Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 12:05

Détails :

En 1770, Von Kempelen présente à la cour d’Autriche son incroyable invention. On découvre alors un drôle d’épouvantail affublé d’un turban et de fines moustaches, campé devant un échiquier. Sous son pupitre et par un effet de trompe-l’œil, les spectateurs admirent le mécanisme qui permet à l’automate de rivaliser avec les plus grands maîtres aux échecs… mais personne ne voit, bien sûr, le vrai joueur dissimulé à l’intérieur.


La machine fait le tour de l’Europe. A Paris, le Turc joue contre Benjamin Franklin et le bat facilement. En 1809, Napoléon 1er se mesure à lui pendant sa campagne de Wagram à Schönbrunn. L’Empereur en ressort humilié : en 24 coups, il est vaincu par une marionnette.


Il faudra attendre plus d’un demi-siècle pour que la supercherie soit dévoilée. Parmi toutes les parutions (essais, articles) qui ont tenté de percer les secrets du grand Turc, retenons Le joueur d’échecs de Maelzel, étude qu’Edgar Alan Poe lui a brillamment consacrée, en digne papa du Chevalier Dupin.

 

 

Kempelen_chess1.jpg

Une reconstruction

 

 

Sources :

fr.spontex.org [fr]

wikipedia.org – The Turk [en]
wikisource.org – Le Joueur de’échecs de Maelzel [fr]
geocities.com – The Chess automatons [en]
chessgame.com [en] (pour suivre la partie Napoléon vs le Turc)

 

Voir aussi : Les vieux automates exceptionnels de Pierre Jaquet-Droz

Partager cet article

Repost 0
Published by Milem - dans Histoires
commenter cet article

commentaires

Ma Playlist

Rechercher

Ma Playlist 2

Pages