Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 00:05

La société japonaise est régie par un code de conduite et de politesse strict. De nombreuses attitudes admises en Occident sont considérées comme impolies. Même si les japonais ne s’attendent pas à ce que nous connaissions l’ensemble de leurs coutumes, il faut s’abstenir de se conduire en malotru. La politesse japonaise est tout un art de vivre.

 

D’un côté, de grands principes : une immense serviabilité, une obligation de venir en aide à tout un chacun, une ponctualité extrême (de la part des personnes mais aussi des services publics, la poste, les trains, le métro…). De l’autre, des manières finement réglées : les courbettes, les excuses (sumimasen)… Les gens se saluent généralement de la tête, ou par une courbette, mais la poignée de main est de plus en plus utilisée lors des rendez-vous d’affaires avec les Occidentaux.

 

La pudeur et le respect des sentiments tiennent une grande place dans le mode de vie japonais : on n’exprime pas ses sentiments, on ne dit pas les choses de façon directe, on les « fait sentir ». Un japonais auquel vous faites plaisir vous le dira. S’il n’apprécie pas votre geste, il vous dira que ça lui fait plaisir, mais exprimera par d’autres moyens (il vous « fera sentir ») son indifférence voire sa colère. De toute façon, il restera poli et aimable.

 

 

Ce qu’il faut faire

 

Ayez des meishi (cartes de visites), avec une face en japonais si possible. Tendez la carte de visite à deux mains.

 

Dans une discussion, laissez des blancs afin de permettre à votre interlocuteur d’assimiler ce qui vient d’être dit.

 

Excusez-vous et remercier abondamment, manifestez votre reconnaissance.

 

Sachez refuser avec élégance. Les refus catégoriques ne font pas partie de l’étiquette japonaise.

 

Dans les gares, respectez les queues (attendez à gauche et marchez sur la droite des escalators) et les flèches indiquant le sens de la circulation.

 

Utilisez les porte-parapluies à l’entrée des magasins et des maisons.

 

Eteignez les bougies et l’encens en remuant la main pour les éventer. Ne soufflez pas dessus !

 

Utilisez des mouchoirs en papier. Se moucher plusieurs fois dans un même bout de tissu, c’est sale !

 

 

Ce qu’il ne faut pas faire

 

Ne mangez pas en marchant. Cette pratique est très impolie, voire interdite dans certains lieux publics.

 

Ne fumez pas n’importe où. D’abord pour ne pas gêner les non-fumeurs et ensuite parce qu’on n’a pas le droit de jeter les mégots par terre. Il existe des « smoking areas », des zones réservées aux fumeurs.

 

La notion de dignité humaine étant très importante, efforcez-vous de ne jamais diminuer, embarrasser ou contrarier les autres, surtout en public.

 

Ne coupez la parole à personne, et surtout pas à un supérieur ou à une personne âgée.

 

Ne gesticulez pas en parlant : ça peut paraître agressif.

 

Ne vous montrez pas arrogant. Ne vous laissez pas faire pour autant : les japonais, surtout les policiers, sont forts avec les faibles et faibles avec les forts.

 

Soyez ponctuels. En cas de retard, ne vous perdez pas en explications, excusez-vous platement.

 

Dans la rue, évitez de regarder les gens droit dans les yeux.

 

Dans les transports, ne parlez pas à voix forte et ne faites pas sonner votre mobile.

 

Les premiers et derniers wagons de métro n’acceptent généralement pas les mobiles, pour des raisons médicales (pacemaker…).

 

Ne faites pas la bise, encore moins aux femmes.

 

Si on vous offre un cadeau, ne l’ouvrez pas en présence de celui qui vous l’a offert. Obéissez à la règle du « don et contre-don » : offrez un cadeau de valeur égale en retour.

 

 

Extrait de l’agenda Pika éditions 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages