Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 22:18

A l’origine, G. Lucas et son équipe s’étaient fortement inspirés des costumes de samuraïs pour réaliser et imaginer celui de Dark Vador (Star Wars).


Aujourd’hui, une compagnie de création de poupées traditionnelles s’est “amusée” à réinterpréter les éléments de design caractéristiques de Dark Vador pour les réimplanter dans un costume de samouraï ”traditionnel”…


Voici le résultat de ce bel hommage :

 

 

 

 

 

Vous pouvez aller ici pour en savoir plus (en anglais) sur cette grosse poupée hors de prix (entre 1.200€ pour le casque simple ou 2.200€ pour la tenue complète).


Ou encore ici ou  pour des photos en plus haute résolution.


Pour information, cette poupée est en fait une “gogatsu ningyô” (poupée de mai) que les familles ayant des garçons exposent dans la maison aux alentours du jour des enfants en hommage et prolongation d’une tradition de familles de samuraïs qui offraient (carrément) des éléments d’armure à leurs enfants mâles ce jour là.


Voici également une petite collection de gogatsu ningyô traditionnelles (descendre un peu dans la page puis jusqu’en bas).

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 19:31

Le 2 mars 2009, un corps céleste de 40 mètres de diamètre a "frôlé" la Terre en passant à 64 000 km de la planète, une distance quasi nulle à l'échelle cosmique. Ce phénomène relance le débat sur les risques qui pèsent sur l'humanité. Car les scientifiques en sont persuadés : un jour ou l'autre, un corps céleste tombera sur nous, tuant des milliers de personnes ou annihilant toute vie sur la planète. Retour en images sur un scénario catastrophe, largement popularisé par Hollywood.

900 objets volants "dangereux"

Les astronomes ont dénombré 900 objets volants potentiellement "dangereux" dont le diamètre est compris entre 1 et 10 km. La plupart de ces corps se trouvent dans la ceinture d'astéroïdes, située entre Mars et Jupiter, qui contient des objets pouvant mesurer jusqu'à 1 000 km de diamètre et dont la chute sur Terre éliminerait toute vie pour des millions d'années ! Actuellement, 70 "objets" pourraient nous rendre visite au cours du prochain siècle. S'ils sont tous d'une taille inférieure à 1 km, la chute d'un seul d'entre eux risquerait d'avoir des conséquences irrémédiables pour la planète. Ainsi, Apophis, un astéroïde de 400 mètres, pourrait percuter la Terre en 2036. La collision est quasi-impossible (la probabilité est de 1 pour 1 000) mais si elle avait lieu, elle libèrerait une puissance équivalente à 10 000 mégatonnes de TNT, soit toutes les armes nucléaires de la planète !

Des cicatrices impressionnantes

Au cours de son histoire, notre planète a été soumise à un bombardement intense de météorites géantes. Plus de 140 cratères d'impacts ont ainsi été identifiés sur notre planète. Mais les chutes de météorites n'ont pas toutes les mêmes conséquences sur l'environnement. Elles peuvent former des "trous" comme sur la photo de gauche, montrant le cratère de Barringer, situé dans le désert de l'Arizona, aux Etats-Unis. C'est une météorite de 300 000 tonnes et 45 m de diamètre, tombée il y a 50 000 ans, qui a provoqué ce cratère de 1,2 km de diamètre et 180 m de profondeur. Mais il arrive que des météorites provoquent l'érection de montagnes. Sur la photo de droite, on peut distinguer le site de Gosses Bluff, en Australie. Il fait 24 km de diamètre et a été provoquée par l'impact d'une météorite d'1 km tombée il y a 142 millions d'années. Celle-ci a pénétré la Terre sur 5 km de profondeur à la vitesse de 100 000 km/h, le sol chauffé se soulevant alors pour produire une couronne de montagnes !


 

L'homme existe-t-il grâce à une météorite ?

L'existence de l'homme a-t-elle été permise ou accélérée grâce à la chute d'une météorite ? C'est une des thèses, défendue par de nombreux scientifiques, qui expliquerait les conditions de l'apparition de l'espèce humaine. Il y a 65 millions d'années, une météorite a percuté le Mexique, dans la péninsule du Yucatan. Mesurant 10 km de diamètre, elle aurait provoqué l'extinction des dinosaures, le choc projetant un immense nuage de poussière dans le ciel et empêchant le soleil de réchauffer la Terre. L'air devenu froid aurait ainsi précipité la disparition des sauriens. Sans cette météorite, les scientifiques pensent que les dinosaures seraient sans doute encore vivants et l'homme inexistant ! (Vue d'artiste de la météorite de Chicxulub qui s'est écrasée dans la péninsule du Yucatan).

 

La plus grosse explosion de l'ère humaine

 

Il n'est pas nécessaire de remonter à des millions d'années pour observer les dégâts causés par la chute d'une météorite. Ainsi, la plus grosse explosion connue de l'ère humaine a eu lieu il y a un siècle, le 30 juin 1908, dans la région sibérienne de la Toungouska. La collision d'un astéroïde de 40 mètres de diamètre a libéré une énergie équivalente à plusieurs centaines de fois la bombe d'Hiroshima ! L’explosion détruisit une forêt entière sur plus de 20 km, abattant 60 millions d'arbres, le souffle occasionnant des dégâts sur plus de 100 km. L'onde de choc fut enregistrée en Europe occidentale et aux États-Unis et un nuage de poussières fut entraîné jusqu'en Espagne par la circulation atmosphérique !

 

Des risques graves pour la santé

Si la chute d'une météorite peut provoquer des dégâts importants sur l'environnement, elle peut aussi avoir de sérieuses conséquences sur la santé humaine. Ainsi, en septembre 2007, une météorite de 2 mètres de diamètre s'est écrasée sur un plateau du Pérou, créant un cratère de 20 mètres de large et 6 mètres de profondeur ! Le caillou a percuté la Terre à 36 000 km/h, la violence de l'impact échauffant le sol et libérant des vapeurs soufrées. Pendant plusieurs jours, sous l'effet de ces gaz toxiques, plusieurs centaines de riverains se sont plaints de maux de têtes et de vomissements.

 

Deux types de météorites

 

Si la quasi-totalité des météorites disparait dans l'atmosphère, le processus de désintégration dépend de la composition de l'astéroïde. S'il est pierreux, l'objet se "dissoudra" automatiquement en entrant dans la stratosphère. A l'inverse, s'il est composé de fer, il se décomposera moins facilement en fragments et sera susceptible de causer plus de dégâts en cas de collision. Ce sont ces météorites qui sont la cause des énormes cratères d'impacts visibles à la surface terrestre. Heureusement, elles ne représentent que 7% des objets célestes !



 

La fin de la vie toutes les 33 millions d'années

 

Quelles sont les chances pour qu'une météorite de 10 km heurte la Terre ? Elles ne sont pas très élevées : on estime que cela se produit une fois tous les 33 millions d'années environ. Mais les dégâts seraient considérables, car le choc pourrait provoquer l'extinction de la plupart des espèces vivantes.

 

Source : Msn.com

Repost 0
Published by Milem - dans Espace
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 13:24

Vous vous rappelez de “Video Killed the Radio Star” ?


C’est un morceau de 1979 par les Buggles qui expliquait en chanson que la télé en général allait tuer les radios.

 

C'était le premier clip à être diffusé sur MTV ! Selon la chaîne, ce choix musical est dû au hasard…

 

En 1981, il y a eu un “Ladies and gentlemen, rock and roll” prononcé par John Lack, puis le jingle de MTV (sur fond d’alunissage d’Apollo 11), et enfin le clip.


 

Repost 0
Published by Milem - dans Musiques-Radio
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 20:45

TOKYO (AFP) — Le numéro un mondial de l'automobile, le japonais Toyota, a présenté lundi un système d'analyse rapide de l'activité cérébrale qui permet à une personne de piloter en temps réel un fauteuil roulant par la pensée.

"Dernièrement, une grande attention est portée aux développements technologiques dans le domaine des interfaces de commande cérébrales, ces dispositifs permettant aux personnes âgées ou handicapées d'intéragir avec ce qui les entoure grâce à leur pensée, sans qu'elles aient à parler", a rappelé Toyota.

Le système conçu par le groupe et des chercheurs associés se distingue, d'après Toyota, par sa rapidité d'exécution.

Les algorithmes utilisés permettent, selon le groupe, d'effectuer l'analyse "en 125 millisecondes, contre plusieurs secondes requises par les méthodes conventionnelles".

Plusieurs projets sont en cours pour employer cette technologie pour diverses applications, essentiellement dans l'univers médical, a indiqué Toyota.

De plus en plus impliqué dans la robotique et le développement de nouveaux modes de dialogue entre l'homme et les machines, Toyota a obtenu ces résultats en coopération avec divers laboratoires de recherches.

Le dispositif permet au passager du fauteuil, coiffé d'électrodes, de faire avancer le fauteuil, de tourner à droite ou à gauche et de s'arrêter, en imaginant l'action qu'il ferait avec ses mains droite ou gauche pour changer de direction ou avec ses jambes pour progresser.

Les résultats de l'analyse sont affichés sur un écran qui indique la direction que s'apprête à prendre le véhicule, ce qui permet au passager de mieux contrôler la bonne compréhension de sa pensée par la machine, et d'améliorer ainsi l'efficacité du système.

Toyota et ses partenaires dans ces travaux disent être parvenus à des bons résultats avec un échantillon d'utilisateurs, "atteignant un taux de réussite de 95%, un des plus élevés dans ce domaines".

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 20:41
Des petits gars du Texas sont en train de découvrir ce qui pourrait être une des plus grande avancée médicale de l'histoire humaine: l'allongement significatif de la durée de vie. Plus précisément, ces recherches à paraitre dans l'édition de juillet de la revue scientifique FASEB, sont basées sur l'analyse de chauve-souris capables de vivre beaucoup plus longtemps que leurs cousines terrestres. Leur organisme générant des protéines les protégeant des ravages du temps et du stress.
Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 20:37

Comme les chauves-souris et les dauphins, les humains pourraient repérer les obstacles grâce à un sonar naturel en utilisant... leur langue. Bien plus maladroitement, bien sûr, mais avec de bons résultats. Le fait était déjà connu mais des scientifiques espagnols ont étudié le phénomène de plus près.

 

Faites un long « chut », fermez les yeux et passez devant la bouche un objet quelconque, par exemple un stylo. Le son semble légèrement modifié. Voilà un embryon de sonar... Mais on peut faire beaucoup mieux, comme le démontrent Juan Antonio Martínez et son équipe de l'Ecole Polytechnique supérieure, de l'université de Alcalá de Henares (UAH, Madrid).

Ces chercheurs mènent plusieurs études sur le sujet avec l'espoir d'aider les aveugles en leur donnant de nouvelles possibilités grâce à une véritable technique d'écholocation. Dans un article paru dans la revue Acta Acustica united with Acustica, ils décrivent leur recherche des sons les plus efficaces pour détecter à l'oreille des objets situés devant la personne. Les meilleurs, explique l'équipe, sont les clics palataux. On les obtient en faisant claquer sa langue sur le palais. Mais pas n'importe comment, précisent les chercheurs. L'effet le plus net est obtenu en coinçant la langue derrière les incisives puis en la retirant violemment vers l'arrière et non pas vers le bas, comme le font spontanément la plupart des gens.

L'écho reçu par les oreilles se trouve notablement modifié par les obstacles et le court délai de la réception permet d'estimer la distance. Ces clics ressemblent d'ailleurs beaucoup à ceux produits par les dauphins. Mais leurs organes d'écholocation, spécialement, conçus leur permettent de monter à un débit de 200 clics par seconde quand un homme entraîné en reste à trois ou quatre.

 

 

Une technique utile aux pompiers ?

 

La méthode n'est pas une nouveauté. Des aveugles l'ont découverte par eux-mêmes. Aux Etats-Unis, deux personnes sont célèbres pour leurs prouesses stupéfiantes, qui les rendent capables de repérer précisément leur environnement immédiat. Mieux qu'un discours, deux vidéos de YouTube (en anglais) démontrent ce que peut faire un être humain déterminé. Daniel Kish y expose sa méthode et se prête à plusieurs démonstrations. Sans doute plus doué encore, le jeune Ben Underwood (décédé en janvier 2009, à l'âge de 16 ans, des suites du cancer qui l'avait rendu aveugle à deux ans) court, se déplace en rollers et joue au baby-foot...

L'équipe de Juan Antonio Martínez a mis au point une méthode d'apprentissage qui mène à une utilisation efficace. Selon les chercheurs, à raison d'un entraînement de deux heures par jour, il faut deux semaines pour parvenir à repérer la présence d'un objet devant soi. Avec deux semaines de plus, il est possible de faire la différence entre « des arbres et le trottoir ».

Le travail continue pour les scientifiques espagnols, qui veulent aller plus loin. La méthode pourrait selon eux servir aux personnes à la fois aveugles et sourdes car les vibrations sonores peuvent être perçues également par les os. Elle pourrait aussi être adoptée par les pompiers pour se repérer dans la fumée.

L'équipe veut aussi savoir jusqu'à quel niveau de performances peut mener cette technique. Etonnament, les chercheurs qui ont appris à la pratiquer commencent à être capables de percevoir des objets invisibles mais repérables au son, comme les os sous la peau ou des objets à l'intérieur d'un sac...

 

Source : Futura-sciences.com

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 20:24
Un psychologue a fait l'expérience de perdre 240 portefeuilles dans les rues d'Édimbourg. Dans certains se trouvait une photo de famille, d'un chiot, d'un bébé ou d'un couple de personnes âgées, ou une carte montrant que le propriétaire avait fait un don de charité récemment.

Les portefeuilles contenant une photo de bébé ont été les plus souvent rapportés, avec 88 % de retour, suivis de ceux ou figurait la photo du chiot (53 %), de la famille (48 %) et du couple âgé (28 %). Le don de charité arrivait tout juste au dessus du portefeuille témoin, avec 20 % contre 15 % pour ce dernier. En tout, 42 % des portefeuilles ont été récupérés.
Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 15:23
La lutte contre l’obésité tend à donner mauvaise presse au moindre kilo en trop. Une étude portant sur 11.000 Canadiens montre que la « taille mannequin » n’est pas la meilleure si vous comptez faire de vieux os.

Ainsi, ce ne sont pas les personnes ayant un indice de masse corporelle « normal » (IMC 18.5 à 24.9) qui vivent le plus vieux, mais celles qui entrent dans la catégorie « surpoids » (IMC 25 à 29.9), qui ont 17 % moins de risque de mourir. Les personnes maigres (IMC 16.5 à 18.5) ont 73 % de risque de décès de plus que la normale.

Les personnes ayant un léger surpoids sont moins susceptibles de mourir d’infections et de maladies pulmonaires. Elles ont par contre un risque plus grand d’être atteints de maladies cardiovasculaires, mais ce risque peut être compensé par une médication adaptée.
Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 21:00
Les sacs réutilisables ont permis d’éviter le gaspillage de plastique dans les supermarchés, mais s’ils ne sont pas nettoyés fréquemment, ils peuvent propager des bactéries pathogènes et favoriser la contamination croisée des aliments.

Santé Canada donne
quelques conseils :

- Si vous utilisez des sacs en tissu, lavez-les fréquemment, surtout après avoir transporté des fruits et légumes frais, de la viande, de la volaille ou du poisson. Certains sacs d’épicerie réutilisables ne sont pas lavables à la machine. Si vous utilisez ce type de sacs, lavez-les fréquemment à la main avec de l’eau chaude savonneuse, tout comme les bacs en plastique.

- Vous devez placer viandes, volailles et poissons frais ou congelés dans des sacs ou des bacs autres que ceux utilisés pour les fruits et légumes frais et les autres aliments prêts à manger.

- Vous pouvez placer votre viande, volaille ou poisson dans des sacs en plastique (comme les sacs transparents qu’on trouve dans les sections des fruits et légumes et des viandes), cela permet d’éviter que les jus s’écoulent et contaminent le sac ou le bac réutilisable ou les autres aliments. Il faut toujours placer fruits et légumes frais dans des sacs en plastique pour les protéger de la contamination.

- Adoptez toujours des pratiques de manipulation et de préparation des aliments adéquates, que vous utilisiez ou non des sacs d’épicerie réutilisables. Les quatre étapes principales sont
nettoyer, séparer, cuire, réfrigérer.

- Après avoir rangé votre épicerie, nettoyez l’endroit où vous avez placé vos sacs ou vos bacs pour les vider, surtout s’il s’agit du comptoir de cuisine ou de la table de cuisine.
Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 15:06
Lexique :

Compatriote : Ami(e)
S'enrichir : Augmenter
Je suppute que la sus-nommée Anne soit jolie ! : Je pense que la dénommée Anne est jolie
Dès que je vous vîtes, vous me plûtes et m'épatâtes : Dès que je vous ai vu, vous m'avez plu et vous m'avez épater
Vous m'exaspérer : Vous me mettez en colère
Vous m'importuner : Vous m'embêter
Cela va sans dire : Cela va de soi, c'est évident
Vous me faciliter le transit intestinal ! : Vous me faites ch**r
L'avoir dans l'os : L'avoir dans le cul
Maréchaussée : Police ou Gendarmes
Matière fécal : Caca
Puis-je caresser l'espoir d'obtenir la faveur de .... ? : S'il vous plaît
Toutes mes condoléances très chère... : Désolé de la mort d'un de tes proches (compatir)
Il réside dans une magnifique demeure : Il vit dans une belle maison
Tu es fort aimable et tu saisis tout : Tu es génial et tu comprend tout
Daignerez-vous venir souper ? : Viens, on va manger
Exquis : Délicieux
Auriez vous la bonté de m'indiquer la direction du lieu d'évacuation ? : Auriez vous la gentillesse de ...
Il fait un vent qui me transit : Avoir froid
Oeuvrer : Travailler
Indolent, oisif : Paresseux
Fastidieux : Ennuyeux
Labeur : Travail
Exténué : Fatigué
Faire diligence : S'empresser
Survenir : Apparaître brusquement, à l'improviste
Dénuement : Misère, pauvreté, manque du néccesaire
Dérober : Voler
Flatter : Encenser
Trépasser (ou passer l'arme à gauche) : Mourrir
Se hâter : Se dépécher
Égarer : Perdre
Se sustenter : Manger
Hantise : Peur
Histion : Bouffon, mauvais comédien
Dissenssion : Discorde, désaccord
Voici beau temps que nous ne nous sommes vus : Cela fait longtemps que nou nous somme pas vus
Magnanime :
Généreux
L'ire : La colère
Dispendieux : Dépensier
Un couard : Un lache
Un manant : Un homme mal élevé
Un mignon : Un homosexuel
Sapristi ! / Diantre ! / Morbleu ! /
Saperlipopette ! / Sacrecleu ! / Fichtre ! : M*rde
Palsambleu : Ancien juron signifiant "par le sang de Dieu".
Que nenni : Pas du tout, pas le moins du monde
Avoir dessein de : Avoir l'intention de
Il s'était affublé d'un costume singulier : Habiller d'une manière irrégulière, bizarre, ridicule
Plait-il : Hein, comment, pardon, quoi
Affliction : Chagrin profond
S'accoiser : Se taire
Une coquefredouille : Une sotte
Imperscrutable : On ne parvient pas à sonder les pensées de quelqu'un
C'est fort agréable
N'avoir de cesse de
Conter qqch
Vil : De peu de valeur
Commisération : Pitié
Onéreux :
Cher
Moult : Beaucoup
Hétaïre / Péripatéticienne /
Courtisane : Fille de joie (prostituée)
Palabre : Une discussion à vive voix, une dispute
Péroraison : Conclusion, épilogue
Empirique :  Qui s'appuie sur l'expérience et non sur la théorie
Antinomique : Un non sens dans une thèse
Etre pompette : Être gris, être pris de boisson
Faire la cour à quelqu'un : Chercher à lui plaire, à le séduire
Baiser : Embrasser
Rethorique : Art de bien parler
Myriade : En très grande quantité
Cela m'importe peu : Je m'en fou
"Va, je ne te hais point" (Le Cid) :
On prend souvent ce vers pour illustrer ce qu'est une litote càd dire moins pour suggérer plus ( ici suggérer " je t'aime" )
Mirifique : Magnifique
Perfide : Déloyal, trompeur
Péripétie : Événement inattendu
Sidérant : Qui frappe de stupeur
Abhorrer : Détester, exécrer
Abolir : Anéantir, supprimer
Accommoder : Adapter
Prédilection : Préférence
Gaillard : Leste, grivois (
Licencieux) ou agile
Fangeux : Sale boueux
Charger : Attaquer
Hommages :
Témoigner du respect, de l'admiration
Accroitre : Augmenter
Accroire :
Faire croire à quelqu'un quelque chose qui n'est pas vraie
Aboulique adj. : Manquant de détermination, velléitaire
Coruscant adj. : D'une brillance éclatante, étincelant
Dessiller v. :
[sens figuré] Dessiller les yeux à quelqu'un (l'ouvrir les yeux) : Lui faire voir la vérité
Épitomé n. m. : Résumé d'histoire (livre)
Messeoir v. : Etre inconvenable
Lacanonique ou compendieux :
Bref, concis
Lyrique (qui parle avec élégence) : Disert
Votre Excellence pourrait-elle nous dire, si le quantième du mois elle nous fera l'honneur de venir ? Quand viendrez-vous, Monsieur ?
Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur.
Le bonheur n'est-il point de feindre de faire par passion ce que l'on fait par intérêt ?


Discussion soutenu : Forums.france5.fr
Repost 0
Published by Milem - dans Notre langue
commenter cet article

Rechercher

Pages