Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 11:29
On dit que la langue française est compliquée, mais que dire de l'Anglais !


Français :

1H58 à 2H02 : une heure cinquante-huit à deux heures deux.

Anglais :
from two to two to two two

Français :
Trois sorcières regardent trois montres Swatch. Quelle sorcière regarde quelle montre Swatch ?

Anglais :
Three witches watch three Swatch watches. Which witch watch which Swatch watch ??

Et maintenant pour les spécialistes ...

Français :
Trois sorcières suédoises et transsexuelles regardent les boutons de trois montres Swatch suisses. Quelle sorcière suédoise transsexuelle regarde quel bouton de quelle montre Swatch suisse ?

Anglais : (accrochez-vous)
Three Swedish switched witches watch three Swiss Swatch watch switches. Which Swedish switched witch watch which Swiss Swatch watch switch ?


On peut aller se rhabiller avec nos chaussettes sèches !
Repost 0
Published by Milem - dans Langues
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 11:17

Tout les porcs-épics flottes dans l'eau.

Un ver de terre a 5 coeurs.

Les yeux bleus sont plus sensibles a la lumière que les yeux noir ou brun.

L'être humain entend toujours mieux avec son oreille droite.

80% de la chaleur de votre corps s'échappe par votre tête.

Les porcs ne sont physiquement pas capables de regarder le ciel.

Pour dire un mot ont a besoin de 70 muscles.

Les dauphins dorment avec un oeil ouvert.

Un crocodile ne peut sortir sa langue.

Une étude sur près de 200 000 autruches, pendant plus de 80 ans, ne rapporte aucun cas où on aurait vu une autruche mettre la tête dans le sable.

Les rats se multiplient si rapidement qu´en 18 mois, un couple de rat peut avoir plus d´un million de descendants.

Une personne correctement formée est incapable de lecher son coude.

Le cou d'une crevette est logé dans sa tête.

Les porcs ne sont physiquement pas capable de regarder le ciel.

Plus de 50% des gens, à travers le monde, n'ont jamais fait ou n'ont jamais reçu d'appels téléphoniques.

Il est impossible de lécher votre coude.

Si vous éternuez trop fort, vous pourriez vous casser une côte.

Si vous tentez de retenir un éternuement, vous pourriez causer le bris d'une veine au cerveau ou dans votre nuque et mourir.

Si, de force, vous gardez vos yeux ouverts lorsque vous éternuez, ils pourraient sortir des orbites.

À travers le monde, 23% des problèmes aux photocopieurs sont causés par des gens qui s'assoient sur l'appareil pour photocopier leur derrière.

Pendant la durée moyenne d'une vie, une personne qui dort avalera 70 insectes et 10 araignées.

La plupart des
ouges à lèvres contiennent des écailles de poisson.

Les cacahuètes sont un des ingrédients pour fabriquer de la dynamite.

Le requin est le seul poisson qui peut cligner les 2 yeux.

Il y a plus de poulets que de gens sur la terre.

Les amandes sont de la famille des pêches.

Un chat a 32 muscle dans chaque oreille.

La plupart des gens s'endorment en 7 minutes.

Sur chaque continent, il y a une ville qui s'appelle Rome.

Les escargots peuvent dormir 3 ans.

Une étude de près de 200 000 autruches, pendant plus de 80 ans, ne rapporte aucun cas où on aurait vu une autruche se mettre la tête dans le sable.

Les rats et les chevaux ne peuvent pas vomir.

Le briquet a été inventé avant l'allumette.

35% des gens qui utilisent les annonces personnelles des journaux pour trouver un compagnon ou compagne sont déjà mariés.

Si vous criez pendant 8 ans, 7 mois et 6 jours, vous produirez assez d'énergie de son pour chauffer une tasse de café.

Si tu pètes continuellement pendant 6 ans et 9 mois, assez de gaz est produit pour créer l'énergie d'une bombe atomique.

Le coeur humain crée assez de pression quand il pompe le sang dans le corps pour gicler du sang à 10 mètres.

L'orgasme d'un cochon dure 30 minutes.

Vous dépensez 150 calories par heure en vous cognant la tête sur un mur.

La fourmi peut soulever 50 fois son poids, tirer 30 fois son poids et tombe toujours sur son côté droit lorsqu'elle est intoxiquée.

Un cafard vivra 9 jours sans sa tête avant de mourir de faim.

Le mâle de la mante religieuse ne peut pas s'accoupler pendant que sa tête est attachée à son corps. La femelle commence l'assaut sexuel en arrachant la tête du mâle.

Certains lions s'accouplent 50 fois par jour.

Les papillons goûtent avec leurs pieds.

Les éléphants sont les seuls animaux qui ne peuvent pas sauter.

L'urine de chat brille sous la lumière noire.

L'oeil d'une autruche est plus gros que son cerveau.

Les ours polaires sont gauchers.

Les humains et les dauphins sont les seules espèces animales à avoir du sexe simplement pour le plaisir

Comme les empreintes digitales, l'empreinte de la langue est différente chez chaque personne.

Et 75% des gens qui lisent ceci auront tenté de lécher leur coude.

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 11:16

Sur une boite de tampons Tampax :
- Retirez le tampon utilisé avant d'en insérer un nouveau.

Sur une boite de Pop-Tarts de Kellogs :
- Le contenu de la pâtisserie peut-être chaud lorsqu'il est chauffé.

Sur la feuille d'instructions d'un séchoir à cheveux Conair Pro Style1600 :
- Ne pas utiliser sous la douche. Ne jamais utiliser en dormant.

Sur un déguisement d'halloween de Batman :
- Utilisez avec précaution. Le masque et le plastron n'offrent aucune protection. La cape ne permet pas de voler.

Dans le manuel d'instructions d'une télévision :
- Ne versez pas de liquide dans le téléviseur.

Sur un briquet au butane :
- La flamme peut causer un incendie.

Sur un sac de croustilles Fritos :
- Vous pourriez être gagnant! Aucun achat requis. Détails à l'interieur.

Sur un savon Dial :
- Instructions : utiliser comme un savon ordinaire.

Sur des repas surgelés Swann :
- Suggestion pour servir : décongeler.

Sur un emballage de bonnet de douche dans un hôtel :
- Bon pour une tête.

Sur le dessous d'une boite contenant un gâteau :
- Ne pas tourner la boite à l'envers.

Sur un pudding au pain Marks & Spencer :
- Le produit sera chaud après avoir été chauffé.

Dans les instructions d'un fer à repasser :
- Ne pas repasser le linge sur le corps.

Sur une bouteille de Nytol (un somnifère) :
- Attention: Peut causer la somnolence.

Sur la boite d'un couteau de cuisine :
- Attention: Garder en DEHORS des enfants.

Sur une boite de lumières de Noël fabriquées en Chine :
- Pour utilisation intérieure ou extérieure seulement.

Sur un sachet de noix fourni dans un avion de American Airlines :
- Instructions: ouvrir le sachet, manger les noix.

Dans les instructions d'une scie à chaine :
- Ne pas tenter d'arrêter la chaine avec les mains.

Sur le Axius Snow-Off Automobile Winshield Cover, une housse couvrant le pare-brise de l'auto pour empêcher la neige et la glace de s'y déposer :
- Ne jamais conduire lorsque la housse est sur votre pare-brise.

modeemploi-1.jpg

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 11:15

- Quelle est la couleur d'un caméléon qui se place devant un miroir ?

- Pourquoi ne fabrique-t-on pas les avions avec le même matériau que celui de la boite noire qui résiste à tout, apparemment (Vous savez parfaitement que peu importe la gravité de l'accident, on retrouve toujours la boite noire d'un avion. Alors...) ?

- Comment Donald Duck peut-il avoir des neveux s'il n'a pas de frères et soeurs ?

- Pourquoi ne met-on pas de costume de bain quand on prend un bain?

- Qu'est-ce qui est inscrit comme couleur de cheveux sur le permis de conduire d'un chauve ?

- Si une personne qui a des personnalités multiples menace de se suicider, est-ce considéré comme une prise d'otage ?

- S'il y a la vitesse de la lumière, qu'elle est la vitesse de la noirceur ?

- Pourquoi personne n'a inventé de la bouffe pour chat à saveur de souris ?

- De quel couleur devient un schtroumpf quand on l'égorge ?

- Est-ce qu'on aurait le droit d'avoir un permis de chasse pour la saison des touristes.

- Est-ce que les moutons rapetissent quand ils sèchent après la pluie ?

- Pourquoi est-ce que plus une chanson est stupide, plus elle reste encrée longtemps dans notre tête ?

- Si les chats retombent toujours sur leurs pattes, qu'arriverait-il si on collait deux chats dos à dos et qu'on les laissait tomber ?

- Pourquoi en dessous des bancs d'avions ne mettent-ils pas des parachutes à la place des bouées de sauvetage ?

- À San Francisco, pendant le dernier tremblement de terre, ceux qui avaient le Parkinson... ont-ils pensé être guéris quand ils ont vu tout le monde trembler ?

- Juste avant de mourir, tout le film de notre vie défile devant nos yeux ; les aveugles, est-ce la bande sonore ?

- Si tu dis au chauffeur de taxi de reculer jusqu'à ta destination... quand t'arrives, est-ce lui qui te dois de l'argent ?

- Si tu accroches un petit miroir à un sapin, va-t-il sentir l'auto ?

- Quand tu vas à la banque et que la caissière te dit : «Signez votre nom», est-ce que tu as le droit de signer «Votre Nom» ?

- Si je dors et que je rêve que je dors, faut-t-il que je me réveille deux fois avant de me réveiller complètement ?

- Comment savoir quand tu utilise un stylos à encre invisible, que tu n'a plus d'encre ?

- Quel est le synonyme de synonyme ?

- Comment ça se fait que ma bouteille d'anti-rouille finit toujours par rouiller ?

- Comment ça se fait que pour laver une chemise noire, tu prend du savon qui lave plus blanc et que ça marche quand même ?

- Si tu fais jouer la chanson thème du film «Les dents de la mer» quand tu prends ton bain, te laves-tu plus vite ?

- Le téléphone sonne, tu décroches, tu dis : «Allô !», t'entends rien... C'est peut-être un mime ?

- On dit que seulement dix personnes au monde comprenaient Einstein. Personne ne me comprend. Suis-je un génie ?

- Si un mot était mal écrit dans le dictionnaire, comment est-ce qu'on s'en rendrait compte ?

- Pourquoi est ce que les ballerines font toujours des pointes ? Ca serait pas plus simple d'engager des danseuses plus grandes ?

- Si Superman est tellement malin, pourquoi met-il son slip par-dessus son pantalon ?

- Pourquoi les Kamikazes portaient-ils un casque (puisque logiquement ils allaient mourir, que craignaient-ils? que leur tête ne prenne un coup de soleil ?)

- Pourquoi séparés s'écrit-il en un mot, alors que tous ensemble s'écrit en deux mots séparés ?

- Est-ce que les ouvriers de chez Lipton ont aussi une pause café ?

- Pourquoi est-ce qu'on lave nos serviettes de bain ? Est-ce qu'on n'est pas sensés être propres quand on s'essuie avec ?

- Pourquoi on doit cliquer sur Démarrer pour arrêter Windows ?

- Si voler est si sécuritaire, pourquoi l'aéroport s'appelle le ''terminal'' ?

- Quel est le contraire de contraire ?

- Pourquoi, pourquoi ?


parce-20que.gif

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 10:32

Il est déjà temps de décompresser et de déconner un peu alors voici un p'tit quelque chose de trés drôle et de vachement sérieux à la fois.

On ne rigole pas avec les noms de famille...


Contrairement aux apparences, tous les Français sont loin de s'appeler MARTIN ou DURAND. Avec un million de patronymes différents, la France détient même le record mondial de la diversité.


Dans l'Atlas des Noms de Famille en France (éd. Archives et Culture), Laurent Fordant analyse le fichier des naissances recensées par l'INSEE de 1891 à 1990. Ce patrimoine exceptionnel livre d'importantes données généalogiques, mais aussi de nombreuses anecdotes surprenantes. Ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que les noms se fixent sous leur forme actuelle. Depuis, 200 000 patronymes ont disparu et 520 000 nouveaux sont nés.


Le plus répandu reste MARTIN (228857 naissances), suivi par BERNARD, THOMAS, PETIT et ROBERT. Néanmoins, la plupart d'entre nous porte un nom rare : 80,2% ont moins de 50 porteurs.On remarque notamment sept patronymes sans voyelles : X, B,M, Jxxx, Mm, Snp, Vlk... (Incroyable mais vrai).


Mais il y a plus lourd à porter : 377 SALOPPE, 3707 BATARD, 117 LAGARCE, 678 CATIN ont été recensés sur le siècle. D'autres préfèrent changer. Le dernier PUANT a disparu en 1914 et HITLER, juste après la deuxième guerre mondiale.


Les COCU, LACROTTE, HANUS, JOLICON ou autre MERDIER choisissent souvent un autre patronyme. Quant aux 883 CONARD, ils ne portent pas un patronyme d'origine péjorative. Au contraire, celui-ci dérive du germanique conhard qui signifie hardi, brave.

On apprend également que seulement 44 ASSASSIN sont nés en France au cours du siècle, contre 489 INNOCENT, mais il n'y a qu'un seul FLIC (dans le Finistère).


La répartition des patronymes à travers l'Hexagone révèle aussi quelques surprises. Tous les CAMEMBERT sont nés au pays des rillettes, la Sarthe, et non pas dans le Calvados qui compte quand même cinquante FROMAGE. On ne trouve aucun PRUNEAU à Agen (mais ailleurs, oui) et les PARISIEN se concentrent en Dordogne.


Certaines régions manquent de chance comme l'Isère où sont originaires tous les GLANDU, le Jura qui a la plus forte densité de CRETIN, et la malheureuse Loire-Atlantique qui détient le record de naissance de SALAUD.

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 10:29

bug-20windaube.jpg

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 10:28
Ces affirmations sont VRAIES ou sont FAUSSES ?

1 ) Ce sont les pommes et non pas la caféine qui nous réveillent le mieux le matin..
2 ) Alfred Hitchcock n'avait pas de nombril.
3 ) Un fumeur qui prend un paquet par jour perdra environ 2 dents tous les 10 ans.
4 ) On n'est pas malade l'hiver parce qu'il fait froid, on est malade parce qu'on reste trop à l'intérieur.
5 ) Quand on éternue, toutes les fonctions du corps s'arrêtent, même le cœur !
6 ) Seulement 7% de la population mondiale est gauchère.
7 ) Une personne normale d'environ 50 ans sera restée 5 ans dans des files d'attente.
8 ) La brosse à dents fut inventée en 1498.
9 ) Une mouche vit environ un mois.
10 ) Tes pieds sont plus grands l'après-midi que le matin.
11 ) La plupart d'entre-nous a mangé une araignée en dormant.
12 ) Les autruches foutent leur tête dans le sol pour trouver de l'eau.
13 ) Les seuls animaux qui peuvent voir derrière eux sans se retourner sont le lapin et le perroquet.
14 ) S'il n'y avait pas de colorants dans le Coca, il serait vert.
15 ) Un dentiste a inventé la chaise électrique.
16 ) Les écailles de poisson sont un ingrédient essentiel dans le rouge à lèvres.
17 ) Un kilo de citrons contient plus de sucre qu'un kilo de fraises.
18 ) 111 111 111 x 111 111 111 = 12 345 678 987 654 321
19 ) 80% des animaux sont des insectes.
20 ) Si tu mâches du chewing-gum en épluchant des oignons, tu ne pleureras pas.
21 ) Les dents de castors poussent continuellement sans jamais s'arrêter.
22 ) Un papillon a 12 000 yeux.
23 ) Les crocodiles ne savent pas tirer la langue.
24 ) Les cochons sont parmi les seuls animaux qui peuvent attraper des coups de soleil.
25 ) Aux Etats-Unis, environ 200 000 000 M&Ms sont vendus tous les jours..
26 ) Toutes les minutes 40 personnes se retrouvent à l'hôpital pour des morsures de chien.
27 ) 40000 américains sont blessés par des toilettes chaque année !
28 ) Un utilisateur d'ordinateur cligne 7 fois les yeux en une minute



Alors ????
Alors ????

Alors ????
Alors ????

Alors ????

TOUT EST VRAI!!!!!!!!



Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 10:12

Trois fois par semaine ou trois fois par mois… la sexualité ne devrait pas être affaire de comptabilité. Pourtant, tiraillés entre ce que nous croyons être « normal » et ce que nous vivons, nous en arrivons parfois à ne plus faire confiance à nos désirs.

Violaine Gelly

 

 

« Mon mari et moi, mariés depuis neuf ans, avons une vie sexuelle très agréable. Nous faisons l’amour de façon très intense et très satisfaisante, mais pas très fréquente. Deux ou trois fois par mois. Or, quand je regarde autour de moi, quand j’écoute mes amis ou quand je lis la presse, j’ai l’impression d’être anormale. Pouvez-vous me dire quelle est la moyenne des rapports sexuels dans un couple normal ? »

Cette question, reçue au journal, nous a interloqués. Les diktats sexuels son

t-ils devenus tels qu’un couple heureux puisse douter de son propre épanouissement ? « C’est “la” question que posent la plupart des patients dans tous les cabinets de sexologie, témoigne le sexothérapeute Alain Héril. “Comment font les autres ?” Sous-entendu : “Suis-je normal ?” Aujourd’hui, la différence entre la sexualité médiatique et la sexualité individuelle est telle qu’elle devient source de culpabilité. »

 

En la matière, la notion de fréquence prend une acuité essentielle. Carole, 28 ans, onze ans d’amour et cinq de vie commune : « Ce sujet est au cœur de nos discussions… Mon compagnon se fie aux sondages et aux récits de ses amis hommes, qui assurent tous avoir un minimum de deux à trois rapports sexuels par semaine, et s’interroge sur ma libido, “paresseuse” selon lui. Pourtant, je suis très épanouie, même avec un rapport par semaine en moyenne, et je suis intimement persuadée que je ne suis pas la seule dans ce cas. »

Se rassurer et rassurer l’autre

Cette incessante recherche de la normalité est récente. Par le passé, l’information sexuelle étant profondément taboue, il n’y avait aucun moyen de comparer la fréquence moyenne des rapports dans les couples. En outre, celle-ci était largement gouvernée par la crainte de la grossesse. La libération sexuelle a eu pour conséquence de désinhiber la parole, mais l’afflux d’informations brouille nos ressentis. « La sexualité, ce n’est pas du copier-coller, explique Alain Héril. Ce n’est ni faire comme le voisin, ni faire comme la dernière fois. La sexualité est d’abord un dialogue : elle est mouvante, se nourrit de surprise et d’inattendu. Elle est génitale, hormonale, mais elle est avant tout émotionnelle : elle s’enrichit de la rencontre avec l’autre.

 

Si on est dans le “il faut” (“Je n’ai pas fait l’amour depuis trois semaines, il faut donc que je me force ce soir”), on n’est plus dans le désir mais dans l’obligation, dans l’auto-injonction. » Cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de plaisir ni d’orgasme. Mais si notre envie de faire l’amour n’est rien d’autre qu’un besoin de décharger une tension nerveuse, l’autre devient un objet masturbatoire. Il n’y a pas de rencontre.

 

Cette inquiétude de ne pas faire assez l’amour se nourrit également de la crainte de ne pas être à la hauteur. « Certains hommes, explique la sexologue Catherine Solano, ont besoin de preuves pour se rassurer sur leur virilité. Ils cherchent donc à se raccrocher à tout ce qui peut être “mesurable” : la taille de leur sexe, la fréquence de leurs rapports, leur durée… Lorsqu’elles comprennent, inconsciemment, qu’elles ne sont pas désirées pour elles-mêmes, leurs partenaires ne peuvent que refuser cette sexualité où elles n’ont pas leur place. Mais certaines femmes sont parfois également en attente de preuves : faire l’amour leur permet de se sentir désirables et désirées. »

 

C’est le cas de la femme d’Alex, 38 ans. Il raconte : « J’ai un boulot stressant, et, du coup, ma libido est souvent parasitée par un certain nombre de choses. Cela ne me dérange pas outre mesure de ne pas faire l’amour souvent. Mais si je laisse passer un trop grand laps de temps sans lui faire l’amour, ma femme s’inquiète.Elle s’imagine que je l’aime moins. Elle m’a même soupçonné d’avoir une maîtresse… Elle a besoin du sexe pour être rassurée sur mes sentiments pour elle. Donc, deux ou trois fois par mois, je me force un peu pour qu’elle ne s’inquiète pas. »

 

Guérir nos blessures

Bien sûr, il faut entendre dans les demandes d’amour des histoires personnelles qui s’entremêlent. Liens douloureux dans l’enfance, complexes physiques, mauvaises expériences antérieures, narcissismes blessés… tous nourrissent une peur de l’abandon et du non-amour qui cherche à être contredite dans la relation sexuelle.

 

Ainsi, après un premier mariage malheureux, Florence, 49 ans, avoue son besoin de réassurance : « Peut-être est-ce dû aux leçons que j’ai tirées de ma vie conjugale antérieure, mais je suis extrêmement attentive à la fréquence de nos rapports sexuels. D’abord, parce que c’est un moment magique. Ensuite, parce que, au-delà du plaisir physique, c’est un moment de grande tendresse et d’intimité. Enfin, c’est pour moi l’assurance que mon ami me désire. Cela me rassure sur la pérennité de notre relation, peut-être. Ou sur mon pouvoir de séduction à l’approche de la cinquantaine. Tout cela en même temps, sans doute… » Le sexe devient alors la vérification que l’autre vous aime.

 

« Ce que j’entends dans mon cabinet, raconte Alain Héril, ce sont des femmes qui me disent : “Le seul moment où j’ai de la tendresse, c’est quand il a envie de sexe”. » Quand il n’y a pas de tendresse dans le couple, pas de toucher, pas de peau à peau régulier, l’acte sexuel devient le moyen d’en obtenir. « Le mot “tendresse” vient du verbe “tendre” : je tends vers l’autre, j’accepte d’aller vers lui et que lui vienne vers moi. La tendresse, comme la sexualité, est un type de dialogue en soi. Quand le couple évolue dans un monde de tendresse naturelle, une faible fréquence des rapports sexuels est bien vécue », conclut le sexothérapeute.

 

Après vingt-sept ans de vie commune, Agnès et Jacques, 54 et 56 ans, en témoignent : « Notre rythme est très fantaisiste, plus ralenti qu’autrefois, certes : nous sommes moins gourmands mais plus gourmets. C’est pourquoi compter nos rapports sexuels en nombre de pénétrations nous paraît inintéressant. Prendre plaisir à dormir blotti dans les bras de l’autre après toutes ces années, nous caresser, nous embrasser, continuer à avoir besoin de la peau de l’autre, tout cela nous semble mille fois plus important qu’une statistique pénétration-éjaculation-jouissance mensuelle ! »

 

Pascal, 58 ans, marié depuis trente ans, mise lui sur la parole : « Après toutes ces années, la fréquence de nos rapports n’est pas primordiale, car elle est irrégulière, variant en fonction de notre état de fatigue et de stress, ou tout simplement de notre libido. Mais elle est importante. Faire l’amour nous semble nécessaire à l’équilibre du couple mais, surtout, renforce notre amour et nous prouve que nous nous plaisons encore et que nous avons encore envie de nous donner du plaisir. Et parler de nos envies, désirs et fantasmes réciproques, ainsi que de nos manques et frustrations éventuels fait partie de notre quotidien. »

Se poser les véritables questions

Tous les sexologues admettent que parler de soi est essentiel. A condition de ne pas confondre information et communication, prévient la sexothérapeute Ahlam Fennou : « Dans certains couples, le véritable échange se perd parce que, justement, on croit l’instaurer en parlant. Or, de quoi parle-t-on ? De ce qu’on a lu, de ce qu’on a entendu, de ce qu’on voudrait faire…

 

Mais les véritables questions – est-ce important pour moi de faire l’amour ? Pourquoi ? Quel plaisir ai-je envie de partager avec l’autre ? Que sais-je de ses envies ? –, on ne se les pose pas parce qu’on n’a pas appris à y répondre. » « Il est tellement plus facile, enchaîne Catherine Solano, de s’appuyer sur des chiffres ou des comparaisons. Cela nous place sur le terrain de la revendication – “Tu vois, les autres font comme ceci ou comme cela… eux” – et non sur celui de l’intimité. »

 

Mélanie, 40 ans, refuse de compter : « Avec cet homme-là, le langage des corps m’a ouvert les portes de la vraie communication. Jamais je n’étais allée aussi loin dans l’échange. La fréquence varie au gré de notre fatigue, de nos préoccupations, de nos absences, mais un regard partagé, un geste tendre suffit toujours à nous reconnecter à notre amour, même si on n’a pas, à ce moment précis, le temps, l’envie ou l’opportunité de faire l’amour. Alors, “Combien de fois par mois ?” est une question qui n’a strictement aucune importance. » Se faire confiance à soi plutôt qu’aux autres… La sexualité est une forme de créativité, une danse à deux où la notion de rythme s’estompe. Elle devrait importer autant que les autres formes de dialogue du couple. S’interroge-t-on sur le nombre de fois où l’on a ri avec l’autre la semaine dernière ?

Combien de fois?

Entre neuf et treize fois par mois (soit deux à trois fois par semaine) est la fréquence avouée par les Français, quel que soit leur âge et celui de leur couple. Mais que déduire de ces chiffres, sachant que ces statistiques, basées sur la moyenne mensuelle, rassemblent aussi bien ceux qui font l’amour trois fois par semaine que ceux qui, après quinze jours d’abstinence, passent tout un dimanche à s’aimer ?

 

De plus, la question de la fréquence des rapports reste un sujet relativement tabou et les réponses sont souvent dictées par l’angoisse de ne pas être « normal ». Dans une étude consacrée à la sexualité des Français, le sociologue Michel Bozon démontre que, s’il y a une activité sexuelle soutenue au cours des deux premières années de vie commune (treize rapports sexuels par mois), une stabilisation se produit autour de neuf rapports mensuels à partir de cinq ans d’ancienneté du couple. Une moyenne qui varie en fonction des étapes traversées par le couple : mariage, naissance d’un enfant, âge, stress professionnel,
maladie, etc.

 

 

Source : Psychologies.com

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 09:50

Mercredi matin, dans le journal Libération, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, dénonçait "la présence de policiers en exercice camouflés sous des badges syndicaux" et l'action de "manipulateurs" qui "poussent au crime" dans les manifestations contre la réforme des retraites. Il rejoignait ainsi les accusations du président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, qui avait dénoncé dimanche la "présence dans les cortèges de personnes infiltrées qui jettent des pierres, brisent des vitrines et ensuite sortent des brassards de police" et se faisait ainsi l'écho des nombreuses interrogations  qui animent le Web, à ce sujet depuis quelques jours, vidéos à l'appui.

  

Cette présence, "à Lyon et à Paris, ne fait aucun doute", pour le leader syndical, qui assure qu'"on a vu des policiers avec des badges CGT repérés par les nôtres, qui se réfugient dans un hall d'immeuble, et finissent par se faire exfiltrer par des CRS". Bernard Thibault faisait notamment directement référence à cette vidéo, tournée à Lyon :

 


Manifestation Lyon 19/10/10 : la CGT infiltrée par la police

 

OUVERTURE D'UNE ENQUÊTE DE LA DGPN

Mercredi, lors d'une conférence de presse, le préfet du Rhône a répondu à Bernard Thibault et officiellement reconnu que des policiers s'étaient bien fait passer pour des manifestants, munis de badge CGT, évoquant même une "tradition" : "Il y a une tradition dans la police d'infiltrer la population, ils le font couramment", a dit Jacques Gérault.

 

Il a toutefois ajouté avoir demandé l'ouverture d'une enquête par les instances de la Direction générale de la police nationale (DGPN) "pour vérifier que c'était conforme à la déontologie"."Quand j'ai appris ce qui s'était passé, j'ai appelé le délégué départemental de la CGT pour l'en informer, mais il connaissait déjà la situation", a poursuivi Jacques Gérault.

 

Refusant d'indiquer le corps d'origine de ces fonctionnaires de police, le préfet a simplement précisé qu'ils ne faisaient pas partie de la Brigade anti-criminalité (BAC). "Deux de ces policiers ont sauvé des personnes à l'occasion de prises d'otages et ils ont fait l'objet plusieurs fois d'une médaille pour acte de courage et de dévouement", a-t-il souligné.

 

Le magazine "Lyon Capitale" rappelle pourtant que lorsque le soir même des faits, ses journalistes avaient interrogé Albert Doutre, le directeur départemental de la sécurité publique, patron de la police lyonnaise, "celui-ci avait nié en bloc, parlant de 'mythomanie'", malgré plusieurs témoignages concordants. Dimanche, le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, avait, lui, jugé "inadmissibles" les propos de Jean-Luc Mélenchon.

 

Source : Lemonde.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 09:46

Depuis le 1er octobre, les (rares) visiteurs du site officiel de la troisième assemblée de la République découvrent un étrange avis : "Le mandat des membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a expiré le 30 septembre 2010. L'assemblée sera renouvelée au cours des prochaines semaines." L'agenda de Jacques Dermagne, 72 ans, qui préside le CESE depuis 1999, est vide. Le président ne préside plus. Les 170 membres, sur 233, qui ont été choisis par la société civile (syndicats, patronat, représentants de l'écologie, etc.), dans le cadre de la réforme instituée par la révision constitutionnelle de 2008, ne siègent pas. Le Conseil est devenu une assemblée fantôme.

  

Pour qu'il puisse fonctionner de nouveau, le CESE attend le bon plaisir de l'Elysée. Soixante-trois membres - 40 personnalités qualifiées (PQ), sept représentants d'associations, quatre jeunes, onze citoyens d'outre-mer et un responsable de l'économie solidaire - doivent être nommés en conseil des ministres. Nicolas Sarkozy a la haute main sur les 40 PQ. Mais en plein conflit des retraites, le président a d'autres soucis.

 

En août 2009, une loi organique avait déjà prorogé d'un an le mandat des conseillers, indiquant que "cette prorogation ne pourra excéder la date du 30 septembre 2010". La date butoir est dépassée mais, depuis, rien, silence radio. "On pourrait faire jouer l'article 16 de la Constitution, plaisante un conseiller sortant, qui confère au chef de l'Etat des pouvoirs exceptionnels si le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu."

 

L'OMBRE DU REMANIEMENT

 

La situation est inédite, pour ne pas dire abracadabrantesque. Si d'aventure les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat voulaient faire usage de leurs nouveaux droits de saisine du CESE, ils trouveraient porte close. Il en serait de même si au moins 500 000 personnes déposaient une pétition sur une question économique et sociale, comme les retraites. L'effet est le même que si l'assemblée avait été dissoute, confirmant au passage le peu de cas que M. Sarkozy fait des corps intermédiaires et des contre-pouvoirs. Si les 63 conseillers manquants ne sont pas nommés, rétroactivement au 1er octobre, au conseil des ministres du 27 octobre - ce que l'on n'ose imaginer -, les 170 autres ne toucheront pas leur indemnité (3 767,91 euros, brut).

 

L'ombre du remaniement plane sur l'assemblée fantôme, le CESE étant souvent perçu comme une maison de retraite politique dorée pour ministres déchus. Lâché par le patronat, d'où il vient, et les syndicats, M. Dermagne n'a guère de chances de se succéder à lui-même. Dans les coulisses du palais en hibernation, la bataille de la présidence se joue entre Jean-Paul Delevoye, le médiateur de la République qui rêvait de devenir, en 2011, le Défenseur des droits, et Jean-Pierrre Davant, président de la Mutualité française. M. Delevoye, maire UMP de Bapaume (Pas-de-Calais), fait figure de favori. A suivre.



Source : Lemonde.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article

Rechercher

Pages