Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 03:56

Comme la Sacem en France, la GEMA allemande exige des auteurs qu'ils enregistrent leurs oeuvres auprès d'elle en mentionnant chacune des oeuvres existante utilisée dans la composition. Prenant le règlement à la lettre, un artiste allemand compte déposer par camion 70.200 formulaires d'oeuvres qu'il a exploitées dans un remix. 

 

 

L'artiste d'avant-garde allemand Johannes Kreidler est un musicien reconnu dans son pays. Il a remporté plusieurs prix nationaux, s'est produit partout dans le monde, et enseigne la théorie musicale et la musique électronique à l'Université de Musique et de Théatre de Rostock. En clair, il n'est pas le premier illuminé du coin. Pourtant Kreidler a composé un remix de 70.200 titres compilés dans un ensemble de 33 secondes, parfaitement inaudible.



Le résultat est en effet.... d'avant-garde (restons poli), mais le but n'est pas là ; le droit d'auteur se fiche de la qualité artistique. Kreidler veut être un bon citoyen allemand bien élevé et respecter le droit d'auteur à la lettre, en mentionnant à la Sacem locale (la GEMA) les références complètes des 70.200 titres utilisés dans son oeuvre, pour qu'elle puisse répartir les droits entre chacun des titulaires. Peu importe en effet que l'intégralité de la chanson ou seulement quelques notes soient utilisées, la loi impose de créditer tous les auteurs dont les oeuvres sont exploitées.

 

Avec un léger détail : le règlement de la GEMA impose que chacune des chansons utilisée soit déclarée sur un formulaire distinct.

 

C'est donc avec l'aide d'une camionette que Johannes Kreidler se rendra le 12 septembre 2008 dans les locaux de la GEMA pour faire enregistrer son oeuvre en bonne et due forme, en fournissant son dossier lourd de 70.200 formulaires dûment remplis. "Un cauchemard pour la RIAA allemande", prévient d'avance l'artiste militant, qui veut dénoncer l'impossibilité de continuer à gérer les droits d'auteur comme au bon vieux temps dans un environnement numérique qui démultiplie les possibilités pour les utilisateurs et les créatifs.

 




"Copier est en soi une forme de culture, et le progrès technologique l'emporte toujours", a expliqué l'artiste lors d'une conférence de presse organisée pour expliquer son projet.

 

"Je ne suis pas fondamentalement opposé à la GEMA mais je préfère d'autres méthodes de collecte des revenus, comme accroître la taxe sur les matériels de stockage ou un forfait pour la culture - ce qui, cependant, demande que le terme "culture" soit pris au sérieux de façon à empêcher l'industrie musicale commerciale de s'accaparer la part du lion", prévient-il en conclusion. 

 

 

Source : Numerama.com

Repost 0
Published by Milem - dans Insolites
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 03:30

Ok, c'est facile de glisser un produit Apple sur une peinture. Mais y'a quand même bien plus que ça dans ces toiles :


1. Les deux anges de Raphaël : photoshopé par Odelia























2. Le Jardin de Claude Monet : photoshopé par sora

























3. Autoportrait à l'oreille coupée de Van Gogh : photoshopé par GordonNickel












































4. La Laitière de Johannes Vermeer : photoshopé par FionaCarswell






































5. La Mort de Marat de Jacques-Louis David : photoshopé par Luis_Maldonado

































6. La chambre de Van Gogh : photoshopé par JohnnyLamb

























7. La Jeune Fille à la perle de Johannes Vermeer







































8. La Cène de Léonard de Vinci : photoshopé par Joshjones





















9. La Création d'Adam deMichel-Ange : photoshopé par nitaibogle




















10. L'Homme de Vitruve (ou homme vitruvien) de Léonard de Vinci : photoshopé par danprice


























Vous en voulez encore ? Voir les sources Gizmodo, something awful, et encore something awful

 

Voir aussi :

Top 20 des plus grandes statues du monde (Hauteurs et Années)

Pegasus, la sculpture aux 3 500 smartphones (Huawei)

Festival de sculptures sur glace et de neige de Harbin (Chine)

Repost 0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 02:33

Louis-José Houde a trouvé de vieilles pub, un seul mot "les temps change"  ;)


 


 
Repost 0
Published by Milem - dans Videos Drôles
commenter cet article
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 02:19

Comme les femmes sont souvent moins susceptibles d'atteindre leurs objectifs de vie que les hommes, elle sont fréquemment moins heureuses que les hommes en fin de vie.




Les chercheurs ont utilisé des données s'étalant sur plusieurs décennies afin d'examiner le rôle de désirs inaccomplis et de buts non atteints concernant la satisfaction et le bien-être. Les attentes de succès dépendent des périodes et des générations (par ex : ceux qui ont vécu une dépression économique). Il existe également des nuances selon les composantes démographiques.

Lors de l'analyse, il est quand même ressorti que, globalement, les femmes sont plus heureuses que les hommes lorsqu'elles entrent dans l'âge adulte : ce vernis de bonheur se patine cependant avec le temps. Ainsi, après l'âge de 48 ans, le bonheur des hommes dépasse celui des femmes.

Cela trouve par ailleurs une corrélation avec deux importants facteurs de la satisfaction dans la vie : la famille et les finances. En « fin de parcours », les hommes sont généralement satisfaits de leurs vies de famille et de leurs situations financières.

Lorsqu'il s'agit d'amour, les aspirations féminines et masculines sont globalement les mêmes. 9 personnes sur 10 des deux sexes atteignant l'âge adulte souhaitent un mariage heureux. En réalité, la période la plus malheureuse d'un homme se situe en moyenne dans sa vingtaine ; lorsqu'il est (le plus souvent) célibataire.

Les jeunes hommes souffrent par ailleurs plus souvent de leurs situations financières que les femmes ; en particulier ils souhaitent gagner davantage. Après 34 ans, les hommes sont plus susceptibles d'être mariés que les femmes et l'écart se creuse avec l'âge. Les finances s'améliorent le plus souvent ainsi que leurs pouvoir d'achat : ils peuvent alors envisager d'acheter une belle maison ou une voiture.

Cette étude est d'ailleurs en accord avec d'autres qui avaient trouvé que les générations récentes sont moins satisfaites que les précédentes tout en ayant davantage de moyens à leur disposition.

La plupart des gens veulent un mariage heureux : un échec peut avoir un grand impact sur le bonheur global. Par ailleurs, ceux qui sont célibataires ne peuvent trouver un soutien financier en cas de coup dur.

Quelques chiffres pour résumer :

- A 41 ans, la satisfaction financière des hommes égale celle des femmes
- A 48 ans, le bonheur total des hommes dépasse celui des femmes
- A 64 ans, les hommes sont plus heureux que les femmes sur le plan de la situation familiale.

Sources : Imaginascience, Sciencedaily

Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 14:49







D'autres images disponible ici, grace à moi ^^ au format 1024*768
(cliquer enregistrer sous)

Repost 0
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 17:34

Tout le monde ne connaît pas forcément le titre mais dès les premières notes, on se souvient de cet air aux allures de berceuse. Lorsque Claude François enregistre «Donna, Donna», la chanson a déjà une longue histoire derrière elle.

 





Il faut remonter en 1940/1941 pour retrouver son origine. Elle fut écrite pour la pièce de théâtre biélorusse « Esterke » et son titre était alors « Dana, Dana ». Les paroles étaient signées par Aaron Zeitlin (1889-1973) et la musique par Sholom Secunda (1894-1974). Il s'agissait d'un duo homme/femme dont les voix se retrouvaient sur le refrain, en rythme 2/4 et en Sol mineur pour être très précis. Dans la foulée, Sholom Secunda écrivit une seconde version du morceau en Ré et dans deux styles différent, anglais et allemand. Il précisa sur la partition que le chant devait être "andantino" et "sempre staccato", c'est à dire assez lent et chaque note devait être prononcée distinctement.


Quant au texte, bien qu'écrit en yiddish, il fut rédigé en caractères romains. Sur le fond, usant d’une métaphore assez transparente, « Dana, Dana » compare la tradition d’un petit veau ligoté que l’on mène à l’abattoir et la disparition des juifs durant la seconde guerre mondiale.

 















C'est en 1956, qu'Arthur Kevess and Teddi Schwartz adaptent cette chanson en anglais et modifient son titre qui devient alors « Dona, Dona ». Mais il faut attendre 1960, Joan Baez et sa guitare pour que le morceau devienne un succès.

 

Enfin, c'est en octobre 1964, sur des paroles françaises de Vline Buggy que Claude françois interprète la version que nous connaissons le mieux. Au passage, « Dona, Dona » devient « Donna, Donna ».


Vous l'aurez compris, il existe une multitude d'adaptation de « Dana, Dana ». C'est une chanson qu'on apprend dans les écoles japonaises, une berceuse espagnole...

 

 


 


Dona, dona...

 

Sur la charrette gît le petit veau, Étendu ligoté par une corde. Haut dans le ciel vole la petite hirondelle, Joyeusement elle va et vient sans corde.

 

Refrain :

Le vent rit dans les blés, Il rit et rit et rit, Il rit le jour entier, Et la moitié de la nuit. Dona, dona, dona, dona, Dona, dona, dona, dona, Dona, dona, dona, don. Dona, dona, dona, don.

 

Le petit veau crie, le paysan dit : Qui donc t’a demandé d’être un veau ? Tu aurais pu être un oiseau, Tu aurais pu être une hirondelle.

 

Les pauvres veaux on les attache, Et on les traîne, et on les égorge. Celui qui a des ailes s’envole, Et n’est l’esclave de personne.

 

 

Source : fafa912.com 

 

Voir aussi :

Roxanne de The Police : un début accidentel

Serge Gainsbourg - Aux armes et cætera

Repost 0
Published by Milem - dans Musiques-Radio
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 15:26
Se sentir dépourvu de statut et de pouvoir déclenche le désir d'acheter des produits chers qui véhiculent l'image d'un statut supérieur.




Cette étude de l'école de Management Kellog à l'université Northwestern pourrait bien expliquer pourquoi tant d'américains vivent à crédit et dépensent habituellement au-delà de leurs moyens...

Les chercheurs ont remarqué que lorsque l'on demandait aux participants de se souvenir des moments où quelqu'un avait eu un ascendant sur eux, ils étaient alors susceptibles d'acheter plus cher des objets symboliques véhiculant un meilleur statut social.

Les auteurs de l'étude ont d'abord demandé aux participants de soit décrire une situation où ils avaient l'ascendant sur une autre personne et une autre expérience où c'était l'inverse. Les chercheurs ont ensuite montré des objets chargés en symboles exprimant le statut social et demandé combien ils étaient prêts à les acheter.

Bien entendu, lorsque les participants s'étaient souvenus d'évènements où ils étaient dominés, ils alors étaient à payer davantage pour acquérir ces objets révélateurs de statut social (ex : cravates en soie ou manteaux de fourrure mais pas un sèche-linge ou un mini-van).

Ils étaient aussi plus enclins à payer cher une image encadrée de leur université si on leur présentait cela comme rare et exclusif. En gros, si un employé de banque et un millionnaire portent la même Rolex, cette dernière n'a pas la même signification en termes de statut.

Pour les chercheurs, il est clair que dans l'Amérique contemporaine, les gens utilisent les produits de consommation afin de compenser leurs états psychologiques d'insécurité (se sentir sans pouvoir).

Sources : Imaginascience, Sciendaily

Repost 0
Published by Milem - dans Etudes
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 15:23
L'accroissement de niveaux d'hormones Béta-Endorphines (peptides) réduit le taux de croissance du cancer.




Ce n'est plus un mythe mais un fait. Des études scientifiques ont montré que les patients qui ont une attitude calme vis-à-vis de la maladie contre laquelle ils doivent lutter avaient une meilleure chance de voir baisser le taux de croissance des tumeurs cancéreuses.

Ce bénéfice provient probablement à la circulation de l'hormone du bien-être du cerveau : les peptides béta-endorphines. Ces hormones sont en général relâchées par toutes les activités procurant du plaisir ainsi que les exercices physiques ou des conversations intéressantes.

Afin d'aider les patients à faire circuler cette hormone, on les engage à suivre des activités qui soulagent le stress. Ces hormones béta-endorphines auraient également un rôle essentiel dans le contrôle des fonctions immunitaires et affecteraient ainsi l'évolution des tumeurs.

On a trouvé des liens entre le déficit de cette hormone et la schizophrénie ou la dépression et même chez les obèses et les patients à grands risques d'infections ou de cancers.

Des études sur les rats ont confirmé que développer les neurones spécialisés dans la création de ces hormones permettait de réduire la croissance de la tumeur.

Sources : Imaginascience, Softpedia


Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 15:18
Le petit-déjeuner serait bien le repas le plus importante de la journée, en particulier si l'on souhaite perdre du poids.




Pendant plusieurs mois, des femmes obèses qui avaient mangé la moitié de leurs calories dès le premier repas voyaient plus facilement leur poids baisser que celles qui mangeaient peu le matin. En fait, prendre un petit déjeuner léger serait une erreur : cela augmenterait la sensation de faim pour la journée.

Cela fait 15 ans que le Dr Jakubowicz conseille à ses patients de prendre un costaud petit-déjeuner lors du régime afin de perdre définitivement du poids. On a comparé différents régimes. Si le régime classique, faibles en calories (et en particulier peu de glucides), fonctionnait mieux les 4 premiers mois, la situation s'inversait lorsqu'on demandait à ce que l'effort se poursuive sur 8 mois.

Ainsi, au bout de 8 mois, les patients du Dr Jakubowicz avaient perdu un cinquième de leurs poids initial tandis que ceux qui avaient suivi le régime classique qui comprenait un petit-déjeuner léger n'avaient perdu que 5 % ...

En gros, si vous voulez perdre du poids très rapidement, le régime basse calorie fonctionne bien mais il ne sera pas intéressant à moyen-long terme car les kilos vont être repris.

Pour le Dr Jakubowicz, il est clair qu'un gros petit déjeuner diminue la sensation de faim pour toute la journée et en particulier le matin. C'est également intéressant du point de vue nutritionnel car on peut ajouter des fibres dont des fruits.

Elle ajoute que la plupart des études sur les pertes de poids ont montré qu'un régime diminuant fortement l'apport en glucides n'était pas une bonne méthode. Certains critiquent cependant la méthode du Dr Jakubowicz car un régime avec plus de glucides est tout simplement plus facile à suivre...

D'autres disent qu'il existe des études qui montrent en effet qu'un bon petit-déjeuner permet de ne pas se jeter sur les sucreries en fin de matinée.

Sources : Imaginascience, BBC

Repost 0
Published by Milem - dans Santés
commenter cet article
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 22:09

Détails :

Ce titre est une commande de l’US Navy, qui avait pour cela mis à disposition du groupe un destroyer, plusieurs avions et des centaines de marines sur un bateau.

 

La chanson n’a été utilisée que brièvement comme outil promotionnel avant d’être retirée à cause de la réputation (gay) du groupe.

 

 

Sources :
Wikipedia – Village People [fr]
Wikipedia -In The Navy [en]
LSV In Ze Nayville

Fr.Spontex.org

Repost 0
Published by Milem - dans Musiques-Radio
commenter cet article

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages