27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 17:26
On vient de constater qu'une hormone féminine que l'on retrouve lorsqu'une femme est enceinte permet de réparer les dégâts au cerveau, tant chez l'homme que chez la femme. On va par conséquent commencer des essais cliniques de grande ampleur sur plus de 1000 victimes dont le crâne a été brusqué : accidentés de la route et peut-être des soldats américains blessés sur le terrain (Iraq ou Afghanistan) sans le consentement des proches d'ailleurs.

L'hormone en question se nomme la progestérone. Il s'agit d'une hormone stéroïde féminine qui est produite à un moment du cycle menstruel. Si l'on arrive à injecter cette hormone dans les quelques heures qui suivent un traumatisme crânien, on peut limiter voire annuler les éventuels dégâts. L'hormone ne poserait pas de problème de santé et pourrait réduire de moitié les cas de mortalité après traumatisme crânien.

Source : Sur-la-toile.com

Partager cet article

Repost0

commentaires