7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 08:24
Une étude japonaise, publiée dans le British Journal of Psychiatry, suggère que le lithium naturellement présent dans l’eau diminue le risque de suicide. Certaines municipalités ajoutent déjà du fluor dans l’eau de ville afin d’éviter les problèmes dentaires, on pourrait imaginer ajouter du lithium aussi. Mais la fluorisation a déjà suscité bien des inquiétudes, et quelques théories du complot, ajouter un oligo-élément qui influence l’humeur serait encore bien plus délicat…

Nous savons déjà que le lithium peut être un puissant stabilisateur de l’humeur chez les personnes bipolaires, et traiter les gens au lithium est aussi associé avec des taux de suicide plus bas.

Cependant, le lithium a aussi des effets secondaires importants et déplaisants à hautes doses, et peut être toxique. Toute proposition d’en ajouter, même en faible quantité, à l’eau de ville devrait être traitée avec prudence et être analysée en profondeur,
explique Sophie Corlett.

Partager cet article

Repost0

commentaires