Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 13:20

Une question morale quasiment existentielle et fondamentale (biblique !) est de se demander si le « péché » est originel ou non. De manière plus concrète, est-on davantage tenté de mentir si l'on est pressé d'agir ? Inversement, est-ce que l'on est moins tenté de mentir si l'on a le temps de la réflexion ?

 

 

Des expériences ont consisté à donner un dé à six faces et un verre opaque aux participants. On a réalisé des expériences avec une petite motivation monétaire durant lesquels les participants étaient les seuls à connaître les nombres sortis avec le dé. Les chercheurs pouvaient néanmoins avoir une indication statistique du résultat moyen et cela permettait de voir si les participants avaient menti ou non (dans leur ensemble).

Deux groupes étaient formés. Le premier groupe devait donner les résultats en 20 secondes. L'autre n'avait pas de contrainte de temps.

 

Dans une des expériences, les deux groupes ont menti, mais le premier bien plus. Dans la deuxième, seul le premier groupe a menti.

 

On voit nettement que l'on est tenté de tomber dans un schéma de mensonge si l'on est pressé de donner une réponse. Pour avoir une réponse plus honnête de quelqu'un dont vous attendez une décision, laissez-lui donc le temps de la réflexion...

 

Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher

Pages