Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 18:01
Une nouvelle étude américaine suggère que les couples homme/femme qui utilisent le « nous » sont davantage capable de résoudre les conflits que ceux qui ne le font pas. Ce sont des chercheurs de Berkeley qui ont analysé des conversations entre couples mûrs, voire âgés. Ils ont regardé les points de désaccord que les candidats relevaient au sujet de leur mariage. Les couples utilisant plus souvent « nous », « notre » etc. au lieu de « je » et « toi » voyaient le couple plus positivement. Le stress psychologique semblait aussi bien moindre. On a noté au passage que les couples de personnes âgées utilisaient davantage le « nous ». Voilà donc un indicateur assez fiable de la qualité d'un couple.


Source : Sur-la-toile.com
Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 17:59
Tout le monde sait que le diamant est un des matériaux les plus durs et résistants que l'on connaît. Un humain n'est capable que de résister qu'à une pression de 27 atmosphères (l'unité atmosphère correspond à la pression qu'exerce la couche d'air au niveau de la mer) ; et il faut encore que cela se fasse graduellement.

Des physiciens
ont réussi à faire rompre un diamant grâce à des lasers très puissants qui délivraient des centaines de joules d'énergie sur un diamant d'un centième de carat (un carat = 200 mg). Ils ont dû appliquer une pression supérieure à un million d'atmosphères pour briser ce matériau. Cela équivaut à un tiers de la pression qui règne au coeur de notre planète. À 10 millions d'atmosphères, le matériau finissait par fondre.


Source : Sur-la-toile.com
Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 17:28
Un site nommé EndangeredSpeciesCondoms.com a eu l'idée, un peu fantasque, de créer une gamme de préservatifs avec comme logo sur l'emballage, un animal en danger d'extinction. 2010 est déclarée année de la biodiversité.





Le concept part du fait qu'il existe un parallèle plus que troublant entre l'accroissement de la population humaine et le nombre d'espèces qui, parallèlement, disparaissent. L'espèce humaine est celle qui, pour l'instant, si l'on exclut les insectes et les microbes, domine la planète. 50 % des terres ont été appropriées par les humains et de même pour l'eau potable. Doit-on ainsi favoriser les moyens de contraception pour arrêter la probable sixième extinction de masse et donc nous-mêmes à cette occasion ?


Source :
Sur-la-toile.com
Repost 0
Published by Milem - dans Réflexions
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 17:26
On vient de constater qu'une hormone féminine que l'on retrouve lorsqu'une femme est enceinte permet de réparer les dégâts au cerveau, tant chez l'homme que chez la femme. On va par conséquent commencer des essais cliniques de grande ampleur sur plus de 1000 victimes dont le crâne a été brusqué : accidentés de la route et peut-être des soldats américains blessés sur le terrain (Iraq ou Afghanistan) sans le consentement des proches d'ailleurs.

L'hormone en question se nomme la progestérone. Il s'agit d'une hormone stéroïde féminine qui est produite à un moment du cycle menstruel. Si l'on arrive à injecter cette hormone dans les quelques heures qui suivent un traumatisme crânien, on peut limiter voire annuler les éventuels dégâts. L'hormone ne poserait pas de problème de santé et pourrait réduire de moitié les cas de mortalité après traumatisme crânien.

Source : Sur-la-toile.com
Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 16:59


Sous-titre disponible en Français


Regardez cette vidéo ! Elle est absolument étonnante et vous n’arrêterez pas d’y repenser. Cliquez sur View Subtitles MIT, et ce Monsieur nous montre son invention, le SixthSense, l’ordinateur du futur. Et ne rigolez pas, son invention est aussi bouleversante que géniale. et choisissez la langue que vous voulez. Vous êtes sur le point de regarder une vidéo de présentation de Pranav Mistry, un PhD qui travaille au MIT, et ce Monsieur nous montre son invention, le SixthSense, l’ordinateur du futur. Et ne rigolez pas, son invention est aussi bouleversante que géniale.

 

Même s’il commence sa présentation avec ses Stickies, des Post-It interactifs, et ses gants pour remplacer la souris, ça devient très intéressant et bluffant quand il commence à parler de son stylo numérique, puis de l’intégration de Google Maps dans le monde réel. Et on décolle carrément avec son SixthSense (à partir de la 5e minute). Un ordinateur qui libère les pixels et le monde numérique !


Le SixthSense est composé d’une webcam avec micro, d’un picoprojecteur, et de 2 ou 3 autres bricoles qui permettent d’interagir avec le monde réel de manière numérique. Pour prendre une photo par exemple, il suffit de faire un cadre avec ses doigts. Avec le SixthSense, chaque objet qui nous entoure deviennent une interface possible.


Les applications du SixthSense semblent être sans limite. Pranav Mistry intègre l’intuitivité du monde réel dans le monde numérique avec simplicité. Repensez un peu à la montre qui apparait sur son poignet.


Regardez la vidéo et dites-moi ce que vous en pensez. Ce type est un génie ! Et après avoir vu ça, les tablettes numériques qui existent ou à venir  vous sembleront bien minables. Bon, j’en fais un peu des tonnes, mais c’est parce qu’en général, dès qu’une vidéo dépasse les 3 minutes, on a tendance, moi le premier, à zapper.


Cerise sur le gâteau, il dit à la fin de son intervention que le logiciel SixthSense sera distribué en Open Source. [Ted]


Source : Gizmodo.fr
Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 12:59

Serait-ce ce qu'on appelle le revers de la médaille ? D'après The Telegraph, Facebook, premier site de réseau social au monde, serait à l'origine d'un nombre grandissant de divorces outre-Manche. D'après une étude menée par un cabinet d'avocats, un divorce sur cinq serait ainsi concerné !

Mark Keenan, directeur de Divorce-Online, a mesuré le phénomène dans un cabinet d'avocats du Royaume-Uni et avoue avoir été « vraiment surpris de constater que 20% des demandes de divorces étaient liées à Facebook ». Alors comment expliquer que le site créé par Mark Zuckerberg soit aussi néfaste à la stabilité d'un couple ? Pour Mark Keenan, «  la raison la plus récurrente est la découverte de conversations d'ordre sexuel entre deux personnes qui ne sont pas supposées en avoir ».

Aux yeux des conjoints respectifs, les mails ou les messages déposés sur le profil de leur partenaire et qui témoigneraient de flirts (même fictifs) seraient considérés comme une faute majeure. La communauté Facebook rassemble aujourd'hui plus de 350 millions de membres, et si le site est sensé rassembler ou retrouver des personnes proches ou inconnues, il pourrait donc désormais aussi diviser... Les notifications « célibataire », « en couple », « relation compliquée » ou « marié » n'ont pas fini d'enflammer la toile.


Source :
Clubic.com

Repost 0
Published by Milem - dans Internet
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:47
C'est incontestablement le buzzword le plus repete dans les medias japonais cette annee. Le terme 草食男子 (soushokudanshi, homme herbivore) fait reference a la nouvelle generation de japonais, actuellement dans la vingtaine ou la petite trentaine, au comportement generalement effemine et passif (voire apathique), dont la caracteristiques principale est de montrer peu ou pas d'interet pour le sexe oppose (du moins pas en tant que partenaire romantique ou sexuel).


Le profil type de l'homme herbivore :
- ne cherche pas a s'engager dans des relations amoureuses ou sexuelles, meme si il pourrait ; n'est pas interesse par le marriage et encore moins les enfants
- a de nombreuses amies, mais toujours platoniques (formulation japonaise typique : "peuvent voyager seuls avec une femme et dormir dans la meme chambre sans rien tenter")
- est tres sensible
- vit souvent chez ses parents (rappel: les Tanguys sont legion au Japon,- l'age moyen pour quitter le foyer est de 26 ans, si je me souviens bien); tres proche de sa mere
- "metrosexuel" (quoique le terme est peu approprie, vu le "-sexuel") - depense des fortunes en cosmetiques, manucures, vetements, voire maquillage...
- est indifferent aux valeurs consumeristes traditionnelles (voitures ? meh.)
- n'a pas ou peu d'ambition en termes de carriere
- passe beaucoup de temps sur le net
- aime les desserts, aime cuisiner


Bref : l'homme herbivore n'a rien de viril, et tout d'effemine.
Le gap avec les deux images stereotypees de l'homme japonais du 20eme siecle, nomemment le guerrier inflexible et le salaryman accro au boulot, est evidemment enorme...

Avec cette nouvelle poussee de feminite, ces demoiselles desesperent de se trouver un homme digne de ce nom. Surtout que du cote feminin, la generation actuelle a toujours ete elevee dans l'idee archaique que la vie d'une femme est terminee si elle ne s'est pas trouve de mari a 30 ans...



草食男子 est l'oppose de 肉食男子(nikushokudanshi), sans surprise: l'homme carnivore - macho, etalon, "croqueur de femmes". De ceux-la, on n'entend pas parler; par contre, l'apparition des 肉食女子, "croqueuses d'hommes" - femmes recherhant un partenaire activement, voire agressivement - est une tendance qui fait egalement parler d'elle. Ceci expliquant tres probablement cela, bien sur.
Les japonaises qui se mettraient a draguer ..? Chasser l'homme en boite ..? Se mettre au nampa !? ("drague", avec une connotation un peu plus agressive que par chez nous).
Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:23

Tous les lecteurs de mangas savent qu'a l'ecole japonaise, les garcons et les filles se doivent de porter l'uniforme, de leur plus jeune age jusqu'a la fin du lycee.

Mais l'uniforme au Japon est plus qu'une simple idee vestimentaire, c'est en autre une facon de montrer que toutes les personnes portant le meme uniforme ne font qu'un seul groupe, qu'aucune dissociation existe.
C'est une facon de supprimer tous les signes exterieurs comme les differenciations de classes sociales.

A partir du college, les filles devront porter ce que l'on appelle le "sailor fuku", uniforme repris sur la Royal Navy, compose d'une blouse possedant un col marin et d'une jupe plissee.


Cet uniforme est a present connu du monde entier via les mangas et les animes bien entendu, meme si dernierement la tendance a plutot change.
Le noeud papillon par exemple se remplace par une cravate, la longueur de la jupe se retrouve reduite, les chaussettes sont remplacees par des loose-socks, ainsi que le maquillage qui est permis.
Meme si en general, l'uniforme est toujours la, sur la forme, c'est devenu assez libre finalement.
Bien entendu, il existe encore d'enormes variations selon les ecoles, qui ont leur propre uniforme.
On peut aussi avoir des uniformes differents pour chaque annee scolaire, permettant de montrer aux nouveaux venus, qui sont les anciens.
A savoir aussi, qu'il n'existe pas d'equivalent pantalon pour les filles, c'est jupe toute l'annee.
Les pauvres, surtout celles qui vivent a Hokkaido, l'hiver, ca doit bien cailler.

Cote garcon, on a aussi droit a l'uniforme avec le "gakuran", qui lui, est inspire des uniformes de l'ancienne armee de Prusse.
Il se compose d'une veste à col droit boutonnee de haut en bas et d'un pantalon droit uni.



modelfb9.jpg



Les boutons sont souvent decores de l'embleme de l'etablissement.
L'uniforme est souvent noir mais il peut aussi etre bleu marine.

Il existe une petite coutume tres repandue qui consiste a offrir le premier bouton de sa veste a sa petite amie en guise de declaration d'amour.
Je trouve ca subtile, un peu comme la bague de marie qui montre si l'on est deja "pris" ou pas.

Garcon ou fille, ils devront porter des mocassins (ou plus precisement des "penny loafers", qui possedent un talon plus large) noirs ou marrons.

Il existe de nombreuses variations dans les uniformes scolaires mais la plus grande reste le changement de saison : on aura des couleurs beaucoup plus claires et un tissu beaucoup plus fin pour l'ete et des couleurs plus sombles comme le bleu pour l'hiver.




uniform2hw8.jpg





Meme les plus petits ne sont pas epargnes surtout s'ils sont dans une ecole privee, le port de l'uniforme est obligatoire.


syouwaunigt9.jpg


L'uniforme n'est pas pour autant reserve aux etudiants, il est aussi omnipresent dans la vie professionnelle.

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:15

Le 22 novembre, s’est déroulé le festival des chrysanthèmes (ou Festival de la joie) au temple Yushima Tenjin à Tokyo. Des poupées recouvertes de milliers de chrysanthèmes multicolores, appelées kiku ningyo, y étaient exposées. Au Japon, le chrysanthème est une fleur sacrée, symbole de la famille impériale qui évoque la joie et le rire.



413

chrysanthemes

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:06

Les Kokeshi (小芥子) semblent être apparues à la fin de l'ère Edo (1603-1868) au sein des familles paysannes du nord de l'île de Honshû dans la région du Tōhoku (東北地方,). Chaque famille avait sa propre pate ce qui explique la grande diversité de style. On dénombre plusieurs centaines de types Kokeshi.

L'origine de ces poupées est incertaine. Certains voient les kokeshi comme une évolution de l' « Oboko ». L'« Oboko » était une sorte de hochet à représentation humaine. D'autres pensent que les kokeshi ont été créé à destination des la clientèle des « onsen » (bain chaud d'eau de source) nombreux dans le nord du Japon. D'autres encore estiment que leur origine est prophylactique ou incarne une représentation symbolique à caractère sexuelle ou religieuse...

Les Kokeshi sont des figurines de bois (cerisier, poirier, cornus ou érable) peint composé d'un cylindre (pour le corps) surmonté d'une boule de bois de forme ovoïde (pour la tête).

Le corps, pouvant atteindre jusqu'à un mètre, est traditionnellement agrémenté de fleurs aux couleurs rouge et noire et plus rarement jaune. Plus récemment d'autres motifs et couleurs sont apparus (kimono...). On nomme les poupées issues de ce courant moderniste apparus après la seconde guerre mondial « Shingata ». Dans tous les cas les jambes et les bras ne sont jamais représentés. Sur les Kokeshi les plus anciennes (traditionnelles) le nombre de rangées de fleurs indique la position de son créateur au sein de la famille à l'origine de sa production (une pour un débutant, trois pour le plus âgé). Dessous, elles se trouvent généralement marquées du sceau de leur auteur.

La tête, éventuellement rotative, directement fixé au corps. Les traits du visage sont dessinés par de simples lignes (la bouche peut ne pas apparaître). Les cheveux, noirs, sont peints ou sculptés. La coupe est toujours une coupe traditionnelle.

Au sein des kokeshi traditionnels (Dentô), les 10 plus grands courants sont : Hijiori, Kijiyama, Nambu, Naruko, Sakunami, Tôgatta, Tsuchiyu, Tsugaru, Yajirô, Zaô. A chaque courant est associée une zone géographique particulière.


Les Kokechi préfecture par préfecture :

Les Kokechi de la préfecture de Miyagi (宮城県).

Les Kokeshi du type « Naruko » proviennent de la ville de « Naruko » situé au pied su mont Kurikoma au sein de la préfecture de Miyagi (宮城県,). La production de « Naruko » est la plus prospère des industries de kokechi.

Les « Tôgatta » sont fabriquées à Shinchi, situé dans Tôgatta. C'est la deuxième plus importante production de kokechi.

Les « Yajirô » sont produites au sein de la ville éponyme. Cette petite ville de montagne est située dans les vallées du Mont Zaô le long de la rivière Matsukawa.
L'artisanat des poupées « Yajirô » est perçu comme une activité complémentaire au travail de la ferme. Cette activité s'exerce tout particulièrement de la fin de l'automne au début du printemps lorsque les glaces s'installent.

Les poupées « Sakunami » sont les plus récentes parmi les kokechi traditionnelles. Il semble qu'elles soient apparues sous l'ère meiji (1868 à 1912 ap. J.-C.).
Natives de la ville de Sendai, ces poupées auraient pour certains un style plus urbains que ces autres consœurs kokechi. Ce point de vue s'explique par la ville de production qui, contrairement aux autres villes de production de kokechi n'est pas situé en « campagne » ou en montagne.

Les Kokechi de la préfecture de Yamagata (山形県).

Les kokeshi « Hijiori » proviennent de la ville d'Ôkura-mura dans la préfecture de Yamagata. Ce style résulte de la fusion des styles « Naruko » et « Tôgatta ».

Les « Zaô » portent le nom de la ville qui les a crées. Cette ville est située dans la chaîne de montagne Zaô célèbre pour son lac campé au milieu du cratère d'un volcan aujourd'hui éteint (Okama). Cette citée qui abrite des onsen (bains d'eau de source chaude) et des pistes de ski, consacre un musée aux kokeshi
(le « Miyagi-Zaô Kokeshi-Kan »).

Les Kokechi de la préfecture d'Akita (秋田県).

Les « Kijiyama » proviennent des villes de Kijiyama et de Yuzawa situées dans la préfecture d'Akita. Ces poupées ont la particularité d'être exécuté dans une seule pièce de bois.

Les Kokechi de la préfecture d'Iwate (岩手県).

Les « Nambu » sont assez difficile à trouver. Ces poupées proviennent de la ville de Morioka au sein de la préfecture d'Iwate dont le l'ancien nom n'était autre « Nambu » pendant l'ère Edo (1603-1868).

Les Kokechi de la préfecture de Fukushima (福島県).

Les « Tsuchiyu » sont fabriquées dans la ville du même nom située dans la préfecture de Fukushima. L'un des signes distinctifs de ces poupées réside dans la façon dont sont dessinés les sourcils (archès).

Les Kokechi de la préfecture d'Aomori (青森県).

Les « Tsugaru » tirent leur nom de leur lieu de production. Tsugaru est en effet l'ancien nom de la préfecture d'Aomori. Un musée est consacré à ce type de kokeshi (voir photo ci-avant). Il est situé dans la ville de Kuroishi (à 50 minutes de voiture à partir de la gare JR de Hirosaki).



2677389818_1.jpg

 

 

Voir aussi : Wikipédia - Poupées traditionnelles japonaises [fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article

Rechercher

Pages