Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 17:17

Une récente recherche suggère que les ouvriers qui sont exposés aux fumées de la soudure seraient susceptibles d'avoir des dégâts au cerveau dans une région qui est également liée à la maladie de Parkinson. Ces fumées produites lors des opérations de soudure seraient toxiques en raison de la présence de manganèse. On sait qu'il existe une relation entre ce manganèse et des problèmes neurologiques comme des symptômes proches de la maladie de Parkinson.

 

Si la conclusion de cette étude était confirmée, cela aurait un impact important, car le travail de soudure est très généralisé. L'étude a impliqué 20 personnes non soudeurs et sans maladie de Parkinson, 20 personnes avec la maladie de Parkinson (non-soudeurs) et 20 personnes pratiquaient régulièrement la soudure (30 000 heures de travail de soudure en moyenne). Ces derniers avaient un taux de manganèse qui était en moyenne deux fois plus important.

 

On a remarqué un déficit de dopamine chez les soudeurs. Il s'agit d'un neurotransmetteur que l'on retrouve moins chez les personnes qui ont la maladie de Parkinson. Des tests de coordination ont aussi montré des difficultés de précision chez les soudeurs (deux fois moins importants que pour ceux atteints de la maladie de Parkinson). L'étude ne fait qu'une hypothèse concernant la relation entre le manganèse et le déficit en dopamine. D'autres études sont nécessaires pour confirmer cela.

 

Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article

commentaires

Nico_soudeur 27/11/2012 15:17

D'autres études ont elles été effectuées ? Les dommages sont ils permanents ??

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages