Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 13:28

S'il y a eu un tremblement de terre économique en France cette semaine, c'est bien l'arrivée de Free Mobile, qui a divisé les prix par 2, 3 ou même 5. Ce séisme met bien en lumière les maladies de l'économie française, et ce capitalisme “à la française” si particulier, qui semble parfois réunir le pire du capitalisme et le pire du socialisme.

La plupart des nouveaux clients de Free Mobile achèteront le forfait illimité à 19.90 euros, mais le plus frappant était le forfait à deux euros, qui répond au forfait “RSA” créé par les opérateurs à la demande de l'Etat, à dix euros. En annonçant ce forfait, le fondateur de Free, Xavier Niel, avait la voix qui tremblait : plus vous êtes pauvres, plus on vous arnaque. Il a déclaré que Free n'avait pas prévu de faire un forfait premier prix, mais que son équipe avait été tellement choquée par un forfait RSA à dix euros qu'ils avaient décidé de le faire. Un proche de Niel me confirme la réalité de cette version publique. Dans une interview le lendemain sur BFM Business, Xavier Niel a dit que la marge de Free sur ce forfait serait de l'ordre de 50%, montrant à quel point le forfait “RSA” est un forfait “Racket Super Arnaque” comme Niel l'a surnommé.

Voilà comment le capitalisme à la française fonctionne : capitalisme de privilégiés et de castes. Les grandes entreprises gagnent de l'argent pour leurs actionnaires, non pas en jouant le jeu de la concurrence et de l'innovation, mais en obtenant des monopoles et des avantages de l'Etat. Et ce sont les plus pauvres qui en payent le plus souvent le coût.

Nous sommes restés à la société de privilèges de l'Ancien régime : chacun a sa niche qui lui permet d'exploiter une rente économique, accordée par le Souverain et donc nantie du droit divin. La vraie division est là, pas entre les riches et les pauvres, mais entre les privilégiés et les autres. Et comme ces privilèges existent à tous les étages de la société française, le système continue de fonctionner. Un chauffeur de taxi n'est évidemment pas aussi privilégié que Martin Bouygues, mais son privilège fonctionne de la même manière : par un cartel créé par l’État, qui appauvrit la plupart des gens au profit d'une minorité qui en retire une rente économique.

Il n'est pas étonnant, ensuite, que les Français aient une si piètre opinion du capitalisme, puisqu'on ne leur montre pas un capitalisme de marché, mais un capitalisme de mandarins. C'est un capitalisme qui ne profite pas tant que ça aux “super-riches” - l'économie française crée moins de millionaires et de milliardaires en France qu'en Grande-Bretagne et aux États-Unis - mais qui protège la France d'en haut et accable celle d'en bas.

Chaque CDI sur-protégé est un emploi non-qualifié en moins, ou précarisé. Chaque nouvelle niche fiscale immobilière, qui protège le patrimoine des propriétaires fonciers en maintenant les prix sur-élevés, est une famille qui ne peut pas se loger convenablement. Chaque protection des pharmaciens est des médicaments plus chers pour les Français. Chaque protection du “petit commerce” est des biens plus chers, et donc du pouvoir d'achat en moins.

Sur un marché au moins, Free Mobile a mis en évidence la faillite morale de ce système politico-économique. Espérons que beaucoup d'entrepreneurs, sur beaucoup de marchés, pourront faire de même dans les années à venir. Cette semaine nous a montré qu'il y a plus à attendre d'eux que des politiques.

 

 

Source : Atlantico.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 18:38

L'Eglise missionnaire du Kopimism vient d'atteindre son objectif : cette institution née en Suède vient d'être officiellement reconnue comme étant une religion dans le pays, après deux requêtes infructueuse après des autorités. Cette religion a pour principal doctrine d'élever la copie numérique et le partage d'information à un niveau spirituel.

 

 

Cela faisait plus d'un an que les adeptes du Kopimism tentaient de faire reconnaître leur mouvement comme une religion et c'est symboliquement juste avant Noël que les autorités suédoises ont finalement validé la demande. « La Suède est le premier pays à reconnaître le Kopimism comme une religion » explique un communiqué de presse sur le site du mouvement.

Selon le site Falkvinge, le Kopimism découlerait d'un mouvement issu du parti pirate suédois, le Pirat Ung. Cette nouvelle religion considère que « l'information est sacrée et la copie est un sacrement. L'information à une valeur en elle, et cette valeur se multiplie grâce à la copie. »

Outre la symbolique qui entoure la reconnaissance du mouvement religieux en Suède, cette approbation par les autorités du pays devrait permettre au Kopimism de recevoir le soutien de l'Etat, et même de lancer des campagnes de dons. Interrogé par TorrentFreak, Isaac Gerson, chef spirituel du mouvement (et accessoirement étudiant en philosophie), estime que cette reconnaissance « va donner le courage aux gens pour se proclamer Kopimists. Peut-être pas publiquement, mais au moins auprès de leurs proches ». Il espère aussi que le Kopimism permettra de réduire la « stigmatisation autour de la copie ».

L'Eglise missionnaire du Kopimism indique avoir triplé son nombre de partisans durant le dernier semestre, et en compterait aujourd'hui environ 3 000. Gerson et ses pairs espèrent bien que cette annonce attire davantage de Kopimists : « La communauté de Kopimi ne nécessite pas d'adhésion formelle. Vous avez juste besoin de la vocation d'adorer le saint des saints, à savoir l'information et la copie ». A bon entendeur…

 

 

Source : Clubic.com

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 12:36

Google vient de réagir à la plainte formulée par Universal à l'encontre du service de vidéos YouTube. La firme rappelle que la maison de disque peut demander le retrait du contenu uniquement si elle dispose de droits sur cette vidéo. Ce qui pourrait ne pas être le cas.

 

 

Le conflit entre la maison de disque et la plateforme de vidéos a pris forme suite à la diffusion d'une vidéo faisant l'éloge de MegaUpload. Plusieurs stars américaines ont défendu le service de partage de contenus en vantant sa rapidité et sa facilité d'utilisation. Visiblement agacée par ce soutien inattendu, Universal a porté plainte contre YouTube afin que Google supprime la vidéo en question.

Google vient donc de répondre à Universal dans cette affaire. Un porte-parole de YouTube a expliqué à TechlandTime que l'ensemble des éditeurs tiers « n'ont pas les droits nécessaires pour faire retirer une vidéo de YouTube à moins qu'ils disposent de droits spécifiques et exclusifs avec certains artistes ». Google considère donc qu'Universal n'a pas apporté la preuve que ses droits étaient violés dans cette vidéo. Elle a donc été remise en ligne.

Pourtant, en premier lieu, Universal avait estimé que la publication de cette vidéo constituait une infraction aux droits d'auteurs (DMCA) puisqu'aucun consentement de sa part n'avait été donné. La société avait également expliqué que certains artistes présents dans la vidéo et sous contrat avec la maison de disques n'avaient pas donné leur consentement pour tourner ce programme.

Sur ce dernier point, MegaUpload a répondu par l'offensive en attaquant en justice Universal. Le p-dg du service de partage de contenus a même ajouté qu'un accord écrit avait bel et bien été signé entre la société Mega et les artistes « incluant un usage promotionnel » …

 

 

Source : Clubic.com

Repost 0
Published by Milem - dans Internet
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 01:14

Une cité de la mort bien réelle existe en Russie, aux milieu des montagnes. Comme son nom l'indique, l'endroit est quasiment vide et semble un peu inquiétant.

 


Il existe un endroit, dans l'Ossétie du Nord, en Russie, où les morts ont des maisons. "La Cité des Morts" n'est pas seulement un nom de jeux vidéo ou de film, mais également un véritable cimetière cachée derrière l'une des cinq crêtes qui traversent la région. Il faut une certaine endurance et beaucoup de patience pour traverser les multiples tournants, les chemins étroits et les nombreuses collines dans un climat brumeux. C'est pourquoi, peu de touristes y sont vus.


A première vue, Dargavs ressemble aux ruines d'un ancien village. Mais toutes les petites maisons blanches, qui donnent son nom au lieu, sont en réalité des cryptes où les locaux enterraient leurs défunts. Chaque famille avait sa crypte et plus elle était grande, plus grand était le nombre de morts. La plus vieille crypte date du XVIe siècle, ce qui explique les différents mythes et légendes. Certains racontent que toute personne cherchant à atteindre le site, n'en revient pas vivante.

 

Selon Oddity Central, il n'y a pas que les touristes qui s'y font rare puisque seuls quelques archéologues y ont fait des recherches. En résulte d'ailleurs certaines découvertes telles que les morts reposant dans des cercueils en forme de bateaux, afin d'aider leur âme à atteindre le paradis.

 

Aussi, ils ont découvert que certains des cabanons qui sont en dehors du "village", abritaient les criminels. Autant dire, que l'endroit paraît magnifique, certes, mais également très mystérieux...

 

 

la-cite-des-morts-existe-bel-et-bien-en-russie_67413_w460.png

 

 

Source : Gentside.com

Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 00:55

img0544

(Cliquer dessus pour agrandir)

 

Publicité retrouvé dans un journal gratuit.

Repost 0
Published by Milem - dans Pub-Design
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 22:00

Le genre de lézards Draco, appelés dragons volants, appartient à la famille des agamidés, dont on rencontre les espèces dans tous les pays de l'océan Indien.

 

L’espèce la plus connue est Draco volans.

 

Les Dragons volants vivent principalement dans les forêts tropicales asiatiques, ils mesurent généralement entre 19 et 23 centimètres et se nourrissent de fourmis et de termites arboricoles grâce à leur langue gluante.

 

Les Dragons volants sont des lézards arboricoles ; toutefois, à la saison des amours, les femelles s'aventurent sur le sol afin d'y pondre entre 1 et 5 œufs.

 

Ils sont dotés d'une paire d'ailes qui sont en fait des côtes reliées entre elles par une membrane ornée de motifs de couleurs vives tandis que le reste du corps est gris.

 

Ces ailes leur permettent de planer sur des distances allant de 7 à 10 mètres afin de se déplacer rapidement d'arbre en arbre.

 

Au repos, les ailes des Dragons volants sont repliées et elles ne se voient pas, les Dragons volants ressemblent alors à n'importe quel lézard de couleur grisâtre.

 

Le Dragon volant est un modèle de l'adaptation à la vie arboricole qui conduit nombre d'espèces à planer (écureuils, serpents). Le Dragon volant y parvient grâce à ses côtes très allongées qui soutiennent les "ailes".

 

 

draco0.jpg

 

 

draco1.jpg.jpg

Un dragon volant de Thaïlande. © John C. Murphy

 

 

Source : Wikipedia (Fr) (Plus d'info)

Repost 0
Published by Milem - dans Animaux
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 21:27

Le Moloch (Moloch horridus) est une espèce de lézard terrestre et diurne vivant dans le désert australien, qu'on rencontre aussi sous les noms de moloch hérissé ou diable cornu.

 

C'est la seule espèce du genre Moloch.

 

Ce nom a été choisi par Gray en référence au Moloch, le dieu auquel les Ammonites, une ethnie cananéenne, sacrifiaient leurs premier-nés en les jetant dans un brasier.

 

 

Description 

Ce reptile est de taille modérée, au maximum une vingtaine de centimètres, les femelles devenant un peu plus grosses que les mâles. Les femelles pèsent jusqu'à environ 90 g alors que les mâles ne dépassent pas 50 g. Il est assez trapu, et il a un corps de couleur gris, beige, orange ou brique, qui lui offre un camouflage dans son environnement.  

 

Son corps est couvert d'épines, qui sont des excroissances écailleuses, les plus grandes se situant sur le dos et surtout la tête. Il présente en effet deux épines de chaque côté du museau, ainsi qu'une boule épineuse derrière la tête. Il s'agit d'un mécanisme de défense pour impressionner ses prédateurs. C'est d'ailleurs un reptile placide, qui compte plus sur son camouflage et son aspect rébarbatif que sur la fuite.

 

Des études en captivité laissent penser que ce lézard peut vivre une vingtaine d'années.

 

 

Répartition 

Ce lézard se rencontre dans de nombreuses zones arides au centre et à l'ouest de l'Australie. Il apprécie les sols sableux et se rencontre rarement dans les zones rocheuses.

 

 

Prédation 

L'ensemble d'épines que possède ce lézard dissuade la plupart des prédateurs. En cas d'attaque, il gonfle également son corps pour paraître plus gros. Il se déplace avec des mouvements saccadés, en s'arrêtant régulièrement, ce qui le rend plus difficile à repérer visuellement (comme le font de nombreux caméléons).

 

Toutefois, il semble que certains animaux puissent quand même consommer ce lézard, dont les corps ont été retrouvés dans l'estomac de certaines espèces de varans. Il semble également que certains rapaces soient des prédateurs efficaces de ce lézard.

 

 

lezards-alice-springs-australie-1285559808-1095298.jpg

 

Moloch_cc03.jpg

 

 

Source : Wikepedia (Fr) (Plus d'info)

Repost 0
Published by Milem - dans Animaux
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 19:41

Des scientifiques américains ont découvert un vaccin capable de réduire la taille des tumeurs présentant la protéine MUC1, présente dans 90% des cancers du sein. Ces premiers tests positifs ont été effectués chez la souris. En attendant, peut-être, de pouvoir le faire chez l'homme.

 

 

C'est une découverte qui pourrait révolutionner le traitement des cancers du sein. Des scientifiques américains ont mis au point un vaccin, testé sur des souris, qui "provoque une très forte réponse immunitaire", détaille Geert-Jan Boons, professeur de chimie au Centre contre le cancer de l'université de Géorgie, coauteur de l'étude publiée lundi dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences. Résultat : la taille de la tumeur des souris a été réduite de 80%.

 

Le vaccin s'attaque aux tumeurs présentant la protéine MUC1 à la surface de leurs cellules. Cette protéine est présente chez plus de 70% des types de cancer les plus mortels, et dans 90% des cancers du sein dits "triple-négatifs", c'est-à-dire insensibles aux traitements hormonaux. Tous les ans, près de 35 000 patientes américaines sont touchées par ce type de cancer. "C'est la première fois qu'un vaccin entraîne le système immunitaire à identifier et à tuer les cellules cancéreuse", explique Sandra Gendler, chercheuse de la Mayo Clinic dans l'Arizona.

 

S'il était transposé à l'homme, ce vaccin pourrait venir en complément d'une chimiothérapie. Il pourrait aussi être utilisé comme mesure préventive chez les sujets à risque. Prochaine étape pour ces chercheurs : des tests sur des cellules cancéreuses humaines en laboratoire. Des tests cliniques pourraient, eux, débuter fin 2013.

 

 

Source : lci.tf1.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 18:38

REUTERS/Jessica Rinaldi

 

Les bars à sourire promettent au chaland des dents blanches de star. Sans risque ? Entre ces nouvelles enseignes et les chirurgiens-dentistes, l'heure est à l'empoignade.

 

 

Il est venu pour soigner son look à la veille d'un entretien d'embauche. Pour ne plus rester bouche cousue, tétanisé par une dentition jaunie par le tabac. Nadia, elle, voudrait que ses quenottes "soient en harmonie", le mois prochain, avec sa robe de mariée. Rictus figés, mâchoires prisonnières d'une gouttière en silicone remplie de gel mentholé, les clients des bars à sourire prennent la pose. Avec l'espoir qu'en quelques séances d'une vingtaine de minutes - à 80 euros l'une - l'opération blanchiment leur procure une bouche de star. Parfois, ça marche. Mais rarement pour longtemps. 

 

Après les cabines de bronzage et en attendant, demain, les "espaces sieste" - un premier vient d'ouvrir à Paris - les bars à sourire investissent coiffeurs, ongleries, salles de sport et cabinets d'esthéticienne. Au grand dam des dentistes qui dénoncent les reconversions de boutiques de téléphonie, voire de sex-shop en échoppes de blanchiment.  

 

 

Le ripolinage dentaire pousse comme du chiendent

 

Résultat : Magic Smile, White Box, Côté Sourire et autres enseignes de ripolinage dentaire poussent comme du chiendent. Une révolution de palais qui va bon train. D'autant que la prestation ne nécessite aucun diplôme. Que le client doit lui-même appliquer le kit fourni et qu'il n'est pas question pour celui qui l'accueille de mettre un doigt dans sa bouche, geste réservé aux chirurgiens-dentistes.  

 

Combien sont-ils à franchir le seuil de ces boutiques ? "Des bataillons", réplique une personne de Point Sourire, une vingtaine de boutiques franchisées à travers la France depuis un an. Lui et son acolyte, ont défini leur cible : les 18-50 ans habitués des soins esthétiques ponctuels - manucure, massages. Mais aussi ceux qui souhaitent "répondre rapidement à un complexe latent", précise leur charte. "On s'inscrit dans une démarche sociétale où le paraître prime l'être", assènent doctement les deux associés. D'où, sans doute, ces messages publicitaires résolument positifs convoquant Soeur Emmanuelle - "Souris et le monde te sourira" - ou insistant sur ces études scientifiques selon lesquelles "plus on sourit, plus on vit longtemps". 

 

De quoi convaincre d'autres candidats à l'immaculée dentition? Peut-être. Mais pas l'Académie nationale de chirurgie dentaire, inquiète de la percée de ces boutiquiers "blanchisseurs" et vent debout face à "la manipulation de produits d'éclaircissement qui n'est pas sans risque". 

 

En ligne de mire, le fameux gel. A base de peroxyde d'hydrogène (finalement, de l'eau oxygénée), la substance est considérée comme cancérigène et dangereuse pour l'appareil reproductif par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Elle est interdite aux jeunes et aux femmes enceintes. La main sur le coeur, les enseignes jurent l'avoir abandonnée pour le perborate de sodium. "Un tripatouillage", rage l'ordre des chirurgiens-dentistes. Au contact de l'eau, le perborate produit également du peroxyde. Et de pointer la menace : des gels dont la concentration, faute d'être conforme aux dosages prévus par la législation, se révélerait dangereuse. "Que nenni" répondent les nouveaux venus qui attaquent l'ordre en diffamation. Au contraire de la Belgique, où les cabinets dentaires ont décidé, eux, d'investir dans ces boutiques du paraître. Pour éviter la soupe à la grimace ? 

 

 

Source : l'express.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 18:22

Will.i.am, P Diddy, Kim Kardashian, Alicia Keys, Snoop Dogg... Megaupload s'est offert un clip animé par une palette de stars américaine de la musique pour faire la promotion de son service d'échange de fichiers, accusé d'être l'un des nouveaux vecteurs du piratage en ligne. Universal, qui représente certains de ces artistes, tente de le faire disparaître des plateformes vidéo.



Alors que son service d'échange de fichiers est pointé du doigt par les associations américaines en charge de la défense des maisons de disque (RIAA) et des studios hollywoodiens (MPAA) comme le nouveau vecteur du choix du téléchargement illégal, Megaupload s'est offert les services d'une brochette de stars pour en assurer la promotion.

 


« I use Megaupload coz it's fast ! »


Le moins que l'on puisse dire est que la société « Mega » n'a pas fait les choses à moitié : dans ce clip s'enchaînent, en vrac et dans le désordre, des vedettes comme Will.i.am, P Diddy, Kim Kardashian, Alicia Keys, Snoop Dogg, Chris Brown mais aussi Kanye West, Lil John, Jamie Foxx ou Mary J Blige. Pendant 4 minutes, celles-ci vantent les mérites du service. « Quand j'envoie mes tubes, j'utilise Megaupload, parce que c'est rapide », y déclare par exemple P Diddy. Leurs différentes interventions sont reprises sous forme de pastilles vidéo mises en avant sur la page d'accueil de Megaupload.com.

 

 

photo-megasong-stars-megaupload.jpg

 


La firme officiellement basée à Hong Kong met également en avant quelques chiffres dans son clip, reproduit ci-dessous : elle revendique un milliard d'usagers, dont 50 millions sur une base quotidienne, et les échanges que génère sa plateforme d'hébergement représenteraient selon elle 4% du total du trafic Internet.



Bien qu'elle se dise parfaitement en règle et respecte les obligations liées au statut d'hébergeur (retrait d'un contenu illicite lorsque celui-ci est signalé), Megaupload incarne désormais aux Etats-Unis comme en Europe le symbole d'une forme de piratage qui supplante progressivement le vénérable P2P : le direct download, tandis que son pendant Megavideo est désormais l'un des outils de choix pour les internautes qui souhaitent consommer des films et des séries sur le mode du streaming.



Universal, victime du Streisand effect ?


Universal Music Group (UMG), qui possède certains des labels représentant les artistes utilisés par Mega dans sa vidéo de promotion, n'a manifestement pas goûté la démarche. La maison de disques a ainsi fait demander le retrait du clip des plateformes comme YouTube et Vimeo, au motif que celle-ci enfreignait le droit d'auteur. Ce faisant, elle a offert à Mega une tribune que n'espérait peut-être pas la société.


Kim Schmitz, le supposé patron de Megaupload, a ainsi tout loisir de s'insurger contre la censure opérée par Universal. Cité par Torrentfreak sous son nouveau pseudonyme, Kim Dotcom, il dénonce l'arrogance de la maison de disques. « UMG a fait quelque chose d'illégal et d'injuste en signalant comme illégal le contenu de Mega. Ils n'avaient aucun droit de faire ça. Nous nous réservons le droit d'engager une action en justice. Mais nous aimerions leur donner l'occasion de s'excuser », a-t-il déclaré.

 

 

photo-megasong-supprime-de-youtube.jpg

 

 

« Ces coups bas sont un effort pour stopper notre campagne virale, qui rencontre un succès massif », dénonce-t-il encore. On ne sait pas bien si le succès était au rendez-vous avant l'intervention d'Universal, mais il est clair que depuis que la maison de disques est entrée dans le bal, la vidéo de Mega profite d'un retentissement médiatique certain. Dans la novlangue Internet, on appelle ça le Streisand effect, ou comment donner une visibilité sans précédent au contenu que l'on souhaite faire disparaître. Bien que régulièrement supprimée de YouTube et consorts, la vidéo reste aisément accessible en ligne, notamment chez Megavideo.


Objet de nombreux soupçons du fait de son opacité, la société Mega prépare le lancement de nouveaux services, qu'elle promet parfaitement légaux, dédiés à la musique et au cinéma, sous les noms MegaBox et MegaMovie. En attendant, il n'est pas bien difficile de trouver sur Megaupload les albums des artistes présents au sein de la MegaSong...

 

 

Source : Clubic.com

Repost 0
Published by Milem - dans Internet
commenter cet article

Rechercher

Pages