Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 21:37

La relation entre l'argent et le bonheur est moins évidente qu'elle en a l'air. En réalité, c'est plus subtil : tout dépend de comment vous dépensez cet argent. Les chercheurs (dont Daniel Gilbert, expert en la matière) viennent vous donner quelques conseils grâce à leur dernière recherche (empirique).

Voici donc la traduction des 8 points qui figurent dans le résumé de l'étude (et quelques compléments donnés dans le développement).

 


1- D'abord, pensez à acheter des « expériences » (de vie), par exemple des vacances originales, plutôt que des objets. Cela peut paraître contre-intuitif, car les objets restent et le reste devient des souvenirs. Les études ont toutefois clairement montré que l'effet sur le bonheur d'acquisition d'objets reste peu longtemps. Par contre, les souvenirs, s'ils sont bons, restent à vie.

2- L'argent est mieux dépensé lorsqu'il fait le bonheur d'un autre (ou de plusieurs). Le pire est que tout le monde le sait, car on pleure au cinéma lorsqu'une personne donne (sans attendre de retour) à quelqu'un dans le besoin. Pourquoi les gens ne donnent-ils pas plus volontiers alors ? Bonne question, c'est peut-être comme pour la douche : on est réticent à en prendre une et lorsqu'on sent l'eau chaude sur nous, on ne veut plus en sortir...

3- Dépensez plutôt pour de petits plaisirs que pour un grand qui est onéreux (ex. : une belle voiture).

4- Ne prenez pas de garanties et assurances supplémentaires. Ces assurances jouent sur la peur, mais, même au niveau des probabilités, elles ne sont pas rentables pour le consommateur, et sont juteuses pour les compagnies d'assurances qui jouent sur notre peur instinctive de la perte (« loss aversion ») qui est bien plus grande que le bonheur d'acquérir quelque chose. De plus, les gens ignorent que leur « mental » s'adapte très bien émotionnellement à ces éventuelles pertes lorsqu'elles arrivent.

5– N'achetez pas impulsivement. Le bonheur réside dans l'attente de nos plaisirs souvent déjà parce que la réalisation de nos plaisirs ne nous donne pas autant de bonheur qu'on le croyait. Les chercheurs rappellent l'invention de la carte de crédit, née d'une frustration : Frank McNamara n'avait pas de « cash » sur lui pour payer l'addition au restaurant et a dû appeler sa femme pour qu'elle lui apporte l'argent. Comme il travaillait dans le crédit, l'idée lui est venue de faire en sorte de pouvoir « consommer d'abord, et payer plus tard ». Ce mode de vie est l'antithèse de ce qu'il faut faire pour être heureux.

6- Pensez aux détails. On voit souvent que les avantages d'un choix, d'un rêve. On oublie trop les inconvénients.

7- Attention à l'achat de comparaison. Lorsqu'on veut faire une acquisition, il est très tentant de peser le pour et le contre entre différentes options d'achat. Cela n'est pas inintéressant, mais peut être un piège pour notre cerveau qui va moins faire attention aux caractéristiques intrinsèques d'un produit.

8- Faîtes attention au choix des autres. Faire les moutons de Panurge a du bon. Si vous hésitez à aller voir un film par exemple, il peut être tentant de lire le synopsis, les interviews d'acteurs, etc. En fait, vous pouvez aller beaucoup plus vite et avoir plus de chances de mieux choisir en regardant les notes des autres (surtout ceux qui vous ressemblent, même genre sexuel, même tranche d'âge, etc.)

 

 

Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages