Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 13:39

On dirait que les personnes qui sont en surpoids n'ont plus la faveur des cultures dans le monde. Il y avait jusqu'à présent des cultures où les corps gras étaient valorisés. Des chercheurs de l'université de l'Arizona ont réalisé des sondages dans 9 différentes parties du monde et ont constaté une attitude moyenne négative chez tout le monde. Cela suggère une globalisation du phénomène : les personnes en excès de poids sont vues comme peu désirables, paresseuses ou qui manquaient de contrôle de soi.

Aux États-Unis, les corps minces sont valorisés depuis longtemps et sont idéalisés alors que les personnes plus grasses sont stigmatisées. Cela n'a pas toujours été constaté par les ethnologues : dans les pays pauvres en particulier, les personnes grasses représentaient des valeurs comme la richesse, le succès, la générosité et la fertilité … et donc la beauté.

Les chercheurs n'ont plus toutefois trouvé cette tendance au Mexique, en Argentine, au Paraguay, ni aux îles Samoa, à Puerto-Rico ou encore en Tanzanie. La plupart des réponses des sondés dans ces pays s'alignent sur la perception occidentale. La vitesse du changement aux îles Samoa est des plus spectaculaires. L'étude ne dit pas pourquoi on constate cette modification de jugement, mais il est possible que les campagnes de prévention aient joué un rôle.

 

 

Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article

commentaires

Rechercher

Pages