiner le crâne du British Museum et le crâne en quartz blanc de l'Institut Smithsonian. L'analyse au microscope électronique montre que les deux crânes ont été taillés avec un outil en forme de disque rotatif, une technologie que les anciens Mexicains ne possédaient pas. De plus, l’analyse du quartz du crâne du British Museum révèle une origine située au Brésil ou à Madagascar, loin des liens commerciaux des anciens Mexicains.

L'équipe de scientifiques composée d’experts de l'Université de Cardiff, du British Museum, de l’Institut Smithsonian et de l’université Kingston de Londres, a conclu qu’aucun des deux crânes n’a pu être réalisé par des cultures précolombiennes. Le crâne britannique aurait été réalisé au 19e siècle en Europe et le crâne américain aurait été fabriqué peu de temps avant son achat au Mexique en 1960.

Source :
Science Daily

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher

Pages