24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 23:53

Les japonais aiment les mots français, même si très peu d’entre eux parlent et écrivent notre langue. Pour un japonais, le français est symbole de qualité, de luxe et de tradition, notamment dans les domaines de la mode, de la gastronomie… C’est également la langue de l’amour.

 

On trouve des mots français partout au Japon : sur les t-shirts, les sacs, les enseignes des boutiques, les noms de restaurants, d’hôtels, de pâtisseries, sur certains produits. La syntaxe et la grammaire ne sont pas toujours correctes, mais c’est la consonance française qui fait vendre parce que cela donne une impression de qualité et de tradition.

 

Les japonais écrivent le français en utilisant le rômaji (qui correspond à notre alphabet), mais avec les particularités japonaises : « l » pour « r », « b » pour « v », … Ainsi, « français » devient « fulansu », « café au lait » devient « kafeore » ou encore « flanbois » pour framboise.

 

 

Extrait de l’agenda Pika éditions 2006

Partager cet article

Repost0

commentaires