Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 14:54

Devant Tinnabulum, la porte du sas s'ouvrit. Au moment où il entrait dans la nouvelle salle, le sas se referma derrière lui : pour cette énigme, il serait seul.


Il faisait noir, et il faillit trébucher plusieurs fois sur les aspérités de la salle. Une voix métallique retentit : « Pour atteindre la prochaine étape, il va falloir trouver le bon chemin… trois portes, deux fausses. Pour les garder, un ogre (les cheveux du lutin se hérissèrent, l'aversion des ogres pour sa race était bien connue). Mais attention, pas n'importe quel ogre ! Cet ogre ment un jour sur deux, et dit la vérité le reste du temps. Tu peux lui poser une question… et une seule. Si tu te trompes de porte, il te mangera avec de la vinaigrette – sans vinaigrette, le lutin a mauvais goût, c'est bien connu. Bonne chance… »


Les échos d'un rire sadique rebondirent sur la roche, tandis que la lumière se faisait et que la pièce s'éclairait, révélant à Tinnabulum les trois portes de Porphyre et – gloups – l'ogre de trois mètres de haut, habillé d'un pagne rouge.


Notre héros fut soudain frappé d'une pensée : la voix ne lui avait pas dit si l'ogre disait la vérité ou s'il mentait aujourd'hui. Quelle galère !

 

 

 

Solution :

Bizarrement, la perspective de finir en vinaigrette suffit à motiver le lutin. En quelques secondes, son cerveau mobilisait toutes les réserves de sucre pour réfléchir ; ce serait toujours ça que l'ogre n'aurait pas dans le pire des cas !


Électrisé par l'adrénaline, il se souvint d'une affaire similaire rencontrée quand il était jeune : deux gardes (un qui ment et un qui dit la vérité) pour deux portes (une bonne et une mauvaise), et une seule question. L'astuce consistait à faire intervenir dans le raisonnement de l'ogre interrogé la pensée de l'autre ogre, en demandant « Si je demandais à l'autre garde quelle est la bonne porte, que me montrerait-t-il ? ».


  • S'il s'agissait du menteur, il sait que l'autre dira la vérité et montrera la bonne porte, devant mentir, il inversera donc et montrera la mauvaise porte (VRAI × FAUX = FAUX) ;
  • S'il s'agissait du garde souffrant d'honnêteté radicale, il sait que l'autre ment et montrera la mauvaise porte, il renverra donc directement l'information (FAUX × VRAI = FAUX).

Dans les deux cas, la porte désignée est la mauvaise ; il suffit alors de prendre la porte inverse pour s'en sortir sans problème.


Ici, il n'y avait pas deux gardes, mais un seul. Pas de problème ! Il suffit d'adapter la question : « si je t'avais demandé hier quelle est la bonne porte, qu'aurais-tu-dit ? ».


En revanche, il y avait trois portes… ce qui compliquait légérement l'affaire : en lui posant la question, il montrerait une porte (forcément une fausse), mais il resterait encore une chance sur deux de se planter. Et pas question de jouer son année sur Tair au hasard !


Voyons voir… il montrait une mauvaise porte, mais cette fois l'information ne suffisait pas. En terme de logique, il aurait fallu forcer l'ogre à inverser sa réponse… sémantiquement, cela signifiait donc mettre une négation dans la question : « si je t'avais demandé hier quelle n'est pas la bonne porte, qu'aurais-tu dit ? ».


Autrement dit :

  • L'ogre est dans son jour où il ment, il sait que l'autre montrera une mauvaise porte. Il montrera donc la bonne porte… ah non, il se peut qu'il montre l'autre mauvaise porte !

Tinnabulum réfléchit. Pourtant, son raisonnement semblait juste : mathématiquement, il fallait appliquer la contraposée (¬). Et d'un point de vue linguistique, cela se traduisait bien par une négation ! Quelques secondes de réflexion supplémentaires – histoire de terminer les réserves de sucre, et l'illumination lui vient : c'était sa négation qui n'était pas bonne ! Il ne fallait pas la placer en première partie de phrase, mais en deuxième : « si je t'avais demandé hier quelle est la bonne porte, que n'aurais-tu pas dit ? »


  • Si l'ogre est en période menteur, il sait qu'hier il aurait montré une des deux mauvaises portes. Pour mentir, il est donc contraint de désigner la bonne porte ;
  • Si l'ogre est en période vérité, il sait qu'hier il aurait montré une des deux mauvaises portes. Pour dire la vérité, il donnera donc la bonne porte cette fois aussi.

Aussitôt dit, aussitôt fait : l'ogre désigna la porte du milieu, que le lutin s'empressa de franchir. Derrière lui, le sas s'ouvrit, livrant passage à un nouveau lutin qui allait affronter la même énigme.

Repost 0
Published by Milem - dans Tests-Enigmes
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 14:36

Un roi cruel dit à son prisonnier "Je te laisse une chance de survie. Au prochain carrefour se trouve deux esclaves à l'entrée de deux chemins, dont l'un est le chemin de la liberté et l'autre le chemin de la mort. Les esclaves connaissent la solution mais tu n'auras droit de poser qu'une seule question à un seul d'entre eux, en sachant que l'un ment toujours et l'autre dit toujours la vérité".


Quelle question le prisonnier doit-il poser ?

 

 

 


Solution :

 

 

Le prisonnier doit demander à n'importe lequel des deux esclaves "Dis à ton camarade de me montrer le chemin de la mort" et il pourra s'engager en toute sécurité sur le chemin qu'indiquera l'autre esclave.
Soit il se sera adressé à l'esclave qui ne ment jamais,et celui-ci aura demandé au menteur "indique le chemin de la mort" et le menteur s'empressera de montrer le chemin de la liberté.
Soit il se sera adressé à l'esclave qui ment toujours, et celui-ci aura demandé à celui qui ne ment jamais "indique le chemin de la liberté".

Repost 0
Published by Milem - dans Tests-Enigmes
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 02:20

Fuck est un mot anglais qui, en tant que verbe, signifie « avoir un rapport sexuel ». « Fuck » peut être traduit en français par le verbe « baiser » ou encore « niquer»  . Il peut être utilisé en tant que nom pour décrire une personne désagréable, offensante, ou de mauvais caractère (le terme « fucker » peut également être utilisé). Aujourd'hui, « fuck » est généralement considéré comme étant un mot vulgaire et obscène  .

 

 

L’origine du mot le plus utilisé dans la série Californication est plutôt controversée et c’est en réalité surement un mélange des 3 explications ci-dessous :

 

► Selon la première, les petites gens ne pouvaient avoir de relations sexuelles sans consentement du Roi (à moins d’être de sang royal). Ainsi lorsqu’un couple voulait un enfant, il devait solliciter une permission du monarque qui délivrait alors une plaque à accrocher sur leur porte, sur laquelle était écrit : “Fornication Under Consent of the King”, FUCK.

 

► Selon la seconde explication, Henry VIII vit la population de son pays dramatiquement diminuer suite à de nombreuses épidémies et guerres. Le monarque, inquiet pour l’avenir de son pays, décida alors de libérer des bagnards et organisa des rencontres avec des prostitués pour repeupler le pays… Ces rencontres étaient appelées : Fornication Under Control of the King, FUCK.

 

► Finalement, une troisième explication selon laquelle le mot « F.U.C.K » serait un raccourci datant du 19ème siècle pour qualifier les délits des proxénètes et prostituées : « For Unlawful Carnal Knowledge ».

 

 

Difficile de trancher entre ces trois explications mais elles n’en restent pas moins d’intéressantes légendes urbaines !

Repost 0
Published by Milem - dans Langues
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 19:36

Comment faire pour être milliardaire ?

C'est simple gratte un milliardaire.


Oû trouver de l'argent ?

C'est simple dans les banques, il y en a pas mal ou dans des minerais d'argents.


Comment fait on pour gagner un peu d'argent ?

C'est simple tu peux vendre des cacahuètes dans le métro à la sauvette, tu peux mettre un cadavre de rat dans la poche gauche, tu peux installer une raffinerie de pétrole dans ton jardin, tu peux devenir un cobaye dans un chic laboratoire, tu peux chercher par terre en fin de journée après un festival, un marché, une fête marchande …


Comment faire des économies ?

Devenez un radin fini, lorsque quelqu’un débarque chez vous offrez a boire un verre d’eau grâce à votre pluviomètre, vous tirez la chasse une fois par semaine, pourquoi vouloir changer votre brosse à dents alors que vous en avez une qui vous a fait quelques années, quand vous allez chez des amis profitant pour prendre quelques morceaux de sucre pour les ramenez chez vous …


Comment devenir riche rapidement ?

C'est simple envoie moi 20 euros et tu as la réponse par mail, garantie et efficacité !

Repost 0
Published by Milem - dans Mes ouvrages
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 19:33

C'est simple, pour débuter notre cours, il suffit de regarder TF1 (Star Ac, l'Île de la tentation, Cauet, ...) de très lourde épreuve d'endurance, nécessite une pause à chaque pub (ouf, il y en a beaucoup), il est recommandé de suivre un entraînement quotient.


Ensuite, en t'inscrivant à une secte qui est contre le spirituelle urbain.


Le langage particulier, le 'baba cool' (le hippie) :
'cool la vie', 'yeah', 'sa déchire', 'la guerre c'est mal', 'la consommation est néfaste', 'soit la nature', 'peace', 'devient un tron d'arbre', etc ...


La lecture d'apprentissage, le dernier livre de Nicolas Sarkozy, illimité vous à une page par journée, l'abus est dangereux pour la santé !!


Décupler votre mental, en allant lire du chinois, aller tout simplement sur un blog de skyblog écrit en sms, attention à vos nerfs.


Le sport de pratique, rebattez vous sur du yoga devant une boisson sucré, des pépitos, des haribos, etc... Sans les avaler !!


Une fois, toutes ces épreuves subit le test final

Rendez vous à un concert de Lorie sans porte échappatoire, n’y d’issus de secours.


Votre maître vous salut, bien fière après cela, qui n'est pas sans risque !!

Repost 0
Published by Milem - dans Mes ouvrages
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 19:29

• Envoie un CV à l'attention de :

Monsieur, le Parrain
Napolitaine - Zone criminel
Italie


• Première condition :

Etre né de parents Italiens, au moins que ta mère soit italienne (La MaMa).


• N'oublie pas de préciser :

Le nombre de meurtres commis ces 20 dernières années.

Le nombre de bistrots rackettés.

Le nombre de tonnes de coke vendues.

Le nombre de fonds détourné.

Repost 0
Published by Milem - dans Mes ouvrages
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 19:26

Selon les déclarations de Nightow, l'anglais est la langue officielle des habitants du monde de Gunsmoke

La lettre D dans Nicholas D. Wolfwood signifie Dokonokuminomonjawaresumakinishiteshi- zumetarokakora. Sans rire

La croix de Wolfwood est appelée Punisher

Le comics Spiderman fut une importante influence sur Nightow. Le personnage de Monev la Galle fut inspiré par Venom : en fait, Monev n'est rien d'autre que Venom écris à l'envers

Ep.09 : on peut voir clairement que la croix de Wolfwood se trouve sur le toit du bus avant qu'il ne soit retrouvé dans le désert

Ep.10 : le nom de Vash sur le tableau est épelé Stanpede au lieu de Stampede

Ep.12 : on peut voir que l'arme de Vash est un Colt .45

Quand la production de l'anime fut entamée, Nightow n'en était qu'au volume 2 du manga. Ainsi, à partir de l'épisode 16, l'anime suit une narration différente de celle de la version papier

Le titre Trigun vient de ce que Vash "transporte" trois armes : son revolver, son bras artificiel et son "bras d'ange"

La chanson que Rem avait l'habitude de chanter à Vash est la même que celle que chante le garçon du train.

 

 

trigun%20-%20vash%20is%20wanted

Repost 0
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 12:26

zodiac

Repost 0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 19:55

La Pipp!n ou (Pippin) est une console de jeux vidéo conçue par Apple et commercialisée en 1996. Apple en ayant opté pour une technologie ouverte, elle fut construite par différentes entreprises. La principale fut Bandai, qui en vendit près de 45 000.

 

Elle innovait en étant constituée d'éléments matériels et logiciels provenant de la micro-informatique. L'idée était de créer un ordinateur dédié aux jeux vidéo, mais possédant quelques caractéristiques d'un ordinateur de bureau, dont la navigation sur internet.

 

 

800px-Pippinfront.jpg

 

Face arrière

 

 

 

Elle comprenait :

  • matériel :
    • processeur PowerPC 603e (semblable à ceux présents dans les Macintosh de l'époque) à 66 MHz ;
    • lecteur de CD-ROM 4x ;
    • mémoire extensible par un module de 8 Mo (en plus des 5 Mo de base) ;
    • mémoire ROM de 4 Mo pour l'OS ;
    • 128 ko de mémoire Flash ;
    • sorties vidéo 8 et 16 bits (256 et milliers de couleurs) NTSC/PAL et VGA ;
    • entrées et sorties audio 16 bits ;
    • 2 ports ADB (joystick, clavier, appareil photo numérique, modem, imprimante) ;

 

  • logiciel :
    • une version allégée de Mac OS Système 7 ;
    • une possibilité de programmer les jeux en Java ;
    • un catalogue de 20 jeux seulement.

 

 

Ainsi, on trouve en package avec la console un CD comprenant un traitement de texte, un logiciel de dessin ainsi qu’un logiciel de mail.

 

Et cela se sentait jusque dans la conception de la manette. Cette dernière intègre un trackball assez bien placé permettant d’éviter de brancher une souris (ce qui est tout de même possible). Une très bonne idée, mais qui ne pallie pas au problème de l’écriture. Un clavier virtuel est présent, mais cela ne suffisant toujours pas, il est aussi possible d’opter pour un vrai clavier en achat séparé. On trouvait aussi une imprimante, transformant vraiment cette console en ordinateur bureautique. On trouvait même des extensions mémoire, sous forme de cartouche – et donc au format propriétaire Pippin – qui permettaient d’augmenter la mémoire à 13 Mo au total.
Bien entendu, les jeux n’étaient pas en reste avec Bandai qui, fort de ses licences de nombreuses séries d’animation japonaises, n’hésitait pas à mettre en avant des jeux à fort potentiel comme Dragon Ball Z ou Ultraman.

 

Bandai-Pippin-Paddle.jpg

 

 

Le Japon manquant de matériel communiquant, le marché était à prendre.

 

La machine doit alors sortir pour le Noël 1995, mais il faudra attendre mi-96 avant de pouvoir s’essayer à la machine.

 

Au niveau de la fabrication, la console de Bandai a été fabriquée aux petits oignons. Le transfo est intégré, et une prise à embout classique fait tout à fait bien l’affaire. Ce transfo accepte du 100 au 220V, ce qui permet de la brancher sans problème dans nos contrées.
Au niveau des sorties vidéo, c’est encore mieux, on peut choisir entre une sortir VGA, du PAL ou du NTSC, en composite ou en S-Vidéo.
Chapeau bas messieurs !

 

Mais comment faire pour avoir une machine transformable aussi facilement en petit ordinateur ? En utilisant la technologie Macintosh de l’époque bien entendu !
Architecturée autour d’un processeur PowerPC de type 603 et reprenant l’architecture globale d’un Mac, on avait entre les mains une console surpuissante pour l’époque.

 

 

Au niveau du système d’exploitation, pas de surprises : nous sommes bien en présence d’un MacOS modifié. Cela permettait entre autre une portabilité des logiciels et surtout des jeux Mac vers la Pippin aisée. Si bien que certains jeux, afin de rentabiliser les coûts de production et de toucher un plus large public, sortirent en multi support, fonctionnant aussi bien sur Mac que sur Pippin. Racing Days R de Bandai et un de ces rares jeu à utiliser cette possibilité. Le système d’exploitation étant contenu sur le CD et non en mémoire morte dans la machine, il était aussi facile de faire évoluer les possibilités, et surtout de les adapter en fonction des besoins du jeu ou du logiciel afin de gagner un maximum de temps de chargement et de place en mémoire.
On avait donc une machine aussi puissante qu’un Mac d’entrée de gamme, et optimisée pour les jeux. Une bombe sur le papier…

 

Bandai, par sa filiale Bandai Digital Entertainment, sortira la console le 27 mai 1996. Quelques temps plus tard, la version américaine verra le jour. La version japonaise se nommant @mark (ou Atmark), la version américaine se nommera @world, et sera de couleur noire. A part le packaging, rien ne différencie ces deux consoles.
Une sortie en Europe est prévue, Katz Media est même pressenti pour être le distributeur officiel, mais il n’en sera rien.

 

 

 

La sortie de la console sera un terrible échec. Vendue 49 800 yens, soit environ 370 euros, la console est presque deux fois plus chères que ses concurrentes directes Saturn et Playstation.

 

Le modem très lent de 14Kbps déplais et sera bien vite remplacé par un beaucoup plus correct 33Kbps.

Après 42 000 unités vendues laborieusement (30 000 au Japon et 12 000 aux Etats-Unis), Bandai arrêtera là le massacre et stoppera la production de Pippin en juin 1997. On est loin des 200 000 unités que Bandai avait prévu de vendre la première année !

 

Une tentative de relance sera bien faite en février 1997 lors du MacWorld Expo, avec la présentation d’une nouvelle version de la Pippin, nommée Pippin PD qui propose un port d’extension SCSI et un lecteur de CD plus rapide que la 4x original, mais le projet sera bien vite abandonné.
Le prototype nommé Atmark EX sera par contre réutilisé par la suite, puisque pour limiter la casse, la licence Pippin sera revendue à Katz Media qui s’en servira pour faire des machines plutôt réservées aux entreprises pour des présentations multimédia et de l’accès à Internet.
 

 

 

Encore un flop pour Bandai qui, après l’échec de sa Playdia se relancera encore dans le mondes des machines de jeu vidéo avec la Wonderswan qui connaîtra tout de même un succès plus conséquent.

 

Apple, quant à lui, fermera sa division Pippin lors du retour en grande pompe de Steve Jobs à la direction de la firme qu’il avait créé.

 

 

 

Source : fr.wikipedia.org et obsolete-tears.com

Repost 0
Published by Milem - dans Jeux video
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 19:48

LG occupe le terrain à l'approche du CES en présentant aujourd'hui un téléviseur destiné aux cinéphiles, au lendemain de l'annonce d'un autre modèle. Le nouvel « LG LW6500 » promet effectivement un rendu 3D identique à celui d'une véritable salle de cinéma. Il est ainsi le premier représentant de la famille des téléviseurs de la famille « Cinema 3D ».

 

 

Le « LG LW6500 » repose pour ce faire sur le procédé de restitution du relief par polarisation. Il se contente donc de lunettes passives, comme dans la plupart des salles de cinéma, qui présentent l'intérêt d'être légères (seulement 16 g) et économiques (quelques euros seulement). Elles n'intègrent effectivement aucune électronique, contrairement aux lunettes actives à obturateurs couramment utilisées. En outre, ce procédé n'induit aucun scintillement et réduit donc la fatigue visuelle.

Vraisemblablement décliné en plusieurs diagonales, pour l'heure non communiquées, le « LW6500 » bénéficie par ailleurs d'une fonction de conversion de la 2D en 3D à la volée, comblant tant bien que mal la maigreur du catalogue de contenus en relief.

On retrouve par ailleurs un véritable rétro-éclairage local dit « Full LED » (à l'arrière et non en périphérie), la fonction « TruMotion 200 Hz », les fonctions connectées « Smart TV » et les fonctions multimédia courantes.

La série « LG LW6500 » sera enfin détaillée au CES 2011, qui se tiendra la semaine prochaine à Las Vegas.

 

 

Source : Clubic.com

Repost 0

Rechercher

Pages