Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:06

 

La syllogomanie, ou accumulation compulsive, est le fait d'accumuler de manière excessive des objets (sans les utiliser ou s’en débarrasser), même si ces choses sont inutiles, sans valeur, dangereuses ou insalubres.

 

L’accumulation excessive affecte la mobilité et interfère avec des activités de base comme faire la cuisine ou le ménage, se laver ou dormir. Une personne qui s’engage dans l’accumulation excessive est communément surnommée « rat », en référence à une des caractéristiques principales de cet animal, l’accumulation.

 

On ignore s'il s'agit d'un trouble isolé ou, plutôt, du symptôme d’une autre affection, comme un trouble obsessionnel compulsif.

 

 

Caractéristiques générales

Une récente montée de la conscience sociale à ce sujet dans le monde anglo-saxon est expliquée en partie par la diffusion de deux séries télévisées documentaires, Hoarders, sur la chaîne A&E et Hoarding: Buried Alive, sur la chaîne TLC.

 

Toutefois, il existe assez peu d’études sur la syllogomanie. Randy Frost, professeur de psychologie au Smith College à Northampton au Massachusetts, et le docteur Hartl ont défini, en 1996, les symptômes suivants :

 

  • Accumulation volontaire ou incapacité à jeter un grand nombre de possessions qui semblent à toute autre personne inutiles ou d’un intérêt très limité,
  • lieu de vie encombré au point de limiter les mouvements,
  • inconfort et souffrance causés par l’amoncellement des objets.

Selon Sanjaya Saxena, MD, directrice du programme des troubles obsessionnels compulsifs à l’université de Californie à San Diego, la syllogomanie, à ses pires formes, peut être à l'origine d'incendies, de conditions insalubres (infestations de rats et d’insectes), de blessures causées par le désordre et d’autres dangers pour la santé et la sécurité des individus vivant dans ces conditions.

 

Le syllogomane peut croire à tort que les biens accumulés ont une grande valeur, ou attacher une forte valeur sentimentale aux objets qu’il reconnaît n'avoir aucune ou peu de valeur aux yeux des autres.

 

  • Un syllogomane du premier type peut sortir un ensemble de coutellerie et prétendre qu’il est en argent et en nacre, bien que l’emballage indique clairement qu'il est en acier et plastique.
  • Un syllogomane du deuxième type peut avoir un réfrigérateur rempli de nourriture dont la date limite de consommation est dépassée depuis des mois ; dans certains cas, il résistera avec véhémence à tout essai d’un proche de se débarrasser de la nourriture pourrie. Dans d’autres cas, le syllogomane reconnaitra le besoin de laver le réfrigérateur mais, en partie à cause du sentiment qu’une telle action serait futile, et dépassé par l'état identique du reste de son cadre de vie, ne réussit pas à le faire.

Plusieurs études ont montré une corrélation entre la syllogomanie et les TOC. Il existe cependant des individus qui manifestent les symptômes d’accumulation compulsive sans souffrir d’autres TOC. Des patients atteints d’hyperactivité ou de déficit d’attention sont souvent victimes de syllogomanie.

 

 

Étude de cas

Dans l'étude de Hartl et Frost, une patiente, D., vivait avec ses deux enfants de 11 et 14 ans. Elle décrivait son comportement comme un « petit problème qui avait pris de l'ampleur » plusieurs années auparavant, en même temps que des difficultés conjugales. D. déclara que son père avait eu le même problème et qu’elle avait elle-même commencé à mettre des choses de côté dès son plus jeune âge. D. souffrait également d’autres troubles obsessionnels compulsifs.

 

Le volume des objets accumulés occupait 70 % de sa maison. Mis à part la salle de bains, aucune des pièces de la maison ne pouvait être utilisée correctement. Les deux portes vers l'extérieur étaient bloquées et les occupants devaient passer par le garage pour entrer.

 

 

Source : Wikipédia - Syllogomanie [Fr]

 

Voir aussi :

Wikipédia - Syndrome de Diogène [Fr]

Wikipédia - Animal hoarding [Fr]

 

Autre sujet :

Syndrome de l'accent étranger

Le syndrome de la grenouille

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages