Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 00:44

241px-Venus de Milo Louvre Ma399

 

 

La Vénus de Milo, mutilée, fut découverte en avril 1820 près d'un théâtre antique, dans les ruines de l'antique Milos, île grecque de la Mer Égée, et acquise par l'ambassadeur de France auprès du gouvernement turc, avant d'entrer peu après au musée du Louvre.

 

Identifiée comme étant Aphrodite, cette femme au buste dénudé est constituée de deux blocs, selon la technique des pièces rapportées. Les jambes sont taillées dans un premier bloc complété d'un second des hanches à la tête. Le bras gauche devait être une pièce rapportée et le bras droit était certainement solidaire du bloc supérieur. L'absence de ces bras, au moment de sa découverte, a donné naissance à plusieurs hypothèses. Certains imaginent qu'elle était appuyée sur un pilier ou accoudée sur l'épaule d'Arès, le dieu de la guerre qui était son amant. La position des épaules permet cependant que affirmer que son bras droit devait descendre jusqu'à la draperie, et que le gauche était maintenu en position haute. La statue a été conservée dans l'état qui était le sien lors de sa découverte. Seule l'extrémité du nez, la lèvre inférieure et le gros orteil droit ont été ajoutés.

 

Cette statue au déhanchement sensuel compte parmi les plus hautes expressions de la statuaire antique grecque.

Vénus de Milo, v. 100 av. J.-C. Ile de Mélos, Grèce. Marbre, hauteur : 202 cm. Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, musée du Louvre, Paris.

 

 

Cette statue est semblable notamment à la Venus de Capoue, à la Venus d'Arles ou bien encore à la Venus de Genitrix. (ci-dessous de droite à gauche)

 

venus de capoue Venus d'arles venus genitrix

 

 

Sources : Amour.ro 

Ac-orleans-tours.fr

Wikipedia.org

Louvre.fr

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 00:08

La Louisiane était un territoire de la Nouvelle-France, espace contrôlé par les Français en Amérique du Nord, du XVIIe au XVIIIe siècle. Elle fut baptisée en l'honneur du roi Louis XIV par l'explorateur Cavelier de La Salle. Immense espace allant des Grands Lacs au golfe du Mexique, elle était divisée en deux secteurs appelés « Haute-Louisiane » (au nord de la rivière Arkansas, appelée parfois le « Pays des Illinois ») et « Basse-Louisiane » (au sud). Le fleuve Mississippi constituait l'épine dorsale de la colonie. Aujourd'hui, l'État américain de la Louisiane est beaucoup plus réduit que le territoire contrôlé par les Français il y a trois cents ans.

 

800px-Nouvellefrance-V2

(cliquer sur l'image pour agrandir) 

 

 

Explorée sous le règne du Roi-Soleil, la Louisiane française fut relativement peu mise en valeur par manque de moyens humains et financiers. La monarchie ne la conserva que pour faire pièce à l'impérialisme anglais en Amérique et joua des alliances avec les divers peuples amérindiens pour se maintenir. Les défaites de la guerre de Sept Ans finirent par avoir raison de la Louisiane française qui dut être cédée aux Britanniques et aux Espagnols. La France récupéra un temps sa souveraineté sur la portion espagnole de la Louisiane, mais Napoléon Bonaparte s'en sépara définitivement en 1803 au profit des États-Unis.

 

 

Pour en savoir plus :  Wikipedia.org - Louisiane (Nouvelle-France)

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 23:20

La guerre de Sept Ans (1756-1763) est un conflit majeur du XVIIIe siècle souvent comparé à la Première Guerre mondiale par le fait qu’il s’est déroulé sur de nombreux théâtres d’opérations (Europe, Amérique du Nord, Inde ...) et se traduit par un rééquilibrage important des puissances européennes. De là est né l’Empire britannique, espace dominateur mondial tout au long du XIXe siècle.

 

Le Premier espace colonial français, espace dominateur mondial tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles, disparaîtra presque entièrement à l'issue de cette guerre.

 

Ce conflit opposa principalement le Royaume de France au Royaume de Grande-Bretagne d’une part, l’Archiduché d'Autriche au Royaume de Prusse d’autre part. Cependant, par le jeu des alliances et des opportunismes, la plupart des pays européens et leurs colonies se sont retrouvés en guerre. Le début de la guerre est généralement daté au 29 août 1756 (attaque de la Saxe par Frédéric II) bien que l’affrontement ait débuté plus tôt dans les colonies d’Amérique du Nord avant de dégénérer en guerre ouverte en Europe.

 

carte

 

 

Les traités de paix

Après des premiers pourparlers de paix en 1761, interrompus par l’entrée en guerre de l’Espagne aux côtés de la France, il faut attendre 1762 et l’épuisement militaire et économique des protagonistes pour voir de vraies négociations s’engager.


La paix sera signée en deux fois. Le premier traité, le traité de Paris, concerne la Grande-Bretagne, la France et l’Espagne. Il est signé le 10 février 1763 et la Grande-Bretagne, étant en position de force, obtient d’énormes gains :

  • En Amérique du Nord : la Grande-Bretagne se voit accorder le Canada et toutes les îles au large, sauf Saint-Pierre-et-Miquelon qui reste aux Français, ainsi que tous les territoires à l’est du Mississippi.

 

  • En Amérique centrale : la France ne peut récupérer que la Martinique, la Guadeloupe, la Marie-Galante et la Sainte-Lucie. Toutes ses autres îles deviennent britanniques. Cuba et les Philippines sont rendus aux espagnols en échange de la Floride et de l’évacuation du Portugal en Europe.

 

  • En Inde : les cinq comptoirs Pondichéry, Karikal, Yanaon, Mahé et Chandernagor sont rendus aux Français mais avec interdiction de les fortifier ou d’y stationner une armée (donnant de facto le contrôle de l’Inde aux Britanniques).

 

  • En Europe : Belle-Île, occupée par les Britanniques est rendue aux Français en échange de Minorque. La France accepte d’évacuer tous les territoires appartenant au roi de Grande-Bretagne et ses alliés.

 

  • En Afrique : Gorée est rendue aux Français en échange du Sénégal.

 

 

Les Autrichiens et les Prussiens signent de leur côté le traité de Hubertsbourg le 15 février de la même année. Ce traité valide les frontières de 1756 et l’évacuation de la Silésie par l’Autriche en échange de l’abandon par la Prusse de la Saxe.

 

 

Pour en savoir plus :  Wikipedia.org - Guerre de Sept Ans

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 11:39

En observant à la loupe les pointillés présents sur les lignes à compléter des chèques bancaires de certaines grandes banques françaises on observe qu’il s’agit en réalité d’un texte : LEUROPENESEFERAPASDUNCOUP NIDANSUNECONSTRUCTIONDENS EMBLEELLESEFERAPARDESREALI SATIONSCONCRETESCREANTDA BORDUNESOLIDARITEDEFAIT.


Détails :

Ci-dessous, le message présent sur les chèques bancaires :

Fait à ___________________________

Le _____________________________

On peut donc “lire” :
“L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble. Elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait.”

 

Il s’agit de la déclaration de Robert Schuman, considérée comme la déclaration de naissance de l’Union Européenne.

 

Officiellement, il s’agit d’une mesure anti-violation décidée par le Comité Français d’Organisation et de Normalisation Bancaire (qui regroupe toutes les banques et la Banque de France), et les phrases auraient été choisies … par hasard.

 

La probabilité qu’une séquence de lettres aléatoire donne cette phrase est suffisamment faible pour que des théories conspirationnistes voient le jour. Cependant, Spontex ne saurait cautionner une conspiration basée sur le côté subliminal de cette phrase. Toutefois, un utilisateur de moins de 30 ans doit, en théorie, pouvoir lire cette phrase s’il place le chèque à moins de 30 cm de ses yeux.

 

 

Sources :
newsoftomorrow.org
Wikipedia – message subliminal (référence aux chèques)

Fr.Spontex.org

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 11:33

Détails :

L’amalgame qui existe entre le dièse et le croisillon vient du fait que cela soit un signe importé des pays anglo-saxon.
En anglais, il désigne un nombre, ou un pound, et n’était pas utilisé en français. Quand les français l’ont vu sur leur clavier, ils ont pensé qu’il s’agissait d’un dièse musical, d’où l’erreur de dénomination.


Ainsi, un croisillon s’écrit ”#” tandis qu’un dièse s’écrit ”♯”, ce dernier étant moins facile à représenter.

 

 

Sources :
Wikipedia – Croisillon
Wikipedia – Dièse

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 01:58

Détails :

Il s’agit du peuple Houma, une communauté d’environ 15000 personnes vivant à l’Ouest de la bouche du Mississippi.
On ne peut pas vraiment dire que le français est leur langue officielle puisque le peuple Houma n’est toujours pas reconnu en tant que Nation par le Bureau des affaires indiennes, mais le français est la seule langue qu’ils maitrisent de fait depuis qu’ils ont abandonné l’usage de leur langue ancestrale.
Tout cela est dû aux relations étroites entre ce peuple et les colons français, qui favorisèrent la diffusion de la langue française.


Ainsi, au cours du XIXe siècle, les Houmas adoptèrent progressivement le français et revendiquent aujourd’hui leur appartenance à la Francophonie.

 

 

Source :
Wikipedia – Le peuple Houma

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 01:45

Encore de nos jours, trois rois règnent officiellement en France: il s’agit des trois rois de Wallis et Futuna (composé de trois îles) qui sont reconnus et rémunérés par la République Française.


Détails :

La république leur reconnait en effet le titre royal et ils disposent pour couvrir leurs frais d’une dotation annuelle qui indemnise aussi les ministres royaux et les chefs coutumiers de districts et de villages.


Le royaume wallisien d’Uvéa et les deux royaumes futuniens de Sigave et d’Alo ne sont pas des monarchies héréditaires mais aristocratiques : ce sont les familles nobles, les aliki, qui élisent ou destituent les rois.

 

 

Sources :
Wikipedia – Wallis et Futuna
Wikipedia – Uvéa
Wikipedia – Alo
Wikipedia – Sigave

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 01:16

L’imaginaire collectif, entretenu notamment par les images du cinéma ou de la bande dessinée, continue à voir dans le Viking un être largement fantasmé. Nous avons vu qu’il n’avait pas grand-chose d’un surhomme blond invincible mais était avant tout un commerçant à l’affût de prises faciles lors de coups de main promptement exécutés.

 

Reprenons quelques-unes des images les plus enracinées.

 

• En tête du florilège, l’inévitable casque à cornes (ou à ailes, ou à pointes…). Les Vikings n’ont jamais porté de tels couvre-chefs. En cuir bouilli ou, pour les plus riches de leurs propriétaires, en acier, les casques étaient dépourvus d’accessoires si ce n’est ceux de protection (gorgerin, protège-joues).

 

• Autre image à la fortune durable : boire le sang dans le crâne de son ennemi. Non seulement la culture viking n’était pas particulièrement sanguinaire mais elle prônait un respect de la vie humaine incompatible avec ce genre de réjouissance. Il semble que cette fable soit née de l’interprétation biaisée d’un poème aux images et métaphores foisonnantes comme toute la poésie scaldique.

 

• Oublions également ce supposé mépris de la mort qui permettait aux Vikings de rire bien haut à l’approche du trépas. Comme le rappelle Régis Boyer dans son dernier livre (Les Vikings. Histoire, mythe, dictionnaire, Robert Laffont, 2008), ce genre de forfanterie est absent de la culture scandinave de l’époque. C’est d’une saga (récit mythologique) relatant la vie d’un chef viking, Ragnarr « aux braies velues », que provient le mythe. Avant de périr, Ragnarr déclame un poème dans lequel il récapitule son existence : « De la sorte, c’est tout le cours de sa vie qu’il aura passé en revue, tant dans les faits qu’en esprit. Il sait aussi, de science sûre, comme tous ses semblables, que la seule véritable valeur qui vaille, c’est la réputation que l’on laisse. Il entend que la sienne soit exemplaire, et ainsi, il meurt en riant. »

 

• Notons pour finir que les runes (non pas inventées par les Vikings mais originaires de l’espace germanique) ne sont nullement des signes cabalistiques ou magiques mais une écriture comme une autre, pouvant certes être employée à des fins de magie, mais parmi tous les autres usages de la vie quotidienne. Rien d’occulte dans tout cela, non plus qu’ésotérique.

 

 

Sources :  

Casques à cornes, drakkars…, au bazar des stéréotypes sur www.scienceshumaines.com
Casque à corne, Mythe ou réalité ? sur www.ulfar.fr
Illustrations sur www.armures.ch

Repost 0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 01:08

Détails :

Ses deux yeux sont bleus, mais sa pupille gauche est constamment dilatée, ce qui donne l’impression que son œil gauche est plus foncé que le droit.

 

À l’âge de 15 ans David Bowie reçoit un coup de poing de son ami George Underwood, avec lequel il se disputait les faveurs d’une fille, ce qui lui abima l’œil gauche. Après plusieurs opérations, il retrouve une partie de sa vision, mais sa perception de la profondeur et des couleurs est amoindrie et sa pupille reste dilatée à jamais.

 

 

Sources :
Wikipedia – David Bowie [fr]
Wikipedia – David Bowie [en]

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Musiques-Radio
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 00:37

Sur les Coccinelles de Volkswagen, le lave-glace fonctionnait grâce à la pression de l’air contenu dans la roue de secours.

 


Détails :

La roue de secours des anciennes Volkswagen étant située à l’avant, un simple tuyau reliant la roue de secours au lave-glace permettait d’actionner le jet. Une sécurité bloquait le système lorsque la pression descendait sous 1,5 bars.

 

 

Sources :
Lacoxinelle.canalbolg.com
Blog.flat4ever.com – Choupette
Une photo

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Véhicules
commenter cet article

Rechercher

Pages