Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 00:57

 

 


Jadis, on ne fêtait que les anniversaires les plus importants : le premier, le soixantième (kan reki).

 

Le premier anniversaire est l’occasion de remercier les dieux d’avoir veillé sur le bébé et de leur demander de continuer à veiller sur lui. La coutume associe à cet anniversaire le isshô mochi, « gâteau de riz de 1,8 kg ».

 

Les gâteaux sont au nombre de deux, l’un rouge, l’autre blanc. Le rituel le plus répandu consiste à faire porter à l’enfant les deux mochi, placés dans une furoshiki (sorte d’enveloppe de tissu), sur son dos, puis on essaie de faire tomber l’enfant. Ce rite a pour but d’éviter que l’enfant ne quitte prématurément le cocon familial. On coupe ensuite les gâteaux en petits morceaux pour préparer l’ozôni mochi, « bouillon de gâteau de riz », que l’on déguste ensuite avant le gâteau d’anniversaire lui-même.

 

 

  Extrait de l’agenda Pika éditions 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages