Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 20:17

L'ère Meiji (明治時代, meijijidai ) est la période historique du Japon entre 1868 et 1912; initiée par la restauration de Meiji, elle est comprise entre l'ère Keiō (fin de l'époque Edo) et l'ère Taishō. Cette période symbolise la fin de la politique d'isolement volontaire appelée Sakoku et le début de politique de modernisation du Japon.

 

Le Japon de l’ère Meiji était en perpétuel état de crise, il recherchait un certain équilibre intérieur difficile à acquérir face à la complexité du monde extérieur et avait la nostalgie du temps passé, mais son désir de changement le pousse à se révolter contre son passé. Ce fut une lutte épique qu’il livra pendant des années de bouleversement social, politique et culturel. Il tira partie de cette « lutte » en rêvant et réalisant de grandes entreprises, des avancées dans les domaines de l’industrie, de l’économie, de l’agriculture et en matières d’échanges commerciaux.

 

 

L’ouverture du pays 

  •   1853 : le commodore Matthew Perry qui dirige l'expédition américano-européenne (bateaux noirs) pénètre dans la baie de Tokyo. Son but est d’ouvrir le Japon au commerce avec l’Occident. Au Japon deux courants se forment, l’un plutôt pour le commerce avec l’Occident et l’autre totalement opposé. Le premier courant l'emporte finalement et le Japon signe le Convention de Kanagawa avec Perry 31 mars 1854.
  •   Septembre 1864 : la flotte occidentale composée de navires américains, britanniques, hollandais et français tente de forcer le détroit de Chōshu en bombardant les côtes.
  •   Juillet 1866 : un nouveau traité ramène les droits d’importations à 5% ce qui condamne les extrémistes et renforce le parti loyaliste.
  •   Printemps 1867 : l’agitation et les idées de réformes sont si importantes que le shogun Yoshinobu du clan des Tokugawa est contraint de renoncer au pouvoir.

 

La restauration Meiji de 1868 

  •   3 janvier 1868 : les troupes loyalistes s’emparent du palais impérial à Kyōto. Un conseil impérial réuni sur le champ abolit le bakufu. Le règne de l’empereur Mutsuhito qui n’a que quinze ans va commencer ici.
  •   6 avril 1868 : à Kyōto l’empereur Mutsuhito prête un serment en cinq articles qui annoncent les changements prévus par le nouveau régime et l’ouverture officielle du Japon.
  •   Entre 1868 et 1869 : une guerre civile éclate au Japon. Guerre entre les armées des clans de Satsuma, de Chōshu, de Tosa et leurs alliés et, d’autre part, les troupes appartenant au gouvernement shogunal d’Edo et les clans qui lui restèrent fidèles.
  •   1871 : le yen remplace l’ancienne monnaie du Japon. Le Shinto (religion caractérisée par une quasi-divination de l’empereur) redevient une religion d’État.
  •   1872 : un système scolaire obligatoire est instauré. Une ligne ferroviaire reliant Tôkyo à Yokohama est ouverte.
  •   1er janvier 1873 : le calendrier grégorien remplace le calendrier luni-solaire d’origine chinoise.
  •   1876 : le port du sabre est interdit ce qui va provoquer une année plus tard la révolte du clan de Satsuma.
  •   1877 : création de l'université de Tokyo.
  •   10 octobre 1882 : le Nihon Ginkō est créé (la banque du Japon).
  •   11 février 1889 : une Constitution institue un régime représentatif. Elle établit deux chambres l’une élue au suffrage censitaire, l’autre la Chambre des pairs.
  •   Entre 1894 et 1895 : la guerre éclate entre la Chine et le Japon (sino-japonaise). Le conflit est dû aux problèmes d’expansion territoriale. Le Japon remportera facilement cette guerre.
  •   1890 : première session parlementaire sous la constitution Meiji.
  •   1895 : Taïwan est annexé.
  •   1900 : le Japon participe, aux côtés des puissances occidentales à la répression de la révolte des Boxers en Chine.
  •   1902 : le Japon s’allie à la Grande-Bretagne rivale de la Russie en Asie.
  •   1904 et 1905 : le Japon entre en conflit avec la Russie (guerre russo-japonaise).
  •   1905 : Traité de Portsmouth.
  •   1907 : accords franco-japonais et russo-japonais.
  •   1910 : traité d’annexion de la Corée.
  •   1910 : la Corée est annexée.
  •   1912 : l’empereur Meiji meurt et l’Ère Meiji prend fin.

 

 

  Modernisation 

Les principales réformes et leurs conséquences 

La pression d’autres pays (États-Unis, France, Royaume-Uni et Russie) menaçait une colonisation du Japon. Le Japon décida alors de copier les nations occidentales et de s’industrialiser.


  •   L’ouverture du pays vers l’étranger
Conséquences : l’ouverture du pays amena de nouvelles maladies comme le choléra, la dysenterie, la typhoïde ou encore la vérole. Les maladies, elles, vont créer une grande panique au sein de la population japonaise. Celle-ci va devenir très hostile aux étrangers.
L’ouverture du Japon vers l’étranger montre la fin d’une protection, dont ils avaient pu bénéficier contre les épidémies.
  •   L’abolition des privilèges
Conséquences : les seigneurs doivent rendre leur domaine à l’empereur, les samouraïs se font interdire le port du sabre, et les clans militaires sont brisés.
L’empereur gouverne en « souverain absolu ».
  •   Une armée nationale
Conséquences : une armée nationale est créée et le recrutement militaire est élargi.
L’armée devient une armée de métier et n’est plus une armée basée sur des clans (castes) économiques.
  •   Le développement des moyens de transport
Conséquences : les moyens de transport, comme le train (chemin de fer), facilite le déplacement au sein même du pays. Ainsi, les populations rurales viennent plus facilement travailler dans les villes, où la demande de main-d'œuvre est importante.
  •   La création du Yen (nouveau système bancaire -monnaie unique-)
Conséquences : le Yen va fortement faciliter les échanges commerciaux entre le Japon et l’Occident (mais aussi avec les autres pays asiatiques).
  •   Le Shintoïsme, religion d’État
Conséquences : l'empereur devient le grand prêtre du Shinto d'État (kokka shintō) et chaque citoyen doit adhérer à un sanctuaire shinto.
  •   L'éducation
Conséquences : l’enseignement devient obligatoire. L’état crée des écoles publiques très rapidement.
Grâce à l’enseignement et à une philosophie compétitive, une nouvelle forme d’élite apparaît.
  •   Le statut personnel
Conséquences : Pour la population, la « Restauration de Meiji » a permis une grande liberté dans la promotion sociale de l'individu. L'accès aux professions et aux carrières qui, auparavant, étaient réservées à certaines classes, fut facilité.
  •   Le statut de la femme
Conséquences : bien que le droit de vote n'ait été accordé aux femmes que bien plus tard lors de l'occupation du Japon en 1946, leur statut, qui au Japon n’était pas aussi contraint qu’ailleurs, s’est encore libéralisé.



Économie

  •   industrialisation rapide et à marche forcée, le Japon se dresse au bout de quelques décennies, avec une croissance supérieure à celle de l'Allemagne, dans le rang des grandes puissances industrielles (encore quasi nulle à la fin du XIXe siècle, la production d'acier passe durant les années 1900 de presque rien à près de 200 milliers de tonnes.
  •   constitution de zaibatsu tels Mitsubishi, Mitsui, Sumitomo, Yasuda.
  •   colonisation d'Hokkaidō, jusqu'alors distincte de l'empire japonais sous le nom d'Ezochi, après la répression de la République indépendante d'Ezo en 1869.

 

 

Technique 

  •   création d'une ligne télégraphique entre Tōkyō et Yokohama en 1869
  •   création d'une ligne de chemin de fer entre Tōkyō et Yokohama en 1872
  •   premier pont en fer sur la rivière Sumida en 1887
  •   création de l'unité monétaire japonaise en 1871, introduction de la monnaie fiduciaire (yen) sous forme de billets de banque convertibles en argent (1885), et mise en place d'un système bancaire (1882). C'est le point de départ pour l'industrialisation du Japon. 

 

 

Politique

  •   restauration du pouvoir de l'empereur, le Shogun étant discrédité après l'accord passé lors de l'expédition américaine Perry.
  •   constitution en 1889
  •   le calendrier luni-solaire d'origine chinoise est remplacé par le calendrier grégorien en 1873
  •   reconstitution du shintoïsme qui devient la religion nationale, séparée clairement du bouddhisme
  •   séparation du pouvoir législatif et exécutif
  •   Mot d'ordre : « esprit japonais et méthodes occidentales »
  •   Mise en place d'un nouveau système éducatif

 

 

Expansion militaire 

 

 

Impact Global 

Au prix d'une guerre civile, l'empereur Meiji a atteint à la fin de son règne son but principal : amener le Japon à la hauteur des puissances occidentales en établissant un pouvoir central fort. Ce sont tous les efforts menés durant l'ère Meiji, véritable révolution politique, sociale, industrielle, et militaire, qui permirent au pays du soleil levant d'obtenir une victoire éclatante durant la guerre russo-japonaise (1905). Cette première victoire d'une puissance orientale sur une puissance occidentale dans l'Histoire contemporaine fît apparaître dans l'opinion publique le spectre du « péril jaune », et dans une certaine mesure, la politique expansionniste du Japon sous l'ère Shōwa est en continuité avec la politique de l'ère Meiji. Pour le gouvernement japonais, au début du XXe siècle les alternatives sont: étendre son influence sur l'Asie ou passer sous l'influence de l'Occident, autrement dit coloniser ou être colonisé. C'est dans l'optique de rester une grande puissance que sera mis en place la sphère de coprospérité de la grande Asie orientale.

 

Un grand nombre des mesures prises durant l'ère Meiji perdurent dans le Japon moderne (devenu néanmoins pacifiste après la Seconde Guerre mondiale) : instruction obligatoire, institution du yen comme monnaie nationale, ouverture sur l'Occident, administration centrale s'appuyant sur des préfectures, entre autres. Le Japon n'a pas renoncé à son statut de grande puissance, et possède d'ailleurs aujourd'hui le second PIB au monde derrière les États-Unis. (8,05% du PIB mondial, en 2007)

 

En guise de reconnaissance, un temple portant le nom de Meiji Jingū a été construit à Tōkyō.

 

 

Sources :

Ère Meiji [Wikipedia Fr] (Plus d'information)

Convention de Kanagawa [Wikipedia Fr]

 

La Guerre russo-japonaise (1904-1905)

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages