Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 15:04

Le syndrome ou complexe de Cassandre désigne les situations où on ne croit pas ou ignore des avertissements ou préoccupations légitimes. L'expression est tirée de la mythologie grecque, faisant référence à la malédiction de Cassandre, ayant le don de prophétie et incapable de convaincre autrui de la validité de ses prédictions.

 

L'expression est connue depuis au moins 1949, année où le philosophe français Gaston Bachelard l'a utilisée pour faire référence à une croyance disant que les choses peuvent être sues à l'avance.

 

La métaphore est abordée dans une grande variété de domaines tels les sciences médicales, les médias, le féminisme, la psychologie et la politique.

 

 

Source : Wikipédia - Syndrome de Cassandre [Fr]

 

Voir aussi : Wikipédia - Cassandre [Fr]

Repost 0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 12:43

Inaugurée en mars 1889 et immédiatement couronnée d'un certain succès populaire, la tour Eiffel a fait vite l'objet de l'admiration ou de la jalousie d'autres pays, voire de certains ingénieurs. Ainsi dès 1890 le Royaume-Uni lance un concours pour réaliser une tour de 1 200 pieds, soit environ 360 mètres. Soixante-dix projets sont présentés, mais leur ressemblance avec la tour Eiffel est souvent tellement flagrante que le jury apparaît désappointé, comme l'explique un membre :


« L'existence de la Tour et le désir d'éviter des imitations ont considérablement accru les difficultés du problème, car la tour Eiffel réunit les moyens les plus rationnels de combiner un monument présentant un aspect architectural et une construction économique. »


Les travaux commencent finalement en 1893, mais le chantier n'est pas poursuivi au-delà de 50 mètres de hauteur.

Depuis, de nombreuses répliques ou imitations sont apparues.

 

 

Par hauteur décroissante

 

 

 

Implantations-de-reproductions-a-l-identique--de-la-tour.JPG

Implantations dans le monde des principales reproductions à l’identique, bien qu’à échelle réduite, de la tour Eiffel.

 

 

Replique-de-la-tour-eiffel-en-chine.jpg

 

Dans un quartier de la ville de Hangzhou en Chine se trouve une réplique de la Tour Eiffel française (108 mètre de haut). Hangzhou, est une ancienne ville impériale devenue lieu de villégiature chic, situé à 200 kilomètres de Shanghai.

 

A quelques centaines de mètres, un quartier parisien type haussmann a lui aussi été reproduit.

 

 

Sources :

Wikipedia - Répliques et imitations de la tour Eiffel [Fr]

Chine-informations.com

 

Autre sujet similaire :

La Tour Eiffel va être démontée - Chine

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:23

Les personnes atteintes du syndrome de l'imposteur expriment une forme de doute maladif qui consiste essentiellement à nier la propriété de tout accomplissement personnel. Ces personnes rejettent donc plus ou moins systématiquement le mérite lié à leur travail. Elles se perçoivent souvent comme des dupeurs-nés qui abusent leurs collègues, leurs amis, leurs supérieurs.

 

Il s'agirait en l'occurrence d'un fantasme masochiste sapant les mécanismes narcissiques et polluant l'existence du sujet affecté. 60 à 70 % des personnes douteraient, à un moment ou à un autre de leur carrière, de la réalité ou de la légitimité de leurs succès. Ces pensées négatives sont généralement dépassées par une certaine clairvoyance, mais elles peuvent finir par devenir invalidantes. Ce syndrome est notamment sensible parmi les types d'enfants et d'adultes percus comme "à haut potentiel", ou plus couramment nommés "surdoués".

 

Pour d'autres le complexe de l'imposteur est lié à la peur de réussir et empêche les personnes qui en sont victimes de développer pleinement leur potentiel. Inconsciemment convaincues que leur réputation est usurpée, ces dernières fuient toute possibilité qui leur permettrait d'aller encore plus loin. Ces personnes vivent dans le doute et pensent qu'un jour elles seront démasquées et que quelqu'un fera la preuve de leur incapacité.

 

 

Source : Wikipédia - syndrome de l'imposteur [Fr]

Repost 0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 00:08

L'idée même du syndrome de Pinocchio a été lancée à l'Assemblée Nationale, par un député qui tentait d'exprimer sa pensée tout en contournant un tabou absolu dans la langue de bois des élus où le mot menteur, ses synonymes et dérivés sont interdits d'usage. André Pratte, journaliste attaché à l'actualité politique pour La Presse, donne un grand coup à la crédibilité des politiciens, en décrivant dans son essai la manière dont les élus maquillent, transforment, métamorphosent, camouflent la vérité.

 

Mais de cela tout le monde en avait une vague certitude. Si la démonstration de l'auteur s'attarde plus volontiers à montrer les travers des gens de pouvoir, elle n'est pourtant pas moins éloquente sur le rôle de sténographe des journalistes et de leur complaisance à l'égard des demi-vérités des politiciens.

La démocratie est un grand miroir aux alouettes. Les élus mentent pour plaire au peuple dans le but avoué de se maintenir au pouvoir. Les journalistes répètent laconiquement leurs propos afin de ne pas s'aliéner leurs sources d'information, les politiciens eux-mêmes. Et le bon citoyen tolérant mal la vérité pure et dure se complait dans les promesses improbables. L'essai préconise vigoureusement la vertu, la transparence politique et sollicite courageusement l'éthique professionnelle des journalistes. Ce ne sont là que des voeux pieux puisque les électeurs appuieront toujours le candidat qui sait le mieux dire ce qu'ils préfèrent entendre.

 

 

Le-syndrome-de-Pinocchio---Andre-Pratte.jpg éd. Boréal, Montréal, 164 pages, 1997, 19.95$

 

 

Source : Wikipédia - André Pratte [Fr]

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 23:13

Le complexe d'Œdipe (prononcé /édip/) (Ödipuskomplex en allemand), parfois contracté dans l'expression « l'Œdipe », est un concept central de la psychanalyse. Théorisé par Sigmund Freud dans sa première topique, il est défini comme le désir inconscient d'entretenir un rapport sexuel avec le parent du sexe opposé (inceste) et celui d'éliminer le parent rival du même sexe (parricide). Ainsi, le fait qu'un garçon tombe amoureux de sa mère et désire tuer son père répond à l'impératif du complexe d'Œdipe.

 

La légende d'Œdipe qui inspira le drame de Sophocle Œdipe roi, est selon Freud le plus à même de mettre en images le désir universel et inconscient que tout enfant ressent; il est également la structure centrale du psychisme humain. Pour Georges Politzer « le complexe d'Œdipe n'est ni un « processus » et encore moins un « état », mais un « schéma dramatique » ». Pour Roger Perron, il désigne « le réseau des désirs et des mouvements hostiles dont les objets sont le père et la mère, et des défenses qui s'y opposent ».

 

La psychanalyse identifie ainsi trois étapes fondamentales de développement psycho-affectif : le stade oral, le stade anal et le stade phallique lors duquel survient chez le garçon, comme chez la fille mais d'une toute autre manière, le complexe d'Œdipe. C'est en effet de 3 à 6 ans environ que le désir libidinal portant sur le parent de sexe opposé apparaît, et que le parent de même sexe est perçu comme un rival. Le complexe connaît ensuite un déclin avec la pré-adolescence : l'enfant affronte le complexe et son désir libidinal se dirige alors vers d'autres objets.

 

Freud fait du complexe d'Œdipe le pivot de sa théorie pulsionnelle et méta-psychologique, devenant ainsi le concept-clé de la psychanalyse et de ses courants dérivés. L'histoire du complexe d'Œdipe est en effet associée à la théorie freudienne ainsi qu'à l'histoire de la psychanalyse dans son ensemble. Le concept a également motivé nombre de critiques de différentes natures, internes à la psychanalyse comme issues d'autres disciplines.

 

 

Sigmund-Freud.jpg

Sigmund Freud

 

 

Source : Wikipédia - Complexe d'Œdipe [Fr]

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 22:21

L’espéranto est une langue construite conçue à la fin du XIXe siècle par Ludwik Lejzer Zamenhof dans le but de faciliter la communication entre personnes de langues différentes. Zamenhof publia son projet en 1887 sous le nom de Lingvo Internacia (Langue Internationale), sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto (Docteur qui espère), d’où le nom sous lequel la langue s’est popularisée par la suite.

 

Basé sur une grammaire régulière (sans exception), l'espéranto est une langue globalement agglutinante où les mots se forment à partir d'un nombre limité de racines lexicales et d’affixes. Ces particularités facilitent l'apprentissage de l'espéranto.

 

L'espéranto est la seule langue construite qui a dépassé le stade de projet pour devenir une langue vivante avec des locuteurs actifs répartis dans la plupart des pays du monde.

 

 

Statut

L'espéranto n'est la langue officielle d'aucun pays, mais il est la langue de travail de plusieurs associations à but non lucratif, principalement des associations d'espéranto. La plus grande organisation d'espéranto est l'association mondiale d'espéranto (UEA), qui est en relation officielle avec les Nations unies et l'UNESCO dans un rôle consultatif.

 

L'UNESCO a adopté plusieurs recommandations en faveur de l'espéranto.

 

C'est l'une des langues officielles de l'Académie internationale des sciences de Saint-Marin dont le but principal est de favoriser l'utilisation de l'espéranto dans toutes les sciences.

 

Parmi les universités disposant de cycles d'études espérantophones, les plus réputées sont :

À l'instar des autres langues, l’espéranto dispose de diplômes validant les acquis, mais seul l'institut des langues étrangères (ITK) de l'université Eötvös Loránd (ELTE) délivre des diplômes d'État basés sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) : niveaux B1, B2 et C1. Il est à noter que parmi les trente langues proposés par ITK, l'espéranto se classe en 3è position par le nombre de candidats, après l'anglais et l'allemand.

 

En France, une demande de reconnaissance comme langue possible en option au baccalauréat est en cours par le biais d'une pétition lancée en avril 2011 lors du congrès commun des deux grandes associations françaises d'espéranto Espéranto-France et SAT-Amikaro.

 

 

Nombre de locuteurs

Le nombre d'espérantophones est difficile à évaluer. Les estimations varient entre cent mille et dix millions. Deux millions est le nombre le plus couramment repris, voire jusqu'à trois millions.

 

Étant une langue construite, l'espéranto est généralement appris comme langue seconde. Il existe cependant un petit nombre d'espérantophones natifs. Le linguiste finlandais Jouko Lindstedt estime leur nombre à 1 000.

 

Jouko Lindstedt évalue par l'échelle suivante la capacité à parler l'espéranto dans la communauté espérantophone :

  • 1 000 personnes ont l'espéranto comme langue maternelle,
  • 10 000 personnes parlent l'espéranto avec un niveau proche d'une langue maternelle,
  • 100 000 personnes parlent couramment l'espéranto,
  • 1 000 000 de personnes comprennent l'espéranto et le parlent de façon occasionnelle,
  • 10 000 000 de personnes ont étudié l'espéranto de façon plus ou moins approfondie à un moment donné.

Sidney Culbert, ancien professeur de psychologie de l'université de Washington, espérantophone lui-même, est arrivé, en comptabilisant pendant vingt ans dans de nombreux pays les espérantophones à l'aide d'une méthode par échantillonnage, à une estimation de 1,6 million de personnes parlant l'espéranto avec un niveau professionnel. Ses travaux ne concernaient pas que l'espéranto et faisaient partie de sa liste d'estimation des langues parlées par plus d'un million de personnes, liste publiée annuellement dans le World Almanac and Book of Facts (en). Comme dans l'Almanach, toutes ses estimations étaient arrondies au million le plus proche, c'est le nombre de deux millions d'espérantophones qui a été retenu et fréquemment repris depuis. Culbert n'a jamais publié de résultats intermédiaires détaillés pour une région ou un pays particulier, ce qui rend difficile l'analyse de la pertinence de ses résultats.

 

 

Exemple de phrase

Article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (voir le texte en français)

"Artikolo 1

Ĉiuj homoj estas denaske liberaj kaj egalaj laŭ digno kaj rajtoj. Ili posedas racion kaj konsciencon, kaj devus konduti unu al alia en spirito de frateco."


 

L'espéranto selon ses détracteurs

L'espéranto d'aujourd'hui n'est plus le « projet » qu'il était en 1887 sur lequel on pourrait discuter théoriquement, mais une langue vivante avec un siècle d'usage à son actif, un usage qui se laisse facilement observer et étudier, argumente-t-il. Il résume ainsi de nombreuses idées communément admises à propos de l'espéranto :

 

« L'espéranto est une prétendue langue faite de bric et de broc à partir d'éléments empruntés aux langues d'Europe occidentale, dont il imite d'ailleurs les structures. C'est un code rigide, inexpressif et sans vie. Il a été publié sous une forme complète par un idéaliste et ne peut évoluer. Sans histoire, sans littérature, sans peuple, ce système ne peut servir qu'à des échanges terre-à terre. Il est défendu par une poignée de militants manquant de réalisme, qui s'imaginent que la paix découlerait automatiquement de l'adoption générale d'une langue universelle. Ces gens sont ridicules, mais ils pourraient être dangereux car leur action pourrait provoquer un nivellement par le bas et, en fin de compte, la mort des cultures traditionnelles, qui finiraient par se confondre toutes dans une grisaille anonyme. Heureusement, leur tentative a échoué, et il n'y a aucune chance qu'elle réussisse, car cette pseudo-langue n'est en fait parlée nulle part. Si elle l'était, les différences d'accent et de substrat empêcheraient d'ailleurs les locuteurs de se comprendre. »

— Claude Piron

 

 

Critiques idéologiques

Inégalité hommes-femmes

Les mots féminins de l'espéranto sont formés à partir des mots masculins (ajout de -in-), et de même pour les mots neutres (ajout de ge-) : patro = père, patrino = mère et gepatro = parent. Cela suggère que le masculin est la référence, ce qui est critiquable du point de vue féministe. Une proposition de réforme consiste à utiliser les mots neutres comme radicaux, et à former tous les mots masculins par l'ajout de vir-, le préfixe ge- peut alors disparaître car la racine simple devient neutre. Une autre proposition est d'opposer au suffixe -in le suffixe -iĉ (au lieu du préfixe vir-).

ĉu vi demandis vian patron? = as-tu demandé à un de tes parents ? (à l'un ou à l'autre)

ĉu vi demandis vian patriĉon/virpatron? = as-tu demandé à ton père ?

ĉu vi demandis vian patrinon? = as-tu demandé à ta mère ?

 

Le fait que le féminin se forme à partir du masculin en mettant -in-, se retrouve en allemand. Ex: renard Fuchs renarde Füchsin.

Pour faire mentir cette tradition, et sans trop bousculer la grammaire, certain(e)s utilisent -in- non plus comme un suffixe mais comme une racine à part entière, permettant ainsi une formule, courante par exemple dans les formulaires d'inscription, qui construit le masculin malina à partir du féminin ina.

 

 

L'espéranto est une langue sans peuple et sans territoire national

Il ne serait pas possible d'avoir une langue vivante sans peuple et sans territoire national.

Au Moyen Âge, le latin était une langue véhiculaire, quoique morte.

Le yiddish ou le tsigane n'ont pas de territoire national.

 

 

L'anglais est déjà la langue internationale, l'espéranto ne sert à rien

L'anglais est aujourd'hui la langue de communication internationale la plus utilisée.

Il est donc légitime de penser qu'il est impossible ou inutile de changer de langue internationale et que cela représenterait de toutes les façons un coût très élevé.

 

Cependant, au début du XXe siècle, lorsque l'espéranto est apparu, c'était encore le français qui dominait, du fait de l’existence de nombreuses colonies françaises. Et, actuellement, aucune organisation inter-gouvernementale (telle que les Nations unies, ou l’Union européenne) n’utilise uniquement l’anglais.

 

Par ailleurs, l'anglais a le défaut d'être une langue difficile, en particulier du fait de la prononciation, et il est extrêmement difficile d'atteindre par l'apprentissage le même niveau d'anglais qu'un natif anglophone. À l'opposé, l’espéranto peut, après un temps d’étude et de pratique relativement court, devenir une langue que l’on sent comme sa propre langue. Ainsi, selon une étude comparative de l'Institut de pédagogie cybernétique de Paderborn (RFA), 150 heures d'espéranto suffisent à un francophone pour atteindre un niveau qui en exige au moins 1 500 en anglais (et 2 000 en allemand).

 

 

Critiques générales

  1. 1) Les racines des mots en espéranto sont dans leur grande majorité latines (exemple maison : domo).
  2. 2) La grammaire éloigne l'espéranto du latin (exemple père se dit patro en espéranto, mais mère se dit patrino, construit avec le lexème patr + in, suffixe féminisant -repris de l'allemand, donc germanique- , conforme au principe de simplicité et de régularité de l'espéranto, mais qui s'éloigne du mot latin mater).

Cette proximité distanciée de l'espéranto et du latin est à l'origine de deux types de critiques antinomiques : l'espéranto serait trop éloigné, ou au contraire trop proche du latin et/ou des langues occidentales.

 

 

Source : Wikipédia - Espéranto [Fr]

 

Voir aussi :

Wikipedia - Critiques de l'espéranto [Fr]

Wikipedia - Claude Piron [Fr]

Wikipedia - Histoire de l'espéranto [Fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Langues
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:49

Laissez moi vous raconter une histoire :

"Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager.


La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant.


L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.


La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

 

Plongée dans une marmite à 50°, la grenouille donnerait immédiatement un coup de pattes salutaire et se retrouverait dehors."

 

 

le-syndrome-de-la-grenouille.jpg

 

Cette histoire est racontée par Olivier Clerc et illustre le fait qu’un changement lent endort notre jugement et nous empêche de réagir comme nous le ferions si le changement arrivait plus soudainement.

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 18:40

Excès de présence médiatique et soumission intégrale de l'information au pouvoir du gouvernement. Déluge d'information impossible à traiter.

 

 

Plus d'information : Choisir.ch

 

Voir aussi :

Le dictionnaire des syndromes [Fr]

Dictionnaire des syndromes [fr]

Wikipedia - Liste des syndromes [Fr]

Wikipedia - Syndromes [Fr]

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 17:55

Le syndrome de Peter Pan (parfois nommé complexe de Peter Pan ou puer aeternus et abrégée SPP) est une expression utilisée pour désigner l'angoisse liée à l'idée de devenir adulte et le désir associé de rester enfant et plus généralement pour caractériser un adulte immature, en référence au personnage éponyme du garçon qui ne voulait pas grandir créé par J. M. Barrie.

 

Bien que largement popularisée par un psychanalyste, Dan Kiley, qui en fit le titre d'un ouvrage à succès paru en 1983, la notion ne constitue pour autant pas un syndrome reconnu en psychologie clinique. Toutefois, selon l'analyse littéraire, la figure de l'enfant qui ne veut pas grandir, dite puer aeternus (le « garçon éternel » en latin), est au centre de nombreux mythes et œuvres de fiction. Elle peut aussi être rapprochée du concept d'enfant intérieur développé dans la théorie psychanalytique jungienne.

 

 

Origine

L'idée d'un syndrome de Peter Pan est développée par un psychanalyste américain Dan Kiley en 1983. L'expression fait référence au personnage de Peter Pan, héros créé par J. M. Barrie et personnage principal de sa pièce Le Garçon qui ne voulait pas grandir (1904). Dan Kiley dans son ouvrage Le Syndrome de Peter Pan, sous-titré Ces hommes qui ont refusé de grandir (The Peter Pan Syndrome: Men Who Have Never Grown Up), décrit ces derniers comme étant narcissiques, émotionnellement immatures, socialement irresponsables et dépendants.

 

Ce syndrome n'est pas reconnu par le corps médical comme une entité clinique réelle car il n'a pas fait l'objet d'études scientifiques. De fait, il n'apparaît pas dans les classifications nosographiques des maladies mentales, telles que le DSM-IV. Selon les psychologues cliniciens qui ont été critiqué cette notion, l'explication du succès de ce concept dans la psychologie populaire tiendrait à la fois à la faible spécificité des critères diagnostiques proposés par Kiley qui font qu'on peut très facilement se reconnaître dans la définition qu'en donne Kiley (effet Barnum).

 

Dans la description qu'en donne Kiley et telle qu'elle fut popularisée, le syndrome apparaîtrait le plus souvent au début de l'âge adulte, lorsque l'individu commence à avoir des responsabilités et du sexe masculin. Toujours selon Kiley, les plus jeunes sont généralement célibataire et si ils sortent avec des femmes, ce sont des femmes d'un âge inférieur a l'âge de l'homme ou qui font des actes suggérant une immaturité. Kiley fait remarquer qu'on l'observe particulièrement chez les famille aisée.

 

La notion se rapproche de celle du garçon éternel, puer aeternus, que représente le dieu-enfant Bacchus dans les Métamorphoses d'Ovide (Livre IV).

 

Suite au succès de son livre Le Syndrome de Peter Pan, Dan Kiley a développé le thème du Dilemme de Wendy dans un livre éponyme, sous-titré Quand les femmes cessent de materner leurs hommes (1985).

 

 

Source : Wikipédia - Syndrome de Peter Pan [Fr]

 

Voir aussi : Wikipédia - Adulescence [Fr]

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 17:41

Le syndrome du larbin

I) Définition

Chez un individu, le syndrome du larbin est un comportement pathologique visant à prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont il est issu. Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.


II) Analyse des symptômes

L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des patrons, des rentiers ou des milliardaires, est l’acte de foi qui structure son discours. Le larbin agit sans discernement de ce qui pourrait être bon pour lui, il intellectualise le débat pour tenter de nous convaincre que piocher chez les riches est toujours la pire des solutions, quand bien même il en serait bénéficiaire. Les arguments économiques qu’il invoque inlassablement n’ont pas servi à forger sa conviction, le syndrome du larbin est malheureusement une vocation qui se trimbale dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède. Le larbin n’a pas choisi d’aimer les riches, il aime les riches parce qu’il est un larbin. De tendance nettement libérale le larbin est celui qui vous vante les bienfaits du bouclier fiscal alors même qu’il ne paye pas d’impôts. C’est encore le même larbin qui voudrait réduire ou supprimer l’impôt sur la fortune même s’il sait qu’il ne sera jamais concerné par la question. Un écervelé victime du syndrome du larbin n’a pas de conscience politique, il vote instinctivement dans l’intérêt de ceux qui l’exploitent pour s’attirer leur bienveillance. Le larbin estime que l’argent qui lui fait défaut, est beaucoup plus utile dans le coffre d’un riche qui pourra ainsi le réinvestir beaucoup plus utilement qu’il ne l’aurait lui même dépensé. Le larbin cautionne tous les sacrifices et les plans d’austérité dont il pourrait être l’objet comme la baisse des salaires, ou encore l’augmentation de l’âge de la retraite même si son travail ne lui convient d’aucune façon et que ses maîtres ne lui offrent aucune perspective d’améliorer sa condition.


III) Hypothèses sur l’origine du syndrome

Deux théories principales s’affrontent pour expliquer l’origine du syndrome : la thèse génétique et la pathologie mentale.


Après des siècles d’esclavage et de féodalité, les larbins pourraient être le produit d’une sélection artificielle des soumis par leurs maitres. La transmission génétique des caractères aurait favorisée la sélection d’une souche vivace de larbins domestiques au profit d’une nouvelle espèce de primates : l’homo larbinus.


Selon cette hypothèse le mécanisme en œuvre serait similaire à la sélection des chiens et des chevaux mais directement appliqué à l’homme.


Pour les tenants de la pathologie mentale le caractère héréditaire n’est pas retenu, il s’agirait plutôt d’un trouble qui se développerait dès l’enfance. Le processus s’aggraverait au passage à l’âge adulte lorsque le sujet prend conscience de la médiocrité de sa condition, le larbin développerait des stratégies inconscientes visant à restaurer un équilibre cognitif pour justifier l’acceptation de sa subordination. Le larbin finit ainsi par s’identifier à ses maîtres en s’imaginant appartenir au corps social qui l’exploite.


IV) Quelques exemples

Le larbin réagit vivement à toute discussion qui ose remettre en cause les privilèges des plus fortunés, incapable de se livrer à une argumentation convaincante, ses messages distillent la peur et les intimidations dont il est l’objet. En réaction le larbin brandit instinctivement une succession de termes caractéristiques qu’il essaye de glisser dans son discours tels que : communisme, bolchévisme, tirage vers le bas, la Stasi, Corée du Nord, isolement, dictature socialiste, évasion fiscale, paupérisation, millions de morts...


Les quelques messages qui suivent portent la quasi-signature "littéraire" d’un larbin digne de ce nom :

- Les riches il faut les bichonner, les câliner, si on les spolie trop ils s’installeront ailleurs.

- Le Bolchévisme ? Non merci les Russes ont essayé en 17...

- Comme en Corée du Nord ou au Zimbabwe ?

- La fortune de Bill Gates ? Ça fait 3 pizzas par Africain et après on fait quoi ?

- Si les riches disparaissent on pourra plus leur vendre des produits de luxe !

- Ma patronne paye trop de charges !

- Les parachutes dorés c’est une compensation pour dissuader de saboter davantage l’entreprise, divisé par le nombre de salariés ça fait beaucoup moins que dans une seule poche.


V) Population affectée

Le syndrome du larbin ne prolifère pas seulement chez les plus démunis intellectuellement comme on pourrait le penser, il affecte une large fourchette de la population sans corrélation apparente avec le niveau d’étude (20% de la population pense faire parti des 1% les plus riches). Les larbins sévissent en masse sur les forums d’économie dont l’étude de cette discipline semble en aggraver les symptômes. Le paysage politique avec l’élection d’un président au service des ploutocrates révèle un seuil de contamination critique dans la patrie des droits de l’homme. La situation est grave mais peut-être pas complètement désespérée et les symptômes ne cessent d’évoluer au fil de l’actualité, aussi aidez-nous à maintenir et à diffuser ce document pour lutter efficacement contre ce fléau des temps modernes.

 

 

Source : Agoravox.fr

Repost 0

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages