Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 18:46

Le Japon est parait-il le pays ou le taux de suicide serait le plus élevé, qu'en est-il en vérité ?

 


Le taux de suicide au Japon a toujours été élevé; la tradition a sans aucun doute eu une influence à une certaine époque et il semblerait de ce fait que les Japonais n'aient pas le même vision du suicide que les occidentaux. Pour eux, ce serait un acte qui permettrait de retrouver un honneur perdu et qui ne souffre d'aucun tabou religieux.


Mais tous d'abord un peu d'histoire :
Minamoto no Tametomo aurait été le premier homme et samouraï à pratiquer le seppuku honorable, en prenant exemple sur les femmes chinoises : accusées d'avoir enfanté l'enfant d'un autre homme que leur époux, elles s'ouvraient le ventre de désespoir afin de prouver leur fidélité.


Minamoto no Yorimasa est le premier dont on a une description détaillée du seppuku : après sa défaite à la première bataille d'Uji en 1180, Yorimasa s'est retiré dans la salle du Phénix du temple du Byōdō-in, a écrit un poème au dos de son étendard, avant de prendre son poignard et de s'ouvrir l'abdomen. Cette façon de procéder a codifié le seppuku.

 

 

En 2004, le Japon se positionnait en fait en huitième position dans le triste tableau des pays développés ou le suicide serait le plus élevé. 24 pour 100 000.


1. Lituanie 38.6
2. Biélorussie 35.1
3. Russie 34.3
4. Kazakhstan 29.2
5. Slovénie 28.1
6. Hongrie 27.7
7. Lettonie 24.3

 

 

La crise qui a suivit l'éclatement de la bulle financière a plongé les Japonais dans le doute, voire dans un sentiment d'insécurité.

En 2006, plus de la moitiés des personnes qui se sont suicidées, étaient des hommes de 55 à 64 ans dont 48% étaient au chômage. D'autres suicides sembleraient eux liés la maladie (50%) des personnes âgées qui mettent fin à leurs jours.
Pour les jeunes, la difficulté d'être exclu, ne ne pas appartenir à un "groupe" expliquerait en partie nombre de suicides.


Le 9 mars 2002 sort au Japon "Jisatsu Sâkuru" Suicide Club, ou comment une vague de suicides se déverse sur le Japon. Tout comme dans le film, apparaissent également sur la toile des "sites de rencontres" pour pouvoir se suicider en groupe.

 

En 2006, plus de 120 cas ont été débusqués sur le net, où des annonces de suicides étaient annoncés; 10% n'ont pas été retrouvés.
Le suicide est encore considéré comme la plus grande preuve d'amour, des dizaines de fans, à la mort de leurs idoles (naturelle ou suicide) imitent ces derniers et en donnant la mort, comme ce fut le cas pour le guitariste du groupe X-Japan, ou encore Okada Yukiko.
30 000 c'est environ le nombre de suicides enregistrés au Japon, c'est à dire 80 suicides par jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages