Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:09




Mon cul, l’intelligence renouvelée  arf !! (site officiel)

Repost 0
Published by Milem - dans Humour
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:05
Une équipe française spécialisée dans les greffes cardiaques a annoncé lundi qu'un projet de coeur artificiel total auquel elle travaille depuis 15 ans allait maintenant être produit de façon industrielle pour être implanté "d'ici deux ans et demi" pour essais chez l'homme.

Plusieurs équipes dans le monde, notamment en Asie et aux Etats-Unis, oeuvrent à la mise au point d'un coeur artificiel total, qui se substituerait au coeur naturel et permettrait de pallier la pénurie de greffons. Ce coeur artificiel a été mis au point par le professeur Alain Carpentier, de l'Hopital européen Georges Pompidou à Paris. Il va être réalisé par une entreprise biomédicale, Carmat, émanation du groupe européen de défense et d'aéronautique EADS. "On passe aujourd'hui de la recherche pure à l'application clinique, après 15 ans de travail on passe la main à l'industrie pour produire un coeur artificiel utilisable chez l'homme", a indiqué le Pr Carpentier.

Selon le Pr Carpentier, les prototypes expérimentaux mis au point par son équipe ont été testés chez l'animal mais "surtout par simulation numérique". "Le coeur artificiel est prêt, il a besoin d'être fabriqué industriellement", a-t-il affirmé. Il a noté que "tous les composants de la prothèse" n'ont fait apparaître aucune "complication d'usure". Selon lui son projet résout le problème essentiel que rencontrent les coeurs artificiels existants, à savoir "la formation de caillots".

Il utilise des matériaux mieux tolérés, "bioprothétiques", que le Pr Carpentier indique avoir inventés pour des prothèses de valves cardiaques vendues aujourd'hui dans le monde entier, et qui sont fabriqués à partir de "tissus animaux traités chimiquement pour éviter le rejet immunologique". Il reproduit en outre la physiologie d'un coeur normal, avec les mêmes flux sanguins. Les coeurs artificiels devraient pouvoir être testés sur l'homme d'ici "deux ans et demi", selon lui, afin de démontrer que les choix technologiques qui se sont avérés satisfaisants dans les tests expérimentaux "se confirment chez l'homme". (afp)

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 09:20

Voilà donc le récit d'Antoine Deleau :

"J'étais au premier rang, avantage que je devais à ma grande taille. L'artillerie anglaise nous foudroyait et nous répondions à chaque décharge par une fusillade de moins en moins nourrie. Entre deux décharges le général Anglais nous cria en français
"Grenadiers rendez vous ! " Cambronne répliqua " la garde meurt mais ne se rend pas ! " Je l'ai parfaitement entendu, j'étais à deux mètres de lui.

Le général anglais commanda le feu. Nous reformâmes le carré ; "Grenadiers rendez vous ! Vous serez traités comme les plus beaux soldats du monde !" reprit la voix stricte du général Anglais. Cambronne répliqua à nouveau "La garde meurt mais ne se rend pas !" Tous ceux qui étaient proches de Cambronne dont moi, répétâmes cette phrase, reprise bientôt par tout le carré. Nous essuyâmes une nouvelle terrible décharge .Nous reformâmes encore le carré et nous ouvrîmes le feu à notre tour…
Cette fois ce furent tous les soldats anglais qui nous cernant de toutes parts nous implorèrent de nous rendre.. "Grenadiers rendez vous ! rendez vous !"

C'est alors que fou d'impatience et de colère, Cambronne lâcha le fameux "Merde !"
Ce fut le dernier mot que j'entendis car je reçus un boulet dans mon colback qui m'étendit sans connaissance sur un tas de cadavres."


---

Qui a vaincu à Waterloo ?...C'est un mot ! Un mot qui fracture la poitrine, une insulte à la foudre ! Le plus beau mot qu'un français ait répété ! Dire ce mot et mourir ensuite quoi de plus grand ? C'est foudroyer le tonnerre !

Victor Hugo (Les misérables.1862)
----


Sources : Témoignage de Antoine Deleau. Cité dans le journal Le Voleur. Trente cinquième année de parution numéro 296 du 2 Juillet 1862.


A cet épisode que nous rapporte Dom Pierre, il convient de préciser que le général Cambronne lui-même nia le restant de sa vie avoir prononcé le mot. Ce qui fit dire à l'historien Henri Houssaye : « Mais alors qu'on ne s'explique pas pourquoi, il aurait nié la phrase si vraiment il l'avait prononcée, on comprend beaucoup plus facilement qu'il ait été embarassé et même confus d'avouer le mot. Devenu le mari d'une Anglaise et créé vicomte par Louis XVIII, Cambronne se piquait d'une excellente éducation. Il tenait à passer pour un homme bien élevé. Il ne voulait pas donner aux malveillants un nouveau prétexte de dire que les généraux de l'Empire étaient de grossiers soldats qui avaient importé dans les états-majors et jusque dans les salons les façons et le langage de corps de garde. Mais si l'on se représente par la pensée l'épisode final de la tragique bataille du 18 juin 1815, si l'on songe à l'état d'esprit où se trouvait Cambronne, à l'exaspération que devaient produire sur lui les sommations réitérées de l'ennemi, on reconnaît que le mot était en situation. Il est psychologiquement vrai : or, comme, au témoignage de Cambronne lui-même, il répondit quelque chose - une phrase ou un mot - aux Anglais qui le sommaient de se rendre, ce quelque chose doit être cela.»




(1) Cambronne (Pierre-Jacques-Etienne, vicomte) 1770 - 1842, général. S'engagea comme volontaire en 1792. Il participera à la plupart des combats de la république, du consulat et de l'Empire. Blessé à plusieurs reprises, sa bravoure lui vaudra d'être nommé général de brigade. L'Empereur le fera officier de la légion d'honneur, baron de l'Empire. Quoique blessé lors de la campagne de France en 1814, il reprendra du service pour assurer la défense de Paris. Lorsqu'il apprendra l'abdication de Napoléon et l'imminent départ de ce dernier pour l'île d'Elbe, il écrira au général Drouot : « On m'a toujours choisi pour aller au combat ; on doit me choisir pour suivre mon souverain, un refus serait pour moi la plus mortelle injure.» Il sera du voyage.

Lors du retour de l'Empereur en 1815, c'est lui qui commandera l'avant-garde de la "petite armée" de Golfe-Juan aux tours de Notre-Dame. Napoléon ayant retrouvé son trône, il sera nommé général de division, comte de l'Empire et grand officier de la Légion d'honneur. Il refusera le grade de général de division en affirmant : « On dirait que c'est un passe-droit.»

A Waterloo, il commandera le 1er chasseurs à pied de la Garde. Blessé, il sera fait prisonnier et emmené en Angleterre. De retour en décembre 1815, il sera écroué le 20 et passera devant le conseil de guerre le 26 avril 1816. Il sera acquitté.

En 1819, le roi Louis XVIII le fera chevalier de Saint-Louis. En 1823, il prendra sa retraite et s'établira à Nantes, sa ville natale, où il s'éteindra le 29 janvier 1842.


Source :
http://ameliefr.club.fr/Mot-de-Cambronne.html
Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 19:49
L'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) a appelé mardi la Chine à fournir toute information sur des traces éventuelles de mélamine dans la chaîne alimentaire.

La découverte récente de la substance chimique à Hong Kong dans des oeufs produits en Chine fait craindre qu'elle ne soit présente dans de nombreux aliments, comme la viande ou le poisson, a indiqué Zhang Zhongjun, un responsable de la FAO en Chine. Selon ce dernier, le ministre chinois de l'Agriculture a lancé une enquête pour déterminer si de la mélamine avait été ajoutée à la nourriture pour les animaux, ce qui expliquerait sa présence dans la chaîne alimentaire.

"Mais nous ne connaissons pas les détails de cette enquête, nous voulons qu'ils nous communiquent immédiatement les résultats de leurs découvertes", a-t-il dit. "Si la nourriture s'avère contaminée, alors la possibilité (que des porcs, des poulets, des poissons et du bétail soient contaminés) existe", a-t-il ajouté. Pour M. Zhang, certains producteurs peuvent avoir eu le même but que ceux qui ont coupé le lait avec de la mélamine, ce qui permet de faire croire à un taux élevé de protéines.

Quatre nourrissons sont morts en Chine après avoir consommé du lait frelaté à la mélamine et des dizaines de milliers d'autres sont tombés malades le mois dernier. Des oeufs frelatés à la mélamine ont été trouvés en septembre à Dalian, dans le nord-est de la Chine, dans des lots de l'un des plus gros producteurs du pays, Hanwei, a indiqué un responsable local lundi. Le week-end dernier, les autorités de Hong Kong avaient annoncé la découverte des oeufs frelatés à la mélamine de la même marque dans l'ancienne colonie britannique.

Selon le Guangzhou Daily, des oeufs de la marque Hanwei ont été retirés des rayons de plusieurs magasins de grands distributeurs dans le sud de la Chine. La société Hanwei n'était pas joignable mardi. Selon la presse chinoise, ses bureaux à Pékin ont nié la découverte d'oeufs contaminés dans la capitale. (belga)

Source : http://www.7sur7.be
Repost 0
Published by Milem - dans Actualitées
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 19:09
Des tomates OGM enrichies en antioxydants et dont la couleur a tourné au pourpre ont réussi à prolonger la vie de souris susceptibles d'attraper un cancer, selon une étude conduite par des chercheurs du centre John Innes de Norwich (Grande-Bretagne).

Les antioxydants, présents dans de nombreux fruits ou légumes, sont des molécules qui combattent la destruction des cellules par les radicaux libres produits notamment par le vieillissement des cellules ou certaines maladies.

Taux d'anthocyanine
Dans le cadre du projet européen Flora, visant à établir le rôle des flavonoïdes dans des maladies, les chercheurs ont génétiquement modifié des tomates pour les enrichir en anthocyanines, des antioxydants de la classe des flavonoïdes. Pour ce faire, ils ont utilisé deux gènes de la gueule-de-loup, qui donnent sa couleur à la fleur et qui, selon un des responsables de l'étude, Eugenio Butelli, "produisent des anthocyanines".

Dans ces tomates modifiées, le taux d'anthocyanine est multiplié presque par trois par rapport aux tomates naturelles. Les chercheurs, dont les travaux sont publiés dimanche dans la revue Nature Biotechnology, du groupe britannique Nature, ont réduit en poudre ces tomates OGM et en ont nourri des souris auxquelles il manquait un gène protecteur, donc susceptibles d'attraper différents types de tumeurs et de mourir jeunes.

Antioxydants
Ces souris ont obtenu une durée de vie de 182 jours, contre 142 jours pour des souris sans gène protecteur nourries sans tomates ou avec des tomates normales. "Nous ne savons pas comment ça marche, et il est improbable que ces données s'expliquent par les seuls antioxydants", a reconnu Marco Giorgio, de l'Institut européen d'oncologie.

"De plus, nous n'avons pas pris en compte d'éventuels effets toxiques, donc je dirais que nous sommes très loin d'envisager un essai sur des humains". L'agence américaine des aliments et des médicaments (FDA) avait indiqué l'an dernier qu'il n'y avait "pas d'indication solide" prouvant que la consommation de tomates riches en lycopène, un antioxydant, réduise le risque de certains cancers, hormis peut-être celui de la prostate ou de l'estomac.






















Source : http://www.7sur7.be
Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 19:00
20 minutes
  • La tension artérielle baisse et redevient normale.
  • Le pouls ralentit et redevient normal.
  • La température des mains et des pieds augmente et redevient normale.
8 heures
  • La quantité de nicotine et de monoxyde de carbone présente dans le sang diminue de moitié.
  • L'oxygénation des cellules redevient normale.
24 heures
  • Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l'organisme.
  • Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée.
48 heures
  • La nicotine a été entièrement expulsée de l'organisme.
  • Les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
  • L'odorat et le goût s'améliorent.
  • L'odorat et le goût s'améliorent.
72 heures
  • Les bronches se relâchent, ce qui facilite la respiration.
  • La capacité pulmonaire s'accroit.
  • L'énergie augmente.
2 semaines à 3 mois
  • La circulation sanguine s'améliore.
  • La marche devient plus facile.
  • Le fonctionnement des poumons peut s'améliorer jusqu'à 30 %.
  • Pour la femme enceinte, le risque d'avoir un enfant de faible poids est comparable à celui d'une femme qui n'a jamais fumé si elle a cessé durant les trois premiers mois de sa grossesse.
1 à 9 mois
  • La toux, la congestion nasale, la fatigue et l'essoufflement diminuent.
  • La voix devient plus claire.
  • Les cils vibratiles dans les poumons se régénèrent et la capacité de l'organisme de retenir le mucus, de purifier les poumons et de combattre l'infection s'accroit.
  • Le corps reprend de l'énergie.
1 an
  • Le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de moitié.
  • Dans les premières années après avoir cessé de fumer, le risque, pour la femme, de contracter un cancer du col de l'utérus devient comparable à celui d'une personne n'ayant jamais fumé.
5 ans
  • Le risque de cancers de la bouche, de la gorge et de l'œsophage diminue de moitié. Le taux de mortalité relié au cancer du poumon pour le fumeur moyen (un paquet par jour) diminue également de moitié.
  • De 5 à 15 ans après avoir cessé de fumer, le risque d'ACV diminue et se compare à celui d'un non-fumeur.
10 ans
  • Le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est semblable à celui d'un non-fumeur.
  • Les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines.
  • Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, de la vessie et du pancréas diminue.
15 ans
  • Le risque d'accidents coronariens est semblable à celui d'un non-fumeur.

Aparté :


- Des études montrent qu'un fumeur a un risque 6 à 7 fois plus élevé de perdre ses dents qu'un non-fumeur.
- Vous avez 50% plus de risques d'avoir une crise cardiaque qu'un non-fumeur. Fumer bouche les artères et provoque des crises cardiaques et des attaques cérébrales.
Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 18:46

Le Japon est parait-il le pays ou le taux de suicide serait le plus élevé, qu'en est-il en vérité ?

 


Le taux de suicide au Japon a toujours été élevé; la tradition a sans aucun doute eu une influence à une certaine époque et il semblerait de ce fait que les Japonais n'aient pas le même vision du suicide que les occidentaux. Pour eux, ce serait un acte qui permettrait de retrouver un honneur perdu et qui ne souffre d'aucun tabou religieux.


Mais tous d'abord un peu d'histoire :
Minamoto no Tametomo aurait été le premier homme et samouraï à pratiquer le seppuku honorable, en prenant exemple sur les femmes chinoises : accusées d'avoir enfanté l'enfant d'un autre homme que leur époux, elles s'ouvraient le ventre de désespoir afin de prouver leur fidélité.


Minamoto no Yorimasa est le premier dont on a une description détaillée du seppuku : après sa défaite à la première bataille d'Uji en 1180, Yorimasa s'est retiré dans la salle du Phénix du temple du Byōdō-in, a écrit un poème au dos de son étendard, avant de prendre son poignard et de s'ouvrir l'abdomen. Cette façon de procéder a codifié le seppuku.

 

 

En 2004, le Japon se positionnait en fait en huitième position dans le triste tableau des pays développés ou le suicide serait le plus élevé. 24 pour 100 000.


1. Lituanie 38.6
2. Biélorussie 35.1
3. Russie 34.3
4. Kazakhstan 29.2
5. Slovénie 28.1
6. Hongrie 27.7
7. Lettonie 24.3

 

 

La crise qui a suivit l'éclatement de la bulle financière a plongé les Japonais dans le doute, voire dans un sentiment d'insécurité.

En 2006, plus de la moitiés des personnes qui se sont suicidées, étaient des hommes de 55 à 64 ans dont 48% étaient au chômage. D'autres suicides sembleraient eux liés la maladie (50%) des personnes âgées qui mettent fin à leurs jours.
Pour les jeunes, la difficulté d'être exclu, ne ne pas appartenir à un "groupe" expliquerait en partie nombre de suicides.


Le 9 mars 2002 sort au Japon "Jisatsu Sâkuru" Suicide Club, ou comment une vague de suicides se déverse sur le Japon. Tout comme dans le film, apparaissent également sur la toile des "sites de rencontres" pour pouvoir se suicider en groupe.

 

En 2006, plus de 120 cas ont été débusqués sur le net, où des annonces de suicides étaient annoncés; 10% n'ont pas été retrouvés.
Le suicide est encore considéré comme la plus grande preuve d'amour, des dizaines de fans, à la mort de leurs idoles (naturelle ou suicide) imitent ces derniers et en donnant la mort, comme ce fut le cas pour le guitariste du groupe X-Japan, ou encore Okada Yukiko.
30 000 c'est environ le nombre de suicides enregistrés au Japon, c'est à dire 80 suicides par jours.

Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 18:31

Et oui, en plus de trucs gélatineux, on a aussi droit à des plats en boites !


Ici on a le choix de droite à gauche entre Oden, Ramen et Pasta (des spaghettis avec lardons et champignons)... idéale pour les p'tits creux !




Repost 0
Published by Milem - dans Japon
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 18:15
Bien que l'on considère d'emblée les adeptes de heavy metal et de musique classique comme des gens possédant deux types de tempéraments extrêmement opposés, une récente recherche britannique tend à discréditer ces idées préconçues.



En effet, le professeur de psychologie Adrian North, qui travaille à l'Université Heriot-Watt d'Edimbourg, a mené une étude sur une période de trois ans afin de déterminer les liens existant entre les préférences musicales et les divers types de personnalités.

Pour mener à bien son investigation, qui serait l'étude mettant en relation les styles musicaux des personnes et leurs tempéraments la plus importante effectuée à ce jour, monsieur North et ses collaborateurs auraient questionné environs 36 000 invidus à l'échelle mondiale. Ces derniers auraient eux à classifier 104 genres musicaux distincts selon leurs goûts et à remplir, par la suite, un test sur la personnalité.

L'équipe a ainsi constaté que, tout à l'image des inconditionnels de musique classique, les adeptes de heavy metal étaient des individus plein d'aisance qui ont un esprit plutôt innovateur.

Ainsi, les résultats de l'étude vont à l'encontre des croyances populaires qui catégorisent souvent les fans de heavy metal comme des êtres dépressifs et dangereux pour la société, alors qu'ils présenteraient en fait un caractère relativement doux.

Malgré les nombreuses similarités entre les tempéraments des passionnés de musique classique et de heavy metal, les chercheurs ont tout de même noté que contrairement aux premiers, qui présentent une excellente estime d'eux, les seconds manqueraient de confiance en leurs capacités et ne seraient pas très assidus au travail.

Autres constatations de l'étude, les férus de musique rap présenteraient une grande sociabilité, les adeptes de country seraient plutôt ardents à la tâche, tandis que les amoureux de jazz auraient une personnalité créative et une bonne opinion de leur personne.

Source :
Radio-Canada
Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 18:09

L’armée américaine vient d’accorder à l’université de Californie d’Irvine un fond de 4 millions de dollars afin de développer un système de “télépathie synthétique” qui permettrait aux combattants sur le front d’envoyer des messages directement depuis leur cerveau.


Le système consisterait en une interface neurale directe qui détecterait certaines manifestations cérébrales. En réception le contenu serait affiché en mode texte ou converti en message vocal.


Le système proposé reposera essentiellement sur la détection d’ondes cérébrales (EEG). Il semble qu’on soit très loin d’envisager de développer un système complexe impliquant l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et une analyse poussée des activités du cerveau, comme celui-ci. La technologie EEG, assez ancienne, présente l’avantage d’être peu onéreuse et aisément transportable. En revanche, elle est peu précise. Comment donc les chercheurs espèrent-ils obtenir des résultats fiables avec cette méthode ? En effet des casques reposant sur l’EEG existent déjà pour les joueurs, comme celui d’Emotiv, et se révèlent très limités dans leur capacité à reconnaitre les signaux cérébraux. Et, comme le dit Paul Sajda, de l’université de Columbia, il est plus facile de penser “déplacer rocher” que “rendez-vous au Starbuck à 15h30″. C’est pourtant des phrases de ce genre que devrait pouvoir traiter ce futur système.


Dans les années 60 le chercheur Edmund Dewan avait certes réussi à moduler la fréquence de ses ondes alpha pour rédiger un message en morse. Mais la méthode utilisée par les chercheurs sera probablement plus sophistiquée. Ils envisagent de procéder à une classification des différentes activités du cerveau, ce qui pourrait nécessiter une phase de préparation assez longue. “Il faudra effectuer un entrainement assez long pour envoyer et recevoir des messages. Au début, la communication se reposera sur un ensemble limité de mots reconnus par le système”, explique Michael D’Zmura, le responsable du projet, à la tête du département des sciences cognitives et notamment du Laboratoire des neurosystèmes cognitifs. “Il pourra impliquer un langage plus sophistiqué, au fur et à mesure de la technologie avancera.”


Voici un exemple de la procédure imaginée. On montre à un patient, recouvert d’un casque EEG les lettres “y” pour “yes”, ou “n “pour “no” (des français utiliseraient bien sûr les caractères o et n). Une ou deux secondes plus tard, on demande au cobaye de penser “yes” ou “no”, et on enregistre les ondes pour l’ensemble du processus. On refait l’expérience des dizaines de fois, jusqu’à ce qu’on puisse déterminer les ondes qui surgissent dans le cas d’un “yes” ou d’un “no”. Nous vous laissons imaginer le temps nécessaire pour arriver à constituer un lexique suffisamment complet pour être utilisable… Dans ce processus de classification, des méthodes plus onéreuses comme l’IRM ou la magnetoencéphalographie pourraient être utilisées, mais en complément de l’EEG.


Ce “casque” ne servirait pas qu’à créer des messages. Les ondes cérébrales permettent aussi de repérer les mouvements de l’attention de l’utilisateur. On pourrait ainsi aussi savoir où et à qui l’expéditeur souhaite envoyer sa missive.


Tout ça semble bien compliqué et on se demande un peu si la montagne ne va pas accoucher d’une souris, et si un soldat rampant dans la boue sous le feu ennemi n’aura pas autre chose à faire qu’à calibrer soigneusement ses pensées pour envoyer des messages télépathiques à son vis-à-vis.


A moins bien sûr qu’une fois de plus, l’application militaire ne soit qu’un prétexte pour permettre à l’Etat américain d’investir dans des technologies civiles. Michael D’Zmura ne cache d’ailleurs pas son intérêt pour les applications dans le domaine de la santé, de l’éducation ou du jeu.


Ce ne serait pas la première fois que la Darpa par exemple, finance des recherches possédant essentiellement des débouchés d’ordre civil. A noter toutefois que le présent projet n’est pas financé par la Darpa, mais par un autre service de R&D de l’armée (oui, c’est une administration compliquée), l’Us Army Research Office

 

 

Via MSNBC/Discovery.com

Repost 0
Published by Milem - dans Tech-Sciences
commenter cet article

Rechercher

Pages