Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 20:31

L'Organisation mondiale de la santé s'inquiète d'une augmentation des cas de narcolepsie chez des enfants vaccinés contre le virus de la grippe H1N1, et jugé mardi "justifié" de diligenter des enquêtes "plus poussées".

 

 

L'organisation mondiale de la santé tire la sonnette d'alarme. Elle s'inquiète d'une augmentation des cas de narcolepsie chez des enfants vaccinés contre le virus de la grippe H1N1, et jugé mardi "justifié" de diligenter des enquêtes "plus poussées". "Depuis août 2010, à la suite d'une vaccination étendue contre la grippe H1N1 de 2009, des cas de narcolepsie, en particulier chez des enfants et adolescents ont été constatés dans au moins 12 pays", a expliqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une note. Ces cas ont été plus fréquents en Suède, Finlande et Islande, ajoute l'organisation près d'une semaine après que la plus haute autorité sanitaire finlandaise a annoncé qu'elle soupçonnait fortement le vaccin Pandemrix du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) d'avoir contribué à la multiplication des cas de narcolepsie chez les enfants et les adolescents finlandais en 2009 et 2010.

 

L'Institut national finlandais pour la santé (THL) a reconnu que des études plus poussées étaient nécessaires pour le démontrer mais a estimé que "l'association observée (était) si évidente qu'il est improbable que d'autres facteurs dits collatéraux puissent expliquer le phénomène". Rare, la narcolepsie, ou maladie de Gélineau, est une affection neurologique qui se traduit par des accès de sommeil irrésistibles qui surviennent de façon inopinée et par une fatigue extrême.


Pandemrix
 

En 2009-2010, les médecins finlandais ont diagnostiqué des cas de narcolepsie chez 60 enfants et adolescents de 4 à 19 ans, soit près de trois fois plus que lors des deux années précédentes. Dans près de 90% des cas (52), ceux-ci avaient été vaccinés avec le Pandemrix, qui a été injecté à plus de 90 millions de personnes dans 19 pays lors de campagnes de vaccinations contre la grippe H1N1, selon THL.
 
Le Comité consultatif sur la Sécurité des Vaccins (GACVS) de l'OMS s'est penché sur la question et il "a convenu que des enquêtes plus poussées étaient justifiées concernant (le lien entre) la narcolepsie et la vaccination contre la grippe H1N1 avec le Pandemrix et d'autres vaccins" contre ce virus déclaré première pandémie du siècle en juin 2009, a indiqué l'OMS. La question ne se pose en revanche pas, assure l'agence onusienne, pour les vaccins classiques contre les grippes saisonnières ou autre maladie utilisés par le passé.

 

 

Source : Lci.tf1.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 20:03

Notre comportement, dicté par notre cerveau, est-il totalement indépendant ? Il semblerait bien que non, selon une étude très sérieuse. L’activité cérébrale serait influencée par la flore intestinale, de simples bactéries situées dans notre tube digestif.


Des bactéries qui prennent le contrôle de notre cerveau ? Ce n’est pas le sujet d’un nouveau film de science-fiction, mais bien la réalité. Il faut aller regarder dans l’intestin, au niveau des bactéries qui constituent la flore intestinale, autrement appelée le microbiote. Celui-ci fait l’objet d’un grand nombre de recherches depuis quelques années, suffisamment pour prouver que ces bactéries sont essentielles à notre bien-être et même notre survie.

Au moins 100.000 milliards de bactéries sont hébergées par nos intestins, soit un poids total de plus de 1,5 kilogramme ! Apportées au moins en partie par la flore intestinale de notre mère, les bactéries intestinales sont également le reflet de notre alimentation. Actrices de notre digestion, elles pourraient être à l’origine de l’obésité, d’allergies ou des maladieschroniques de l’intestin. Les virus (bactériophages) portés par ces bactéries pourraient même jouer un rôle sur notre santé. De là à modifier l’activité du cerveau, il y a un grand pas... que certains scientifiques ont franchi !

 

Les bactéries stressent les souris

Déjà séduits par cette idée, des chercheurs de deux instituts situés à des milliers de kilomètres chacun (le Karolinska Institutet en Suède et le Genome Institute de Singapour) ont, pour convaincre la communauté scientifique, comparé les comportements de souris possédant ou non des bactéries intestinales. Comme tous les Mammifères, les souris naissant naturellement avec une flore intestinale, certains de ces rongeurs ont donc été spécialement élevés pour être dépourvus de tout microorganisme.

 

RTEmagicC_souris-activite_svenpettersson_txdam19321_0a290d.jpg 

Le déplacement des souris, représentatif de leur activité, est moins étendu chez celles pourvues d'une flore intestinale (à gauche) que les souris qui n'en possèdent pas (à droite). © Rochellys Diaz Heijtza, Sven Pettersson.

 

 

Grâce à des observations minutieuses des souris dans les cages, les chercheurs ont pu montrer que les souris privées de bactéries intestinales sont plus actives et montrent moins de symptômes d’anxiété. Elles se promènent davantage et sont plus audacieuses dans leurs choix que leurs homologues sauvages. Par exemple, des souris normales auront tendance à s’abriter dans les compartiments sombres, alors que les rongeurs « stériles » choisiront aléatoirement tout type d’abri.

L’exposition des souris sans germes à des bactéries intestinales à un stade précoce de la vie les conduit à obtenir à l’âge adulte les mêmes caractéristiques comportementales que les souris colonisées. Pourtant, si les souris stériles ne sont exposées qu’à l’âge adulte aux bactéries, elles ne retrouvent pas un comportement normal. Il existe donc une période critique, au début de la vie, où les bactéries influencent de manière irréversible le comportement adulte des souris.

 

La flore intestinale responsable de maladies psychiatriques ?

Pour comprendre le mécanisme de cette emprise des bactéries sur le comportement murin, les chercheurs ont ensuite recherché les différences au niveau des profils d’expression des gènes dans le cerveau entre les deux types de souris. Certains gènes, particulièrement ceux impliqués dans des voies de signalisation intracellulaire ou dans l’activité synaptique des neurones, ont été retrouvés exprimés de façon différentielle. Suivant toute logique, ces variations ont pu être mises en évidence dans les régions du cerveau impliquées dans le contrôle moteur et le comportement anxieux.

Selon les auteurs, ces résultats suggèrent que le processus de colonisation microbienne induit un mécanisme de signalisation qui affecte une partie des circuits neuronaux. Prudent, l’un des auteurs, Sven Pettersson souligne qu’ « il est important de noter que cette nouvelle connaissance ne s’applique qu’aux souris, et qu’il est trop tôt pour dire quoi que ce soit au sujet des effets des bactéries intestinales sur le cerveau humain. » Cependant, si ces résultats sont transposables à l’Homme, la flore intestinale pourrait être à l’origine de maladies psychiatriques.

 

Source : Futura-sciences.com

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:29

L’effet Mpemba établit que de l’eau chaude gèle plus vite que de l’eau froide, sous certaines conditions. Connu depuis l'Antiquité, cet effet a été redécouvert en 1963 par le Tanzanien Erasto B. Mpemba, et largement diffusé dans la communauté scientifique à partir de cette date.

 

Histoire

L'effet aurait été connu de savants de l’Antiquité, tel Aristote, et de scientifiques comme Roger Bacon et René Descartes. Toutefois, aucun d'entre eux ne le décrivit clairement et seuls des rapprochements furent faits.

Aristote décrit un effet similaire, qu’il attribue à l'antiperistasis, qu’il définit comme « l'amélioration d’une qualité due à un entourage de qualité opposée ». Aristote, cependant, utilisait ce terme d’une façon assez générale, pour expliquer par exemple la température constante du corps humain, phénomène qui sera expliqué bien plus tard et qui prouvera la fausseté des théories du savant grec.

Erasto Mpemba était encore élève du secondaire lorsqu'il observa, durant des cours de cuisine, que son lait chaud, mis au congélateur se transformait plus rapidement en crème glacée que la même préparation déjà froide. Aidé du Dr Denis Osborne, alors professeur de physique à Dar es Salam, ils publièrent les données des expériences menées sur le sujet en 1969.

Description

À première vue, l’effet Mpemba est contraire aux lois de Newton sur la thermodynamique. Pourtant, les expériences menées depuis près de 30 ans démontrent sa réalité. Cet effet n’est pas « universel » (systématique) : seules des conditions précises permettent de l’observer, sans que l'on comprenne exactement pourquoi.

Si on ne sait pas au début du xxie siècle l’expliquer clairement, l'effet Mpemba serait lié à une somme entre différents effets, comme :

  • l'évaporation (moins de liquide à refroidir, mais le phénomène subsiste en milieu clos) ;
  • la présence moindre des gaz dissouts dans un liquide chaud ;
  • le phénomène de convection qui accélère les transferts thermiques : la réduction de la densité de l'eau en deça de 4°C tend à supprimer les courants de convection qui refroidissent la partie la plus basse de la masse du liquide ; la densité plus faible de l'eau chaude réduirait cet effet, maintenant peut-être le refroidissement initial plus rapide ;
  • les effets environnementaux tels que l’isolation due au givre ;
  • un effet de surfusion ;
  • l'effet d'éventuels solutés, notamment le calcium et le carbonate de magnésium, qui vont abaisser la température de fusion ;
  • la définition ambigüe d’eau « gelée » : est-ce une eau à 0°C ou une eau à l’état solide ?

On ne sait pas si cet effet est propre à l’eau ou s’il est universel - l’expérience de Mpemba avec les crèmes glacées semble attester d’un phénomène assez général, mais les expériences en laboratoire n’ont été menées qu’avec de l’eau distillée.

 

eau chaud -30°c

De l'eau bouillante jeter dans l'air à -30 c°

 

Source : Wikipedia.org

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:24

62 volontaires (masochistes ?) ont été divisés en trois groupes. Deux des groupes devaient écrire à propos d'un moment de leur vie où ils avaient rejeté, voire exclu, socialement une autre personne. L'autre groupe écrivait sur une interaction commune de tous les jours. On a mesuré ensuite par le biais de questionnaire le niveau de culpabilité des volontaires. Ensuite, les volontaires immergeaient une main soit dans un bac d'eau glacée aussi longtemps qu'ils le pouvaient et d'autres dans de l'eau légèrement chaude.


Les volontaires devaient fournir leur niveau de douleur ressentie. On a mesuré à nouveau le niveau de culpabilité. Ceux qui avaient écrit à propos du rejet d'un autre avaient laissé leurs mains plus longtemps dans l'eau froide et avaient noté davantage de douleurs, quel que fût le temps réel. Les volontaires qui avaient mis leur main dans l'eau glacée (douloureuse) avaient ensuite moitié moins de culpabilité par rapport à ceux qui avaient mis la main dans l'eau chaude ! On cherche inconsciemment a priori à s'infliger de la douleur pour retirer sa culpabilité. Cela a été nommé l'effet « Dobby » par les chercheurs, en référence à un elfe d'Harry Potter.

Repost 0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:20

Les Vickings, guerriers ou commerçants, naviguèrent durant des siècles, parcourant les mers avant même l'invention de la boussole. Leurs longs périples démontrent qu'ils savaient comment procéder pour voguer contre vents et marées dans la direction désirée. Quel était leur secret ?

 

 

Des chercheurs ont fait la découverte de ce dont se servaient ces marins pour s'orienter lors de leurs voyages au long cours. Ils estiment que des cristaux de roche, que l'on retrouve en grande quantité en Scandinavie, ont la propriété de pouvoir repérer le soleil même par temps de brume, de pluie ou encore de brouillard, par temps clair ou couvert, peu importe les conditions de la météo

Ces cristaux de roche peuvent détecter les rayons du soleil qui, en traversant l'atmosphère de la terre, se dispersent. Ainsi que l'on peut le constater sur les verres polarisés de certaines lunettes que l'on porte pour se protéger du soleil, ces pierres servent de filtres. On peut établir une comparaison avec certains insectes dont les abeilles qui réussissent à s'orienter même sous un ciel nuageux. 

L'orientation du cristal importe pour parvenir à ce que la lumière brille en passant au travers d'un cristal. On ne parvient à ce résultat qu'en tenant compte de la position du soleil au firmament. L'expérience en mer des Vickings alliée à l'utilisation de cette pierre de roche dont ils connaissaient bien les propriétés firent d'eux d'excellents navigateurs.

 

 

Source : Sur-la-toile.com

Repost 0
Published by Milem - dans Archéologie
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:17

Ce n'est pas de la SF. Il existe réellement un prototype de « pistolet médical » dont la fonction est de projeter des cellules de peau sur les brûlés afin que la peau de ces derniers se régénère. Les pratiques classiques comme la greffe mettent deux semaines environ pour se réparer. Cet engin permet d'obtenir le même résultat en une heure environ. 


L'idée a été émise en 2008 et il n'a fallu que deux ans seulement pour en faire une réalité. Il ne s'agit encore que d'un prototype expérimental mais il a déjà traité avec succès une douzaine de victimes. Le fonctionnement repose une fois de plus sur l'emploi de cellules souches retirées depuis la peau saine de ses victimes et de mélanger le tout dans un spray. L' « opération » ressemble à celle que vous utilisez pour peindre au pistolet.

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:02

Ferdinand Piech en avait rêvé, les ingénieurs de VW l'ont fait. A peine 10 ans auront suffi pour concrétiser la vision d'une voiture capable de se contenter d'un litre de carburant aux cent kilomètres.

Si le nouveau Volkswagen XL1 arrive à rejeter seulement 24 g/km de CO2 pour une consommation de 0,9 l/100 km, c'est grâce à sa carrosserie high-tech ultralégère (monocoque et éléments de carrosserie) qui utilise du CFRP (plastique renforcé de fibre de carbone). L'auto ne pèse que 795 kg. Elle a aussi un profil gtrès aérodynamique (Cx = 0,186).

Sur un plan technique, VW a choisi la technologie hybride plug-in. Elle associe un moteur TDI deux cylindres de 0,8 L (48 ch/35 kW) à un moteur électrique (27 ch/20 kW), une boîte à double embrayage 7 rapports DSG et une batterie lithium-ion. L'autonomie totale est de 550 km.

Les performances : en sollicitant la pleine puissance du système hybride, le prototype de Volkswagen passe de 0 à 100 km/h en seulement 11,9 s et atteint une vitesse maximale de 160 km/h.

De par sa technologie hybride plug-in, le prototype du XL1 peut également fonctionner en mode électrique pur, et donc sans émission, sur une distance allant jusqu'à 35 km.

 

1917954240-volkswagen-xl1-moins-de-1-litre-aux-cent.jpg

Repost 0
Published by Milem - dans Véhicules
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 13:36

Anonymous (« Anonyme » en anglais) est une étiquette et un mème internet utilisé dans la culture internet. En tant que mème, Anonymous désigne les actions coordonnées de plusieurs communautés formées d'internautes agissant de manière anonyme, dans un but particulier. L'étiquette est considérée comme un mot fourre-tout désignant des membres de certaines sous-cultures d'Internet.

 

Les actions informatiques et physiques attribuées à Anonymous sont entreprises par des individus non-identifiés. Lors des manifestations physiques du collectif, les membres sont généralement masqués. Ils défendent le droit à la liberté d'expression sur internet et en dehors. Leur devise est « We do not forgive, we do not forget » (Nous ne pardonnons pas, nous n'oublions pas).

 

Bien que ce mème ne soit pas lié à une entité spécifique, plusieurs sites Internet y sont fortement associés, notamment les imageboards tel que 4chan et Futaba, leurs wikis respectifs, Encyclopedia Dramatica, et certains forums.

 

 

Philosophie du mouvement

Principal drapeau/logo du groupe Anonymous.

Anonymous représente largement le concept de chacun et tous comme un collectif sans nom. Les définitions ont tendance à mettre en avant le fait que le terme ne peut être facilement cerné et au contraire est souvent défini par des aphorismes décrivant des qualités perçues.

« Anonymous est la première superconscience construite à l'aide de l'Internet. Anonymous est un groupe semblable à une volée d'oiseaux. Comment savez-vous que c'est un groupe ? Parce qu'ils voyagent dans la même direction. À tout moment, des oiseaux peuvent rejoindre ou quitter le groupe, ou aller dans une direction totalement contraire à ce dernier. »

— Chris Landers, Baltimore City Paper, 2 avril 2008

Origines

Le nom Anonymous est inspiré par l'anonymat d'utilisateurs postant des images et des commentaires sur Internet.

L'utilisation du terme Anonymous, dans le sens d'identité partagée, a commencé sur les imageboards, où la mention « Anonymous » est attribuée aux visiteurs qui publient des commentaires sans identification.

Certains utilisateurs de ces imageboards ont considéré, par plaisanterie, qu’Anonymous était une personne réelle. Avec la popularité grandissante des imageboards, l'idée qu'Anonymoussoit un collectif d'individus non-nommé est devenue un mème internet.

La notoriété du nom a réellement débuté en 2008 avec le Projet Chanology.

 

04152004-photo-anonymous.jpg

 

Source : Wikipedia.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Internet
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 13:43

La Chine, qui figure parmi les plus grands exportateurs du monde, avait suscité la controverse en 2008 avec son lait contenant une toxine, la mélamine.

 

Environ 290 000 personnes étaient tombées malade après en avoir consommé, et 11 décès pourraient être reliés directement à ce produit.

 

Le dernier scandale alimentaire à éclabousser cette nation touche le riz, qui aurait été produit massivement à partir de plastique. 

 

Selon le quotidien Weekly Hong Kong, le faux riz serait distribué dans la ville de Taiyuan, en province Shaanxi. Celui-ci serait composé de trois ingrédients : des patates douces, des pommes de terre et du plastique. Il est préparé en forme de grains de riz, puis la résine synthétique industrielle (plastique) est ajoutée au mélange final. En plus des problèmes évidents de santé découlant de l’indigestion de ce riz artificiel, celui-ci demeure dur même une fois cuit.

 

Selon une association de restaurateurs chinoise, manger trois bols de ce riz équivaudrait à avaler un sac de plastique. Pendant ce temps, les distributeurs s’en mettent plein les poches grâce aux marges de profit incroyables entre le prix coûtant et le prix vendu de cet aliment. Les usines qui fabriquent ces grains devraient bientôt faire l’objet d’une enquête officielle.

 

Source : Insolite.ca

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 14:17

L'Agence des produits de santé (Afssaps), sous pression depuis la scandale du Mediator, a placé sous surveillance particulière 59 médicaments, dans le cadre d’une procédure spéciale de suivi d’éventuels effets indésirables appelée «plan de gestion des risques».


Cette liste, disponible ici,  couvre un spectre très vaste, avec par exemple une pilule du lendemain (Ellaone, des laboratoire HRA Pharma), le Champix, déjà mal en point aux Etats-Unis, des médicament de traitement du surpoids (Alli, des laboratoires GSK, et Acomplia, de Sanofi-Aventis) et des vaccins contre la méningite (Prevenar 13, de Pfizer) ou pour prévenir le cancer du col de l’utérus (Gardasil, de Sanofi-Pasteur MSD). Elle comprend ainsi des médicaments utiles et d’autres à l’efficacité plus contestée.

 

De plus, elle ne recouvre pas tous les médicaments sous surveillance, parfois sous d’autres procédures, tels le vasodilatateur buflomédil, commercialisé notamment sous divers noms de marque dont Fonzylane (laboratoire Cephalon) qui fait partie des médicaments dont la revue médicale Prescrire demande le retrait.

 

Pour Bruno Toussaint, directeur de Prescrire, qui a contribué à révéler l'affaire du Mediator, cette liste regroupe une grande variété de situations. «Certains devraient être retirés du marché (…) d’autres ont une utilité, mais on ne sait pas si la surveillance des risques est efficace», explique-t-il au Parisien. «Pour l’instant, ce sont les laboratoires qui font les suivis d’effets secondaires, et les transmettent à l’Agence. Il vaudrait mieux que ce soit fait par des experts indépendants.»

 

Source : Liberation.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article

Rechercher

Pages