Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:47

Une société de soins de santé a réalisé une enquête par sondage avec plus de deux mille femmes et hommes interrogés. Statistiques à l’appui, cette société a été capable de rendre compte de la façon dont les compliments masculins sont interprétés par le beau sexe.

 


Une étude d’une société de soins, réalisée aux Etats-Unis et publiée dans le Telegraph, vient de montrer que si toutes les femmes aiment qu’un homme leur fasse un compliment, seulement la moitié d’entre elles n’interprètent pas ces mots bien intentionnés comme étant offensant.

 

Le porte-parole du Dental Care Plus Implant Centres a déclaré que "l’étude suggère que les femmes n’obtiennent pas plus d’un compliment de leur partenaire par jour, et il est facile de comprendre pourquoi". Cependant, dans cette même enquête, les hommes affirment être 87% à complimenter quotidiennement leur conjointe, avec un maximum de trois par jour. "La majorité des hommes vivent dans la crainte de se tromper. Les hommes on seulement besoin de réfléchir davantage afin qu’un compliment ne soit pas mal interprété". Et apparemment, ce n’est pas si simple.

 

 

"Les femmes sont des créatures complexes"

Par exemple, un simple "vous avez bonne mine" est dévastateur car c’est selon cette étude, l’une des pires choses à dire. Ce compliment anodin est en effet interprété comme étant médian, c'est-à-dire sans prise de risque et donc potentiellement mensonger. Ce que la moitié des femmes entendraient derrière ces mots est une remarque relative à leur corpulence. Dans la lignée de ces maladresses récurrentes on trouve le "votre maquillage est renversant", qui induit que l’on ne voit plus que lui dans 10% des cas, et le "votre robe est très moulante" qui est traduit par "on voit bien ta graisse…"

 

L’étude réalise donc un petit classement des meilleurs compliments que l’on puisse adresser à une femme. En première place, avec 43% des avis recueillis, la perte de poids est très appréciée. Là encore les subtilités sont obligatoires ; on ne dit pas abruptement "tu as perdu du poids", mais "tu parais plus mince". L’enquête révèle que les thématiques abordées par les hommes sont souvent les bonnes - la ressemblance avec la mère est une erreur à ne surtout jamais commettre -, mais que ce sont les formulations qui pêchent.

 

 

Ce n’est pas l’intention qui compte

Avoir de belles intentions est certes louable, mais cela ne se perçoit pas. Mieux vaut donc viser juste pour ne pas être la cible d’un retour d’humeur. Les compliments les plus naturels sont encore les plus sûrs selon l’enquête.

 

Son sourire, sa chevelure ou ses yeux sont de bons sujets de compliments, à condition qu’il soit impossible de comprendre que ce sont les coiffeurs, les lentilles de contact ou le dentiste qui sont incroyablement efficaces. Les formules implicites ou renversées sont également à bannir selon l’enquête. Il faut bien avouer que "vous êtes moins bête que vous en avez l’air" ou encore "vous êtes plus jolie que ce à quoi je m’attendais" ne sont  jamais très agréables.

 

De même, reconnaître qu’un vêtement est seyant, qu’une couleur met en valeur est un gage de sécurité. Le simple fait de dire à une femme qu’on la trouve belle marche en effet à (presque) tous les coups. L’expérience démontre que les femmes sont seulement 40% à préférer que le compliment provienne de leur partenaire. Mais ce sont ces derniers qui sont les plus en danger car plus d’un tiers des ruptures surviendrait après un compliment particulièrement raté. Tourner sept fois sa langue dans sa bouche doit devenir un véritable leitmotiv pour éviter les bourdes.

 

 

Source : Gentside.com

Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:43

SANTÉ - L'espérance de vie en bonne santé baisse légèrement en France, selon une étude de l'Ined...

Vivre plus mais moins bien. Bien qu'elle soit championne de l'espérance de vie des femmes, la France connaît un léger recul de l'espérance de vie en bonne santé depuis quelques années, indique ce jeudi l'Institut national des études démographiques (Ined). En 2010, les Françaises avaient une espérance de vie de 85,3 ans (contre 84,8 en 2008) et leurs compatriotes masculins de 78,2 ans (contre 77,8 ans). Mais outre l'espérance de vie, les démographes étudient aussi combien de temps les populations peuvent espérer vivre en bonne santé: C'est «l'espérance de vie sans incapacité» (EVSI).

 

 

Dichotomie

Et l'EVSI, elle, baisse légèrement. Celle des hommes est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2008 et 2010; et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes, relève l'Ined. Ainsi, en 2010 les hommes pouvaient espérer vivre en bonne santé 79,1% de leur espérance de vie totale contre 80,6% en 2008 et les femmes 74,4% contre 76,1%. Selon les chiffres de l'Insee, l'espérance de vie en bonne santé avait entamé sa légère baisse en 2006.

 

La tendance française rejoint celle d'autres pays européens qui ont comme elle des espérances de vie élevées, note l'Ined, qui a compilé et étudié les données de l'Union des 27. «Dans les pays où l'espérance de vie est déjà élevée, les gains d'années de vie se font aux âges les plus élevés, donc lorsqu'on est en moins bonne santé», a commenté pour l'AFP l'auteur de l'étude, Jean-Marie Robine, pour expliquer cette dichotomie. Ainsi, la Suède a l'EVSI la plus longue d'Europe: 71,7 ans pour les hommes tandis que la République slovaque a la plus courte (52,3 ans).

 

 

Situations inégales en Europe

Chez les femmes, ce sont les Maltaises qui ont les meilleures perspectives de vie en bonne santé: 71,6 ans tandis que, comme pour les hommes, c'est la République slovaque qui a l'EVSI la plus courte: 52,1 ans. Mais pour les deux sexes, si l'on prend en compte la période récente (2008-2010), les écarts se réduisent entre les pays. Ainsi, pour les hommes, la Lituanie voit son EVSI augmenter le plus, de près de trois ans (à 57,7 ans), alors que les Pays-Bas affichent la plus forte baisse (-1,3 an, à 61,1 ans).

 

Et chez les femmes, c'est toujours la Lituanie qui voit son espérance de vie sans incapacité (EVSI) augmenter le plus (2,4 ans, à 62,3 ans), alors que c'est la Finlande qui cette fois affiche la plus forte baisse (-1,7 année, à 57,8 ans). «Il y a donc des tendances à la convergence des espérances de santé en Europe» pour les hommes comme pour les femmes, en conclut l'Ined.

 

© 2012 AFP
Source : 20minutes.fr
Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:00

Exemples : 

  • « Léon » et « Noël »
  • « Luc » et « cul »
  • « tracé » et « écart »
  • « mon » et « nom »
  • « saper » et « repas »
  • « l'ami naturel » et « le rut animal »
  • « ados » et « soda »
  • "Alucard" et "Dracula"

 

 

Phrases anacycliques :

  • « Souffrir sans amour, l’oublies-tu parfois ? » et « Parfois, tu oublies l’amour sans souffrir »
  • « Vivre pour manger » et « Manger pour vivre »
  • « Travailler pour vivre » et « Vivre pour travailler »

 

 

Usage

Les anacycliques sont parfois utilisés par des romanciers pour donner des noms à leurs personnages. C'est le cas par exemple du prénom « Enola » anacyclique du mot anglais « alone ».

 

Le roman Gig, de James Lovegrove, qui est constitué de deux parties complémentaires, utilise des anacycliques pour les titres de ses chapitres. D'autres anacycliques sont également disséminées au fil de l'ouvrage.

 

Dans la série de jeux vidéo Castlevania, le nom Alucard est l'anacyclique de Dracula.

 

Dans Shining de Stephen King, « Tromal » donne « la mort » (dans le film il s'agit de « Redrum » (murder) autrement dit, en français « Meurtre ».

 

 

Plus d'infor sur : Wikipedia - Anacyclique [Fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Notre langue
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 15:42

► Aa (nom): coulée de lave basaltique à Hawaii.
J'ai pris pleins de photos d'aas lors de mes vacances.
► Aménorrhée (nom): absence de règles.
La fécondation de l'ovule provoque une aménorrhée chez la femme.
► Apex (nom): pointe, sommet, extrémité.
La discussion atteignait son apex quand Jean explosa.
► Benoîtement (adverbe): avec hypocrisie, sournoisement.
Il a benoîtement répondu qu'il pouvait s'en charger... pour le tarif habituel.
► Cachochyme (adjectif): affaibli, amoindri par l'âge.
Le vieillard cacochyme se débattait vainement.
► Chamade (nom): en temps de guerre, signal indiquant la volonté de parlementer.
Mon coeur a battu la chamade.
► Commensal (adjectif, nom): qui partage la même table, le même repas.
Le pigeon est un animal commensal de l'homme.
► Conchier (verbe): recouvrir d'excréments.
Je te conchie!
► Diélectrique (adjectif, nom): matière isolante de l'électricité.
L'air est un diélectrique.
► Digamma (nom): lettre grecque.
Le digamma est une lettre grecque obsolète.
► Emétique (adjectif, nom): vomitif.
Ce médicament est émétique.
► Idoine (adjectif): approprié, correct.
C'est le lieu idoine pour faire notre réunion.
► Logorrhée (nom): besoin irrépressible de parler, discours creux et sans intérêt.
Ecouter sa logorrhée m'a épuisé.
► Maugréer (verbe): râler, grommeler, ronchonner.
Il a maugréé deux, trois mots indistincts puis nous a ouvert la porte.
► Melliflu (adjectif): doux comme le miel.
Je lui ai répondu d'une voix melliflue.
► Miction (nom): acte d'uriner.
Son cancer de la prostate gênait sa miction.
► Myrmécologie (nom): étude des fourmis.
La myrmécologie est un domaine fascinant.
► Nyctalope (adjectif): doté de vision nocturne.
Le chat est nyctalope.
► Pandiculer (verbe): s'étirer en étendant les bras derrière la tête.
Au bureau, il faut savoir se détendre et pandiculer de temps à autre.
► Prémices (nom): premiers résultats, premières conséquences.
Les prémices de l'acte sexuel ne furent pas longues à attendre: elle commença à avoir des nausées et ses seins enflèrent.
► Prémisse (nom): principe initial d'un raisonnement logique.
La prémisse de ta logique c'est donc de dire que le Président est un homme comme les autres?
► Procrastination (nom): tendance à remettre au lendemain.
Sa proscratination le perdra.
► Sempiternel (adjectif): éternel, permanent.
Les sempiternels geignements du patient exaspéraient même les infirmières.
► Ulnaire (adjectif): relatif à l'avant-bras ou à ses os.
Le nerf ulnaire passe dans l'extérieur du coude. C'est lui qui donne la sensation électrique quand on le choque.
► Velléitaire (adjectif, nom): personne voulant faire mais n'agissant jamais.
Tes partisans ne sont que des velléitaires: au moindre signe de responsabilité, ils se défilent.

 


Locution latines (attention, elles sont toujours invariables) :

► A priori (nom): préjugé.
Tes a priori, tu te les gardes.
► Ad hoc (adjectif): approprié, correct.
Je lui ai donné la somme ad hoc et il nous a laissé passer.
► De jure (adverbe): théoriquement, en suivant le droit ou les règlements.
De jure, il devait recevoir une récompense.
► De facto (adverbe): dans les faits.
De facto, on lui a donné une tape dans l'épaule et on lui a dit que c'était bien.
► Ex nihilo (adverbe): à partir de rien.
Il nous a préparer ex nihilo un repas pour six personnes!
► Exit/exeunt (adverbe): adieu, au revoir.
Exit l'espoir d'une vie meilleure! Exeunt les doux rêves!
► Sic (adverbe): ainsi (généralement utilisé pour rapporter des propos ou des écrits dans leur orthographe initiale, correcte ou non).
« Comme le disent les Chinois : qui n’est pas venu sur la Grande muraille n’est pas un brave, et qui vient sur la Grande muraille conquiert la bravitude » (sic)
► Sine die (adverbe): se dit d'un événement reporté sans date prévue, dans un futur indéfini.
La réunion a été reporté sine die.

 


D'autres mots ici

Repost 0
Published by Milem - dans Notre langue
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 00:09

Un village italien situé dans une vallée ne recevait, durant la période hivernale, aucune lumière. A partir de mi-novembre jusqu'au début du mois de février, Viganella était totalement plongé dans l'ombre. Un miroir placé sur le versant Nord de la Vallée a ainsi été installé en 2006. Les rayons du soleil sont ainsi reflétés en direction du village pour le plus grand bonheur des habitants.

 


Viganella, ce nom vous est peut être inconnu mais il est le seul village a être éclairé grâce à un... miroir ! Cette petite commune italienne est situé dans la province du Verbano-Cusio-Ossola dans la région Piémont. Situés dans la Valle Antrona, les quelques 204 habitants (selon le recensement du 31 décembre 2010) du village sont, chaque année, perpétuellement en manque de rayons du soleil à compter de mi-novembre, et ce jusqu'à... la fin janvier.

 

 

Un miroir comme source de lumière 

C'est pourquoi, à Viganella, le retour des rayons solaires sont fêtés depuis plusieurs siècles. Cependant, depuis le mois de décembre 2006, les Viganellesi vivent sous la lumière naturelle tous les jours de l'année. En effet, Giacomo Bonzani, un architecte et un designer de cadran solaire, a imaginé un système pouvant donner au village transalpin de la lumière. Un miroir géant domine la vallée Nord afin de refléter la lumière du Soleil dont la source des rayons provient du versant opposé, relaie le site internet Oddity Central


Avec une surface totale de 40 mètres carrés, une largeur de 8 mètres et une hauteur de 5 mètres, le miroir se situe à 870 mètres de Viganella. Un mécanisme commandé depuis un ordinateur contrôle l'emplacement du Soleil afin que les rayons soient bien reflétés sur la Vallée, en contrebas.

 

 

Le miroir a amélioré la vie des habitants 

Lorsque l'architecte est arrivé au village avec cette idée farfelue, personne ne pariait sur cette réussite : "Mais, moi j'en étais certain. J'ai foi en la Physique", déclare-t-il. De plus, l'installation du système n'était pas aisée, comme le souligne le maire du village, Pierfranco Midali : "Nous devions trouver le matériel approprié, apprendre de nouvelles choses en technologie et physique et, essentiellement, trouver des fonds budgétaires". Le design du miroir géant a été pensé par l'ingénieur Emilio Barlocco. Le coût de ce projet approchait les 100 000 euros et a totalement amélioré la vie des habitants de ce petit village du Nord de l'Italie.

 

 

Viganella.jpg

 

 

VIGANELLA1.jpg

 

 

VIGANELLA3.jpg

 

 

Sources :

Gentside.com

La-lorgnette.blogspot.fr (images)

 

Voir aussi :

Gibraltar son rocher et son aéroport qui coupe la ville en deux - Royaume-Uni

Il existe une ville espagnole en France

Le best-seller du livre aux pages blanches de Sheridan Simove

Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 23:56

Le projet A119 (anglais : Project A119), aussi connu comme A Study of Lunar Research Flights (« Étude sur les vols de recherche lunaires ») est un projet secret mis au point dans les années 1950 par l'United States Air Force. L'objectif du projet était de faire exploser une bombe nucléaire sur la Lune afin de démontrer la puissance des forces armées américaines et stimuler le moral de la population américaine, qui était en berne après le succès de l'Union des républiques socialistes soviétiques au début de la course à l'espace. Le projet A119 n'a jamais été mis en œuvre, principalement parce qu'apparemment se poser sur la Lune serait une réussite beaucoup plus acceptable aux yeux du public américain.

 

Les documents du projet sont restés secret pendant près de 45 ans et l'existence du projet n'a été révélé qu'au début des années 2000 par un ancien responsable de la National Aeronautics and Space Administration (NASA), Leonard Reiffel, qui a dirigé le projet en 1958. Carl Sagan a fait partie de l'équipe chargée de prévoir les effets d'une explosion nucléaire dans un environnement à faible gravité.

 

Malgré les révélations de Reiffel, le gouvernement américain n'a jamais officiellement reconnu son implication dans cette étude.

 

 

Study of Lunar Research Flights - Vol I - Cover

 

 

Source : Wikipedia - Projet A119 [Fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 23:09

« Atlantropa » est le nom donné à un projet prévoyant la construction d’un immense barrage au niveau du détroit de Gibraltar, ce qui aurait permis de fermer la mer Méditerranée. Il a été proposé pour la première fois le 1er mars 1928 par l’architecte allemand Herman Sörgel .

 

 

Le projet 

Organisation

La base constitutive du projet était la construction d’un immense barrage hydro-électrique de 35 km de long au niveau du détroit de Gibraltar, ce qui aurait permis d’isoler la mer Méditerranée de l’océan Atlantique. Ce barrage aurait eu un débit de plus de 88 000 mètres cubes d’eau par seconde, ce qui aurait permis la production d’au moins 50 000 mégawatts, soit environs l'équivalent de 31 EPR. Ce barrage fut dessiné par Bruno Siegwart, et devait comprendre des usines hydroélectriques souterraines, ainsi qu’un jeu de canaux et d’écluses. Ces dernières devaient être signalées du côté Atlantique par une tour haute de plus de 400 mètres.

 

Afin de limiter sa hauteur, le barrage avait été dessiné en forme de coude afin qu’il se trouve le plus possible dans des zones d’eau peu profonde. En effet, ainsi, seule une section de cinq kilomètres aurait été située dans une zone d’eau plus profonde au lieu de douze kilomètres, la largeur du détroit.

 

Cette construction aurait permis de limiter l’approvisionnement en eau de la mer Méditerranée, dont le niveau aurait diminué de 20 % (la mer aurait totalement disparu en moins de 2 000 ans si la perte était d’un mètre par an). Selon des calculs, si le niveau de la mer diminuait de 80 cm par an, il aurait fallu deux siècles pour atteindre le niveau souhaité. Ceci aurait permis de gagner 233 000 km2 de friches, soit quasiment la superficie de la Roumanie, principalement au niveau de l’Afrique du Nord.

 

De plus, deux voies ferrées étaient prévues, ce qui aurait permis de relier Berlin, Rome et Le Cap.

 

Le projet prévoyait aussi la construction d’un second barrage de plus petite envergure entre la botte italienne, la Sicile et la Tunisie. La mer Méditerranée aurait alors été divisée en deux bassins, celui occidental d’un niveau inférieur de 100 mètres à la normale alors que le niveau du bassin oriental aurait été inférieur de 200 mètres. Le barrage entre ces deux bassins aurait lui aussi permis la production d’énergie électrique, ceci dans l’optique d’un épuisement à long terme des ressources en charbon et en pétrole.

 

L’Europe aurait ainsi eu en sa possession des moyens de production d’énergie suffisants pour tout son territoire.

 

Herman Sörgel avait prévu la production d’électricité grâce aux lacs africains. Celle-ci aurait été transmise en Europe grâce à trois lignes très haute tension. La première serait passée par le détroit de Gibraltar, la seconde aurait bordé la mer Méditerranée par l’Égypte, la Palestine et la Syrie pour entrer en Europe par l’intermédiaire de la mer Noire et de la vallée du Danube. La troisième aurait été établie grâce à la pose d’un câble sous-marin entre l’Afrique du Nord et l’Italie via la Sicile.

 

L’abaissement du niveau de la mer Méditerranée aurait provoqué l’assèchement de quasiment toutes les villes et ports en bordure de celle-ci. L’architecte Peter Behrens imagina et dessina des digues pour maintenir en eau les ports historiques comme Gênes ou Venise, ainsi que les plans de nouveaux ports à construire.

Un barrage devait être construit sur le fleuve Congo afin de créer un très important lac artificiel. Une partie de l’eau de ce lac devait permettre d’irriguer le Sahara en passant par le lac Tchad.

 

 

Objectifs 

Le projet visait principalement la production d’énergie, l’acquisition de nouvelles terres par l’abaissement du niveau de la Méditerranée, et enfin l’union entre les continents européen et africain. Ceci était la solution proposée par Herman Sörgel pour résoudre les problèmes de la civilisation européenne : l’Europe aurait eu un approvisionnement intarissable en énergie (carburant et électricité), et ceci aurait permis d’unir les Européens dans un projet pacifique commun, tout en fournissant de nouvelles terres pour l’agriculture et l’industrie tout en reliant le continent à l’Afrique.

 

Ceci aurait aussi permis en d’autres termes de rattacher l’Europe à l’Afrique, ce qui aurait pu avoir de nombreux effets d’après son inventeur : sécurisation des apports en matières premières, irrigation du Sahara, création d’un centre mondial géopolitique à Genève.

 

Enfin, Atlantropa aurait permis d’assurer de façon certaine des marchés industriels et commerciaux à l’Europe.

 

 

Les problèmes 

Herman Sörgel considérait certains problèmes soulevés comme peu importants. Ces problèmes allaient des risques de changements climatiques aux risques terroristes, en passant par le destin de l’Afrique.

On peut enfin citer les nombreux et très importants problèmes écologiques, ainsi que d’importants risques tectoniques.

 

 

Map_of_the_Atlantrop_Projekt.png

(Cliquer dessus pour agrandir) 

 

 

projet-Atlantropa.jpg

 

 

Source : Wikipedia - Atlantropa [Fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 17:34

Le roi s'est brisé la hanche lors d'un safari de chasse à l'éléphant au Botswana. Son escapade luxueuse provoque la polémique.

 

 

Personne n'aurait eu vent de l'escapade du monarque espagnol Juan Carlos Ier si celui-ci n'était pas malencontreusement tombé durant son voyage. Sa Majesté se trouvait au Botswana, en plein safari de chasse à l'éléphant, lorsqu'il s'est brisé la hanche. Rapatrié en urgence dimanche matin, le roi, âgé de 74 ans, a été aussitôt opéré et commence déjà à marcher grâce à une prothèse.

 

Reste que, depuis son retour en terre ibérique, la polémique enfle et les critiques fusent contre cette escapade luxueuse. Le Botswana autorise la chasse à l'éléphant contre une participation allant de 7 000 à 30 000 euros. En temps de crise et alors que l'Espagne multiplie les plans d'austérité pour réduire la dette et faire baisser un chômage record, cette dépense fait tache d'huile. La classe politique, plutôt discrète sur les agissements du roi - dont la popularité n'a jamais baissé depuis son rôle essentiel dans la transition démocratique -, a perdu de sa prudence.

 

 

"Le roi vit loin de son peuple"

Le président d'Andalousie, du Pays basque, mais aussi les nationalistes et l'ensemble de la gauche exigent des explications au roi et surtout qu'il présente ses excuses. Comment le chef de l'État peut-il disparaître dans un voyage discret, voire secret, en Afrique ? Combien ce genre d'escapade coûte-t-il aux contribuables espagnols ? Quelles sont les responsabilités de Juan Carlos Ier vis-à-vis de la nation ? Il est peu probable toutefois que Sa Majesté daigne répondre aux questions des représentants politiques. Le Parti populaire, au pouvoir et qui siège avec une écrasante majorité à la Chambre des députés, a déjà annoncé qu'il rejetterait un débat parlementaire sur ce délicat sujet.

 

Mais le silence gêné de la Moncloa, équivalent de l'Élysée, au retour du roi à Madrid en dit long sur la pensée de l'exécutif, qui a fini par affirmer que le souverain leur avait communiqué ce voyage africain. Or le Parti populaire (PP) s'est bien gardé de faire publiquement des commentaires sur la virée de chasse. Et pourtant, au sein de cette formation politique, on ne cache pas le malaise produit par ce déplacement inopportun. "C'est surtout l'image de la monarchie qui en prend un coup", assure un conservateur du PP. Et d'ajouter : "La chasse à l'éléphant, un animal protégé, est très mal perçue, mais surtout, ce genre de distractions, alors que le pays se serre la ceinture, donne vraiment l'impression que le roi vit loin de son peuple."

 

 

Scandales à répétition

L'image de la famille royale était déjà bien écornée ces derniers temps. La semaine dernière, on a découvert, également à la suite d'un accident, que le petit-fils du roi, âgé de 13 ans, s'initiait à la chasse avec des armes à feu. Il s'est tiré une balle dans le pied avec son fusil durant un entraînement, alors que la loi interdit l'usage des armes pour les moins de 14 ans. C'est surtout le scandale financier dans lequel est impliqué le gendre de Juan Carlos Ier qui a le plus plombé l'image jusqu'ici presque parfaite de la maison royale.

 

Iñaki Urdangarin, époux de l'infante Cristina, aurait détourné 5,8 millions d'euros payés par l'administration publique et les collectivités territoriales. Le bénéficiaire n'était autre que Noos, sa société à but non lucratif, chargée d'organiser des événements sportifs. Le gendre parfait a été mis en examen en février et est, depuis, écarté des actes officiels de la famille royale. Lundi, on apprenait que, dans deux courriers datant de 2007, Iñaki Urdangarin cite son beau-père comme médiateur dans un contrat. L'intervention du roi dans les sales affaires de son gendre n'a pas encore été confirmée, mais laisse envisager le pire pour la maison royale.

 

Ces divers scandales ont remis à l'ordre du jour le débat sur la continuité de la monarchie, qui, en outre, pèse sur les finances de l'État. Les voix en faveur de l'abdication du roi ne sont désormais plus réservées à quelques indépendantistes ou nostalgiques de la Seconde République. L'héritier du trône, le prince Felipe, qui va assumer le rôle de chef de l'État durant la convalescence de son père, a du pain sur la planche. Il devra redorer l'image de la monarchie et défendre sa légitimité s'il prend sa succession. La mauvaise santé du roi laisse prévoir que le passage de pouvoir pourrait être plus tôt que prévu.

 

Source : Lepoint.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:44

Les sept nouvelles merveilles du monde ont été désignées à la suite d'un vote organisé par la New Seven Wonders Foundation, liée à la New Open World Corporation, et dont les résultats ont été dévoilés le 7 juillet 2007 à Lisbonne.

 

L'homme d'affaires suisse Bernard Weber est, en collaboration avec l'entreprise de marketing Deureka, à l'origine de ce projet qui a rencontré un grand succès dans certains pays concernés, comme l'Inde ou la Chine. L'Unesco a rappelé dans un communiqué qu'elle n'a aucun rapport avec cet évènement, contrairement à ce que beaucoup de votants ont cru.

 

 

Histoire 

L'idée originale des sept merveilles du monde date d'Hérodote (484 av. JC – 425 av. JC) et Callimaque de Cyrène (305 av. JC – 240 av. JC), qui ont établi une liste qui comprenait le Phare d'Alexandrie, les jardins suspendus de Babylone, la statue chryséléphantine de Zeus olympien à Olympie, le temple d'Artémis à Ephèse, le mausolée d'Halicarnasse, le Colosse de Rhodes et la grande Pyramide de Khéops. Seule la grande pyramide de Gizeh a survécu jusqu'à nos jours. Les six autres ont été détruites par le feu, par des tremblements de terre et par d'autres causes.

 

Selon le réalisateur et aviateur canadien d'origine suisse, Bernard Weber lance le projet en septembre 1999. Le projet du site web débute en 2001 lorsque M. Weber effectue le paiement de 700 $ pour un site basé au Canada. 


Seules sont acceptées dans cette nouvelle liste, les merveilles faites de la main humaine, achevées avant 2000, et dans un état acceptable de préservation. En novembre 2005, 177 monuments ont été pris en compte.


Le 1er janvier 2006, la New7Wonders Foundation déclare que la liste a été réduite à 21 sites, par une commission composée des six éminents architectes mondiaux des cinq continents, Zaha Hadid, César Pelli, Tadao Ando, Harry Seidler, Aziz Tayob, Yung Ho Chang et son président, Federico Mayor, ancien directeur général de l'UNESCO.


La liste a été réduite à 20, la grande pyramide de Khéops ayant été retirée du vote et désignée comme « merveille honoraire ».

 

 

Sites en compétition 

La liste des 20 a finalement été établie au sein des 7 qui ont récolté le plus de voix. Elle est censée représenter un large choix de civilisations et d'époques. Ainsi, on y retrouve des merveilles datant de l'Antiquité, et d'autres du XXe siècle. Tout comme les merveilles de l'Antiquité, les monuments nommés ont une fonction sacrée, ou purement esthétique. Ce ne sont pas des ouvrages d'arts «utiles» (ponts, barrages,…), qui, même s'ils sont de véritables exploits techniques, ont un intérêt esthétique et culturel plus limité.

 

Nouvelles Merveilles élues Ville Pays Continent Image
Grande Muraille Entoure la Drapeau de Chine Chine Drapeau de Chine Chine Asie 90px-Great Wall of China July 2006
Pétra Arabah Drapeau de Jordanie Jordanie Asie  90px-Petra Treasury
Statue du Christ Rédempteur Rio de Janeiro Drapeau : Brésil Brésil Amérique  90px-CorcovadofotoRJ
Machu Picchu Cuzco Drapeau du Pérou Pérou Amérique  90px-80 - Machu Picchu - Juin 2009 - edit
Chichén Itzá Yucatán Drapeau du Mexique Mexique Amérique  90px-El Castillo, Chichén Itzá
Colisée Rome Drapeau d'Italie Italie Europe  90px-Lightmatter_colosseum.jpg
Taj Mahal Âgrâ Drapeau d'Inde Inde Asie  90px-Taj Mahal in March 2004

 

 

Les votes

Les votes s'effectuent par internet, sur le site « new7wonders », ou par téléphone. On peut voter plusieurs fois contre paiement.


Avec les bénéfices récoltés, le "New7Wonders Foundation" compte verser la moitié pour le financement de chantiers de restauration dans le monde entier, comme par exemple Bouddhas de Bâmiyân que les talibans avaient fait exploser lors de leur règne en Afghanistan. Le "NewOpenWorld Foundation" s'est occupé du vote, le "NewOpenWorld Corporation" détient les droits et les exploite pour son propre bénéfice.


Les votes ont été officiellement ouverts à l'occasion des Jeux olympiques de Sydney, manifestation d'origine grecque, tout comme les Sept Merveilles. Plusieurs dizaines de millions de votes ont été enregistrés, surtout dans des pays comme le Mexique, la Chine, la Turquie et l'Inde particulièrement.

 

 

Critique 

Dans un communiqué de presse du 20 juin 2007, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) réaffirme qu'elle n'a aucun lien avec l'initiative de M. Bernard Weber puisque le résultat reflétera l'opinion de ceux qui ont accès à l'internet.


Un paragraphe du communiqué dit : « Il n’y a aucun point de comparaison entre la démarche médiatique de M. Weber et le travail scientifique et éducatif résultant de l’inscription des sites sur la Liste du patrimoine mondial. La liste des 7 nouvelles merveilles sera le fruit d’une initiative privée, ne reflétant que l’opinion d’un public ayant accès à l’Internet, et non celle du monde dans son ensemble. Cette démarche ne pourra en aucune manière contribuer de façon significative et durable à la préservation des sites élus par ce public. »


Certains en Égypte y voient une compétition à la Pyramide de Khéops, le seul monument restant des Sept Merveilles du monde : « C'est probablement une conspiration contre l'Égypte, sa civilisation et ses monuments », a écrit l'éditorialiste Al-Sayed al-Naggar dans un quotidien. Le ministre de la Culture égyptien Farouk Hosni dit que le projet est absurde et décrit son initiateur, Bernard Weber, comme un homme "concerné par sa propre promotion". Nagib Amin, un expert égyptien des Sept Merveilles du monde, met en valeur le fait « qu'en plus de l'aspect commercial, le vote n'a aucun fondement scientifique. »


Après les plaintes de l'Égypte, la pyramide de Kheops s'est vu octroyer un statut spécial et fut retirée de la liste de vote. Sur le site Web officiel : « La fondation des Sept nouvelles Merveilles du monde désigne la pyramide de Kheops - la seule ancienne Merveille du monde encore existante - comme un candidat honoraire, et retirée de la liste. »


Le système de vote par Internet et message texte via cellulaire fut aussi très critiqué. En effet, les personnes n'ayant accès à aucun des deux moyens ne pouvaient voter. De plus, ce système de vote a pu être exploité par certains gouvernements et sociétés afin d'avoir de la publicité pour certains lieux touristiques à l'aide de divers programmes. Par exemple, au Brésil, ce programme s'appelait "Vote no Cristo" (« votez pour le Christ ») ; il permettait à toute la population brésilienne de voter gratuitement via un téléphone mobile. Ce programme permit d'accumuler une grande partie des 10 millions de votes enregistrés dans le pays. Des programmes semblables ont été lancés en Inde et en Jordanie. D'ailleurs, le cas Jordanien est pointé du doigt comme étant l'exemple parfait des failles du système de vote. En effet, 14 millions de votes ont été enregistrés dans ce pays bien que la population jordanienne n'atteigne que 7 millions d'individus.

 

 

Source : Wikipedia - Sept nouvelles merveilles du monde [Fr]

 

Autres sujets similaires :

Machu Picchu

Statue du Christ Rédempteur - Brésil, Rio de Janeiro

Mont Rushmore - Etats Unis, Dakota du Sud

Les moaï - Statues de l’île de Pâques, en Polynésie

Top 20 des plus grandes statues du monde (Hauteurs et Années)

---

Liste du patrimoine mondial en Afrique

Liste du patrimoine mondial en Asie et Océanie

Liste du patrimoine mondial en Europe

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 13:20

Une question morale quasiment existentielle et fondamentale (biblique !) est de se demander si le « péché » est originel ou non. De manière plus concrète, est-on davantage tenté de mentir si l'on est pressé d'agir ? Inversement, est-ce que l'on est moins tenté de mentir si l'on a le temps de la réflexion ?

 

 

Des expériences ont consisté à donner un dé à six faces et un verre opaque aux participants. On a réalisé des expériences avec une petite motivation monétaire durant lesquels les participants étaient les seuls à connaître les nombres sortis avec le dé. Les chercheurs pouvaient néanmoins avoir une indication statistique du résultat moyen et cela permettait de voir si les participants avaient menti ou non (dans leur ensemble).

Deux groupes étaient formés. Le premier groupe devait donner les résultats en 20 secondes. L'autre n'avait pas de contrainte de temps.

 

Dans une des expériences, les deux groupes ont menti, mais le premier bien plus. Dans la deuxième, seul le premier groupe a menti.

 

On voit nettement que l'on est tenté de tomber dans un schéma de mensonge si l'on est pressé de donner une réponse. Pour avoir une réponse plus honnête de quelqu'un dont vous attendez une décision, laissez-lui donc le temps de la réflexion...

 

Source : Sur-la-toile.com

Repost 0

Rechercher

Pages