Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 02:19

Comme les femmes sont souvent moins susceptibles d'atteindre leurs objectifs de vie que les hommes, elle sont fréquemment moins heureuses que les hommes en fin de vie.




Les chercheurs ont utilisé des données s'étalant sur plusieurs décennies afin d'examiner le rôle de désirs inaccomplis et de buts non atteints concernant la satisfaction et le bien-être. Les attentes de succès dépendent des périodes et des générations (par ex : ceux qui ont vécu une dépression économique). Il existe également des nuances selon les composantes démographiques.

Lors de l'analyse, il est quand même ressorti que, globalement, les femmes sont plus heureuses que les hommes lorsqu'elles entrent dans l'âge adulte : ce vernis de bonheur se patine cependant avec le temps. Ainsi, après l'âge de 48 ans, le bonheur des hommes dépasse celui des femmes.

Cela trouve par ailleurs une corrélation avec deux importants facteurs de la satisfaction dans la vie : la famille et les finances. En « fin de parcours », les hommes sont généralement satisfaits de leurs vies de famille et de leurs situations financières.

Lorsqu'il s'agit d'amour, les aspirations féminines et masculines sont globalement les mêmes. 9 personnes sur 10 des deux sexes atteignant l'âge adulte souhaitent un mariage heureux. En réalité, la période la plus malheureuse d'un homme se situe en moyenne dans sa vingtaine ; lorsqu'il est (le plus souvent) célibataire.

Les jeunes hommes souffrent par ailleurs plus souvent de leurs situations financières que les femmes ; en particulier ils souhaitent gagner davantage. Après 34 ans, les hommes sont plus susceptibles d'être mariés que les femmes et l'écart se creuse avec l'âge. Les finances s'améliorent le plus souvent ainsi que leurs pouvoir d'achat : ils peuvent alors envisager d'acheter une belle maison ou une voiture.

Cette étude est d'ailleurs en accord avec d'autres qui avaient trouvé que les générations récentes sont moins satisfaites que les précédentes tout en ayant davantage de moyens à leur disposition.

La plupart des gens veulent un mariage heureux : un échec peut avoir un grand impact sur le bonheur global. Par ailleurs, ceux qui sont célibataires ne peuvent trouver un soutien financier en cas de coup dur.

Quelques chiffres pour résumer :

- A 41 ans, la satisfaction financière des hommes égale celle des femmes
- A 48 ans, le bonheur total des hommes dépasse celui des femmes
- A 64 ans, les hommes sont plus heureux que les femmes sur le plan de la situation familiale.

Sources : Imaginascience, Sciencedaily

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages