27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 18:36
On pourrait s'attendre à ce que les hommes, plus agressifs en raison de la testostérone, représentent le genre sexuel majoritaire pour le goût pour ce genre de lectures ... mais non ! Des chercheurs pensent savoir pourquoi ce sont les femmes qui affectionnent les romans policiers. Ce serait un geste préventif initié par la peur d'être blessée ou tuée. Les femmes craignent davantage ce danger que les hommes (en dépit du fait que la lecture des statistiques sur les homicides montre que les hommes sont bien plus menacés).

Les femmes voudraient mieux comprendre comment fonctionne un individu qui souhaite tuer. Elles tentent ainsi de déceler les signes avant-coureurs. Le problème est que c'est un cercle vicieux, car ces romans tendent à générer davantage de peurs ... et donc d'envies de lectures de nouveaux romans policiers !


Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost0

commentaires