Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 22:04

Le Leet speak (en leet speak : 1337 5|*34|<), de l'anglais « elite speak » (litt. « langage de l'élite »), est une écriture utilisant les caractères alphanumériques ASCII d'une manière peu compréhensible pour le néophyte (appelé noob et déclinaisons) pour s'en démarquer.

Le principe est d'utiliser des caractères graphiquement voisins des caractères usuels, par exemple 5 au lieu de S, 7 au lieu de T et pour les extrémistes |_| au lieu de U ou |< au lieu de K, sans respect de l'orthographe ou des majuscules.

Ce langage se retrouve chez certains geeks technophiles, utilisateurs de jeux en réseau et demosceners.

 

Leet-speak.png

«NOW IS THE TIME» en leet.

 

 

Origine

La graphie leet speak est née à la fin des années 1980, sous l'impulsion des programmeurs informatiques sur les bulletin board systems, moyen qui n'autorisait que des informations de type textuel. Il n'y a pas de règles orthographiques précises. Aujourd'hui, ce mode d'écriture est entré dans la culture populaire Internet. Ces BBS, lieux underground, permettaient d'échanger discrètement des informations techniques en téléphonie et informatique entre initiés. Ce sociolecte, sans les allographes du langage SMS des années 2000, permettait à ses initiés (elite) d'empêcher le quidam (lamer ou aux crackers et hackers malveillants) d'accéder aux informations sensibles concernant la piraterie téléphonique (phreaking) et informatique. En effet, cette graphie est beaucoup plus difficile à comprendre sans attention et surtout cette graphie rendait impossible le profilage et le repérage automatique par mots-clefs : « exploit » devient « 3><pl0|7 » ou « 3xp|.0|+ » par exemple.

En outre, le l33t speak était une manière d'apporter de la créativité dans cet espace limité au codage ASCII (format de codage texte), dans la lignée de l'apparition de l'ASCII-art.

Une chanson de l'album The B-52's des B-52's en 1979 s'appelle "6060-842" (GOGO-BAR), tout comme l'album Reanimation de Linkin Park dont la quasi-totalité des titres sont écrits avec cette graphie. Laurent Garnier a aussi sorti en 2003 l'album Excess luggage, sur lequel il joue avec un leet speak très adapté : "3XC355 7UGGVG3", les 3, le 7 et le V étant tournés à 180°.

 

 

Un langage à plusieurs niveaux

Le leet speak est un langage à plusieurs niveaux, c’est-à-dire qu'il y a plusieurs façons de coder un texte en leet. Cela vient du fait qu'il existe plusieurs équivalents à la plupart des lettres de l'alphabet.

 

Par exemple LEET SPEAK peut s'écrire :

  • L33T 5P34K en codage de base ;
  • 1337 5p34k en codage léger ;
  • £33‡ šρ3@ķ en codage moyen ;
  • 1337 5|*34|< en codage normal ;
  • |_ 33¯|¯ _/¯|°3/-\|< en codage élevée.

 

Dans un texte, plusieurs codages peuvent se chevaucher, augmentant ainsi la difficulté de lecture du texte pour les néophytes. Cependant certains puristes pensent que seuls les chiffres peuvent être utilisés.

 

 

Utilisation du $

Le $ peut, dans une phrase leet courante, être assimilé à un S. Pourtant, l'usage originel était légèrement différent. En effet, le 5 était employé pour la lettre S dans un contexte banal tandis que le $ était utilisé dans une phrase ironique ou insultante, avec parfois une connotation quant aux mauvais côtés de l'argent. Par exemple, on préférera « R0X0R5 » à « R0X0R$ » (pour roxors) et « M1CR050F7 » à « M1CR0$0F7 » (pour Microsoft).

 

 

Alphabet 1337

Alphabet-1337---Leet-speak.png

(Cliquer dessus pour agrandir)

 

Source : Wikipédia [Fr]

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain Ternaute 28/11/2012 19:17

Ouais, mais maintenant, tout ça c'est démodé. Il n'y a guère que les vieux geeks qui l'utilisent entre eux par nostalgie (m'enfin, un geek ne saurait être vieux : il update) ou les lamers (bad-boys
immatures et geekesques) qui jouent avec pour impressionner les noobs.

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages