Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:36

On dirait bien que boire du café et avoir des relations sexuelles ne sont pas compatibles. D'après un récent rapport, ces activités conjointes peuvent déclencher des anévrismes. Il s'agit du gonflement d'une artère dans le cerveau. Si cette artère se gonfle trop et rompt, cela peut causer une hémorragie et conduire à un infarctus. Il n'y a pas que la consommation de café, mais aussi de cola, un exercice physique trop rigoureux (dont sexuel) ou même se moucher très fort le nez, poussez fort aux toilettes ou se mettre en rage.

 

Cette découverte est importante, car cela peut permettre de donner un conseil aux patients qui ont un début d'anévrisme constaté. Certains anévrismes ne sont pas facilement traitables et il est mieux d'en passer par la prévention. Des recherches antérieures ont montré qu'il y avait des facteurs de risques chroniques comme l'âge, l'hypertension, la consommation de tabac ou même le genre sexuel (les femmes sont plus facilement atteintes). On estime qu'environ 2 % de la population ont un risque d'anévrisme intracrânien.

Peu de gens ont des symptômes avant la rupture (maux de tête très importants, vomissements, problèmes de vision), toutefois, l'utilisation de plus en plus fréquente de techniques d'imagerie médicale permettra d'en détecter plus. La dernière étude en date a trouvé qu'il existe une trentaine de risques potentiels de déclenchements et que les trois premiers sont la consommation de café, des exercices physiques soutenus et se moucher le nez. Les relations sexuelles ne sont pas loin dans cette liste de choses qui accroissent brutalement la pression sanguine et l'on opine que c'est ce qui favorise le risque.

Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages