Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:42

Détails :

Pour indiquer la durée de vie des produits alimentaires, deux types de mentions existent, « à consommer avant le : » ou « à consommer de préférence avant le : ».
Pour la mention « à consommer de préférence avant le : », le risque est au niveau de la qualité organoleptique (vue, goût, odeur). Il n’y a pas de risques pour la santé.
Par exemple, pour les boîtes de conserve, le principal risque est le goût métallique dans la bouche.

 

Pour la mention « à consommer avant le : », le risque est clairement au niveau de la santé du consommateur. On parle bien de risque statistique car les bactéries ne se développent pas à minuit pile…

 

Remarque : Certains produits n’ont pas de date indiquée, les produits frais par exemple, ou les vins et spiritueux en bouteille.
Pour les premiers (fruits, poissons…), le législateur estime que le marchand et le consommateur peuvent reconnaître un produit non frais à sa simple vue ou odeur…
Pour les seconds, le législateur doit penser que du vin en bouteille ne s’altère jamais.

 

 

Le miel ne se périme pas !

 

Par sa forte teneur en sucre, qui est lui même très hygroscopique (comprendre qu’il ne permet pas aux bactéries de se développer), le miel se conserve indéfiniment.

 

Une fois cristallisé il suffit de le faire fondre pour qu’il redevienne complètement liquide.

 

On raconte que du miel trouvé dans les pyramides égyptiennes ayant près de 2000 ans était encore comestible.

 

 

Sources :
agriculture.gouv.fr – comment conserver les aliments
alimentaire-pro.com – dates limite

Wikipedia – Miel
Wikipedia – Conservation des aliments
Wikipedia – Hygroscopique

Spontex.org

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article

commentaires

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages