Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 01:25

On dit souvent que la grande muraille de Chine est “la seule construction humaine visible de l’espace/la lune”... en fait c’est faux.


Détails :

Depuis la Lune et les hautes orbites, aucune construction humaine n’est visible. Depuis les basses orbites, la grande muraille est visible au même titre que plein d’autres trucs. En terme de visibilité, la muraille est certes longue, mais beaucoup moins large que la première autoroute venue.

 

 

Sources :
Wikipedia – Grande muraille [fr]
About.com – Great wall of China [en]

Fr.Spontex.org

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 01:12

Le jeu Space Invaders a provoqué, lors de sa sortie au Japon, une pénurie de pièces de 100 yens, ce qui a contraint le gouvernement à en augmenter considérablement la production.


Détails :

Ce jeu, considéré comme le précurseur du genre des shoot them up sort en 1978 sur borne d’arcade. Le principe est simple, des hordes d’aliens défilent de plus en plus rapidement vers le bas de l’écran depuis lequel vous leur tirez dessus afin de les empêcher de débarquer sur Terre. Le jeu devient rapidement incontournable, à tel point que les pièces de 100 yens utilisées dans les bornes d’arcade se font rares. Le gouvernement japonais est alors obligé d’augmenter sa production de monnaie (entre tripler et quadrupler selon les sources) pour subvenir aux besoins des joueurs.


Depuis plus de 30 ans, ce jeu a eu une influence considérable sur le domaine des jeux vidéos, et il a été copié de nombreuses fois. Au départ, il s’agit pourtant de l’œuvre d’un seul homme, Tomohiro Nishikado.


Il existe plusieurs anecdotes autour de ce grand classique, comme le fait que le jeu au départ n’était pas prévu pour avancer de plus en plus vite. Cet effet viendrait des moyens de l’époque qui étaient à peine suffisants pour faire tourner le jeu. L’affichage était très lent au départ, mais au fur et à mesure que le nombre d’ennemis présents à l’écran diminuait, le jeu devenait de plus en plus fluide, et le défilement s’accélérait. Constaté après le développement du jeu, cet effet a été conservé afin d’augmenter la difficulté au cours de la partie.

 

 

Sources :
Wikipedia – Space Invaders

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Jeux video
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 00:56

Détails :

Il s’agit d’une des expériences menées par René Quinton, scientifique français connu pour sa loi de la constance marine. Arguant que les cellules du corps humain pouvaient très bien vivre dans un milieu marin, il entreprit les tests suivants :


- Premier test : il saigne un chien de 10 kg (obtenant 485g de sang soit la quasi totalité du sang de l’animal) puis lui injecte 532 mL d’eau de mer. Il entraîne ainsi une chute brutale des éléments figurés du sang associée à la substitution complète du plasma sanguin dont le chien se remet après quelques jours.


- Deuxième test : sans saignée préalable il injecte à un chien (de 10 kilos toujours) 6,6 kg d’eau de mer en plusieurs heures. Il constate alors une excrétion massive pendant l’expérience puis un comportement très rapidement normal de la part de l’animal.


La portée de ces tests fut importante, conduisant à l’ouverture de plusieurs dispensaires, et à la gloire immédiate de l’inventeur. Tombée en désuétude à partir de la première guerre mondiale pendant laquelle Quinton s’engage et délaisse ses travaux, la thérapie à base de plasma marin est encore utilisée dans certaines médecines dites traditionnelles.


A noter que l’eau de mer utilisée par Quinton est isotonique, c’est à dire que les concentrations en sels mineraux et autres substances nutritives sont égales aux concentrations de ces substances dans le sang.

 

 

Sources :
Wikipedia – René Quinton
François Epineuze – Le Quinton

Fr.Spontex.org

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 00:40

Contrairement à l’idée reçue, sucer les morsures de serpent pour aspirer le venin est inutile, voire plus dangereux que de ne rien faire.


Détails :

En effet, sucer la plaie ne sert à rien car le venin est injecté dans l’hypoderme, donc très difficilement extractible. Cet acte est de plus dangereux pour la victime car les manipulations favorisent la dispersion du venin dans le sang. Il faut savoir que si toutefois le sauveteur arrivait à aspirer un peu de venin, il s’exposerait à son tour à l’envenimation.
Pour information, les toxines entrant dans la composition du venin des serpents ont une fonction destructrice des tissus organiques dans le but premier de tuer sa proie et secondaire de la pré-digérer. Voici les dégâts qu’elles peuvent occasionner :
– Dommages au cœur (myotoxines),
– Circuit sanguin affecté (hémotoxines),
– Lésions tissulaires (cytotoxines),
– Altération des fonctions des neurotransmetteurs (neurotoxines)

 

 

Sources :
Ispb.univ-lyon1.fr – Morsures de vipères
Cmub.org – Morsures de serpent

Fr.Spontex.org

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 00:35

Alan Smithee n’a jamais existé, pourtant il figure au générique d’une quarantaine de films.


Détails :

Alan Smithee (anagramme de “The Alias Men”) est un pseudonyme utilisé aux États-Unis depuis 1955 par les réalisateurs déboutés ou mécontents de leur film ou série TV.


En effet, le pouvoir décisionnel et exécutif du producteur sur l’œuvre est suffisamment important (notamment sur le “final cut”) pour que le résultat final puisse s’en trouver dénaturé et trop éloigné de la vision originale du réalisateur. Si ce dernier estime que son travail a été bafoué par son producteur, il peut saisir la DGA (syndicat des réalisateurs). Si sa requête est acceptée, cette dernière l’autorise à signer son film “Alan Smithee”.


N.B.: On rencontre parfois les formes Allen Smithee, Alan Smythee ou Adam Smithee.
Ceci n’est pas uniquement réservé aux réalisateurs mais aussi aux acteurs, scénaristes etc.

 

 

Sources:
Science et Vie Junior n°184
Wikipedia – Alan Smithee

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 00:24

Kyōto aurait subi le premier bombardement atomique de l’histoire en lieu et place d’Hiroshima si le Secrétaire à la Guerre des Etats-Unis de l’époque n’y avait pas passé sa lune de miel.


Détails :

A l’issue de la réunion du comité des objectifs américain des 10 et 11 mai 1945, c’est Kyōto qui fut désigné comme la cible n°1 du bombardement atomique à venir – Hiroshima venant en second.


Ayant passé sa lune de miel à Kyōto 30 ans auparavant, le Secrétaire à la Guerre (entre 1940 et 1945) Henry L. Stimson affectionnait tout particulièrement cette ville et en connaissait la grande richesse culturelle. S’il fut favorable à l’utilisation de la bombe atomique contre le Japon, il estima toutefois que la destruction de Kyōto serait un obstacle grave à une réconciliation ultérieure avec le Japon et s’opposa farouchement à la destruction de la ville, allant ainsi contre la volonté du général Leslie Groves.


Kyōto fut finalement retirée de la liste. Vous connaissez la suite…


Quant à Nagasaki, c’est en principe la ville de Kokura et son puissant arsenal qui devaient être bombardés. Cependant, à cause de conditions météorologiques difficiles l’avion a été contraint de changer de cap et c’est le centre industriel le plus proche, Nagasaki, qui a été choisi comme cible secondaire.

 

 

Sources :
Wikipedia – Le choix des cibles
Wikipedia – Henry Lewis Stimson
Wikipedia – Kyōto
Wikipedia – Kokura

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 00:08

Détails :

Au moment de la colonisation française de l’Algérie, les villages kabyles opposaient une forte résistance, menée par les marabouts.


En 1856, le gouvernement français eut alors l’idée de faire intervenir Robert-Houdin, illusioniste émérite, afin de démontrer à la population rebelle que les marabouts n’avaient pas l’apanage de la magie.

 

 

"L’intervention” de Houdin : En septembre, le gouvernement français persuade le célèbre magicien Jean Eugène Robert-Houdin de sortir de sa retraite afin de l’aider à mettre un terme aux révoltes tribales dirigées contre le gouvernement colonial de la France en Algérie. La France veut un magicien, car lesdites révoltes étaient menées par des magiciens (marabouts).

 

-28 octobre : Une soixantaine de chefs de tribu algériens se sont rassemblés au théâtre Bab Azoun d’Alger pour assister au spectacle de Robert-Houdin. Terrorisés par son art, les chefs de tribu fuient le théâtre.

 

-31 octobre : Une trentaine de chefs tribaux algériens les plus puissants offrent à Robert-Houdin un manuscrit enluminé louant son art et promettant leur indéfectible allégeance à la France.

 

 

Sources :
Comment on devient sorcier par Jean-Eugène Robert-Houdin
Wikipédia – Robert Houdin

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 23:54

Épidémie de rire qui a eu lieu en Tanzanie en 1962 et qui s'est étendue sur plusieurs mois

 

L'épidémie de rire a débuté le 30 janvier 1962 dans un pensionnat pour filles tenu par des missionnaires, dans le village de Kashasha, au Tanganyika (Tanzanie actuelle). En quelques semaines, ce qui a commencé comme une crise de fou rire chez trois jeunes filles se répand dans le reste de l'école, touchant 95 des 159 élèves, âgées de 12 à 18 ans.

 

Les autorités décident de fermer l'école le 18 mars, mais le problème demeure : elle est réouverte le 21 mai, mais fermée à nouveau à la fois du mois de juin suite à l'apparition de 57 nouveaux cas. Aucun des cinq enseignants de l'établissement ne sont affectés.

 

Une dizaine de jours après la fermeture du pensionnat de Kashasha, un autre foyer se déclare au village de Nshamba. La maladie y a vraisemblablement été amenée par des filles fréquentant le pensionnat de Kashasha, renvoyées dans leur village durant la période de fermeture. Là encore, seuls les enfants et les jeunes adultes sont touchés.

 

Un autre foyer apparaît également dans l'école de Ramashenye au milieu du mois de juin, puis dans le village de Kanyangereka, où a été envoyée une élève de l'école de Ramashenye. Sa soeur, son frère, sa belle-mère et sa belle-soeur sont les premières personnes affectées mais, bientôt, d'autres habitants du village le sont également et deux écoles situées à une quinzaine de kilomètres de là doivent être fermées à leur tour.

 

L'épidémie finit par cesser de se propager et par s'éteindre. Au total, elle a duré plus de six mois, a mené à la fermeture de quatorze écoles et a affecté plusieurs milliers de personnes dans la région du lac Victoria. Elle est aujourd'hui considérée avec intérêt en psychologie en raison de sa démonstration de l'aspect « contagieux » du rire.

 

Sources :
Wikipedia – Tanganyika laughter epidemic [en]
RadioLab in Tanzania – Article paru en 1963, Journal médical de Centre-Afrique [en]
Encyclopédie du Paranormal – Histoire détaillée [fr]
Revue Médicale Suisse – La psychologie du rire [fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 23:44

En France, une idée reçue affirme que les poissons rouges n'auraient que trois secondes de mémoire et qu'ainsi ils ne seraient pas tristes dans leur bocal.

 

 

Mais ceci s'est révélé être faux. En tous cas, le poisson rouge aurait la mémoire de la douleur pendant au moins 24 h et peut être entraîné à garder la mémoire d'un évènement jusqu'à trois mois, d'après une étude réalisée par l'Université de Plymouth.

 

Une étude réalisée ultérieurement à l'université de la Reine de Belfast a confirmé qu'il ressent la douleur et peut apprendre à l'éviter dans un aquarium où il reçoit des décharges électriques dans certains secteurs.

 

 

Sources :
Wikipedia – Mémoire du poisson rouge (pour la mémoire)
Jemangeducheval.com (pour les végétariens)
Article Maxisciences (pour l’étude)
Rapport de l’étude (pour l’étude, aussi)

Repost 0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 23:21

A quelques kilomètres du village de Wingen, dans les Nouvelles Galles du Sud, se trouve ce que les Australiens appellent la Burning Mountain, "la montagne qui brûle". Les Aborigènes l'appelaient Wingen, qui signifie "feu". La montagne qui brûle n'est pas un volcan, l'Australie n'en possède plus d'actifs depuis longtemps. C'est en fait ce que l'on appelle en anglais un coal fire ou mine fire. C'est, dans ce cas-ci, un phénomène naturel: des réserves souterraines de charbon ont pris feu au contact de l'oxygène et dégagent d'importantes quantités de fumées.

 

Les scientifiques estiment que la combustion de ces gisements carbonifères durent depuis plus de 6000 ans, ce qui en ferait le plus ancien phénomène du genre du monde. Quelques aménagement ont été prévus pour aller admirer les fumées sulfureuses qui sortent des fissures du sol. Un sentier a même été aménagé pour suivre le chemin de ces vapeurs brûlantes, pour un paysage en mouvement, hors du commun. Les feux ont tendance à se déplacer vers le sud à une vitesse d'un mètre par an !

 

Source : Cityzeum.com


Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages