Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 17:43

Celui qui a contribué au développement de la carte à puce vient de décéder. Roland Moreno est mort à 66 ans et laisse derrière lui une innovation désormais largement utilisée.

 

 

Pour beaucoup, Roland Moreno était considéré comme le père de la carte à puce. En mars 1974, il avait déposé le premier brevet sur ce dispositif permettant de conserver de manière sécurisée des données en mémoire sur un simple composant. Suite à ce dépôt de brevet, il avait crée sa société (Innovatron) afin de développer ce type de produit.

En 1975, le français améliore le dispositif en y ajoutant des mesures de sécurisation plus importantes. Il a ainsi développé et breveté plusieurs barrières limitant la fraude comme un compteur d'erreurs bloquant ou rendant inopérante une puce ou encore l'impossibilité d'écrire, de modifier voire d'effacer des données contenues dans certaines zones d'une puce.

A la fin des années 1970, de nombreuses grandes sociétés ont cherché à déposer leur propres brevets sur ce type de puce. D'autres grands comptes comme Philips, IBM et Siemens ont même tenté plusieurs actions coûteuses destinées à faire annuler les brevets déposés initialement par Roland Moreno. Une stratégie qui le poussera à rédiger la seconde partie de son ouvrage appelé « Théorie du bordel ambiant ».

 

En 2000, Roland Moreno avait annoncé qu'il offrirait un million de francs à qui réussirait à violer une carte à puce existante dans un délai de trois mois, un pari qu'il avait gagné.

 

Désormais, la carte à puce est largement utilisée pour de nombreux usages comme dans la téléphonie mobile (carte SIM) mais également dans l'industrie du paiement (carte bancaire), de la Santé (carte vitale), dans les transports (Carte Navigo et consorts) et dans bien d'autres dispositifs.


A la fois inventeur, journaliste, employé auprès du ministère des Affaires sociales et monteur de luges (et Officier de la Légion d'honneur depuis 2009), Roland Moreno avait par la suite pris des parts dans la société Gemplus (désormais Gemalto) avant de les revendre voilà 10 ans. Il n'a jamais réellement caché le fait d'avoir fait fortune grâce à ses brevets sur la carte à puce et indiquait même avoir gagné pas moins de 150 millions d'euros au fil de sa carrière. Même si, pour son créateur, ses brevets, d'une durée de 20 ans, sont tous tombés dans le domaine public à la fin des années 90.

Roland Moreno est donc décédé à l'âge de 66 ans en laissant derrière lui une invention désormais incontournable dans la vie quotidienne de millions d'utilisateurs.

 

 

Sources :

Clubic.com

Lci.tf1.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher

Pages