Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 02:07

Les siphonophores (semblables à de petites méduses) ont des fonctions tellement spécialisées qu’ils ne peuvent survivre qu’assemblés par centaines ou milliers en se comportant comme un individu unique pouvant atteindre une longueur de 40 mètres.

 


Détails :

Les siphonophores vivent sous forme de superorganisme. Un superorganisme est une colonie d’individus vivant en communauté où la division du travail est tellement spécialisée qu’il est impossible pour un individu seul de survivre. Les fourmis et abeilles sont des exemples bien connus de superorganisme.

 

Comparativement à ces derniers, ce qui fait la particularité des siphonophores est que la division du travail est tellement spécialisée qu’elle oblige les individus à vivre assemblés en chaine pour réunir toutes les fonctions basiques nécessaires à la survie du groupe. En effet, chacun d’eux va assurer, pour l’ensemble de la colonie assimilable à un individu unique, une fonction qui pourra être par exemple : la propulsion, la reproduction, la chasse ou la digestion. Ce qui fait qu’un poisson tué par les nématocystes sera acheminé vers les gastrozooïdes pour être digéré.

 

Cette spécialisation fonctionnelle de l’individu aboutit à une morphologie complètement adaptée à sa fonction et permet aux siphonophores de détenir actuellement 2 records :
– celui d’animal atteignant le plus haut degré de polymorphisme connu
– celui de plus grand “individu” en pouvant atteindre une longueur de 40 mètres.

 

 

Sources :
siphonophores.org [en]
Wikipedia – siphonophore [fr]
Wikipedia – superorganisme [fr]
Wikipedia – Physalie [fr]
Universalis.fr – sinophores [fr]

Fr.Spontex.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Animaux
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages