Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 11:48

Au début du XXe siècle, l’Allemand Paul Trendelenburg observe le réflexe péristaltique in vitro dans l’intestin d’un porc séparé du reste du corps et qui réagit donc sans la participation du système nerveux central.

Nos intestins constituent un deuxième cerveau, très similaire à celui logé dans la tête, qui est appelé système nerveux entérique.

 


Système nerveux entérique

Un cerveau enroulé autour du tube digestif et de l’intestin qui travaille de manière indépendante du cerveau principal

Presque toutes les substances qui déterminent le fonctionnement du cerveau encéphalique se retrouvent dans le ventre qui abrite 100 millions de neurones, plus que dans la moelle épinière, et dont la quasi totalité se consacrent à des tâches ne dépendant pas directement du cerveau supérieur.

Les cellules nerveuses du cerveau abdominal ont la même origine que celles du cerveau principal. A un certain moment, elles s’en séparent, migrent vers le ventre pour former le système nerveux entérique (SNE).

L’étude de son fonctionnement a donné naissance à une nouvelle discipline scientifique à cheval entre la neurophysiologie et la gastroentérologie : la neuro-gastro-entérologie.

Le système nerveux entérique constitue un réseau local pouvant fonctionner indépendamment des afférences des centres supérieurs. Il contient un ensemble de programmes commandant le fonctionnement du tube digestif aussi bien pendant les périodes interprandiales que postprandiales ou lors d'événements comme les vomissements. Le système nerveux entérique diffère des autres structures ganglionnaires tissulaires par son organisation en réseau comparable à celle du cerveau ou de la moelle.
Il comporte 3 types de neurones: sensitifs, moteurs et des interneurones. Deux types d'action peuvent être provoquées par les cellules nerveuses du tube digestif: des réflexes, action stéréotypée qui surviennent en réponse à la stimulation des neurones sensitifs (réponse à une distension intraluminale par exemple), et cadences, activité rythmique ou répétée. Cette activité programmée peut ne pas nécessiter l'intervention d'un stimulus pour être initiée.

Les centres supérieurs intégrateurs parasympathiques sont particulièrement impliqués dans le contrôle du tube digestif supérieur de l'œsophage au colon et des sécrétions pancréatiques et biliaires. L'interaction des centres vagaux dorsaux avec les centres supérieurs permet une adaptation rapide et précise aux modes alimentaires: anticipation, ingestion et digestion de repas de composition variable.
Un réflexe dit vago-vagal permet un ajustement précis et rapide de la fonction digestive au contenu du tube digestif de l'oesophage jusqu'au colon.

 

L'arc réflexe présente :
-Les récepteurs sensitifs ( tension, pH, meccano-, osmo-, gluco-récepteurs) sont liés à des neurones afférents vagaux.
-Les réflexes spinaux gouvernant le tube digestif ont la même organisation que ceux contrôlant la musculature squelettique: les arcs réflexes sont localisés au niveau médullaire. Les voies centripètes rejoignent les centres cérébraux par des voies qui peuvent être des réflexes monosynaptiques (vers les centres intégrateurs comme le cortex par exemple).

 

 

Traitement de l'information
Des processus mnésiques peuvent ensuite résulter de l'intégration des informations proprioceptives.
Les informations sensitives sont transmises aux centres supérieurs qui projettent leurs informations sur les voies réflexes expliquant ainsi l'action des émotions, du stress ou des événements extérieurs sur les fonctions digestives.
De nombreux neurotransmetteurs (acétylcholine, acides aminés, oxyde nitrique, peptides, ...) participent à ces fonctions nerveuses.

Le système digestif concentre entre 70 et 80 % des cellules du système immunitaire. Il semble diriger en grande partie le dispositif de défense de l’organisme. "Le système nerveux entérique entretient des relations étroites avec le système immunitaire, confie Pavel Kucera. Le système digestif représente donc un sujet d’exploration pour la neuro-immunologie, un domaine récent et fascinant de la recherche biomédicale."



Plusieurs centres supérieurs sont reliés au système digestif : régions frontales du cortex et noyaux gris centraux, de fait les relations entre émotion, stress et fonctions digestives est bien connu, indépendamment de toute pathologie psychiatrique.
Les neurones du SNE produisent les même molécules – les neurotransmetteurs – que le cerveau principal.  

L’exemple le plus spectaculaire est celui de la sérotonine, un neurotransmetteur qui influence les états d’âme, qui est produit à 95 % par les cellules nerveuses de l’intestin.


La pharmacopée psychiatrique agit également sur l’estomac. Certains antidépresseurs provoquent parfois des diarrhées et des dysfonctionnements gastriques. En cas de dyspepsie, autrement dit de digestion difficile et douloureuse, un médicament contre la migraine comme le sumatriptan peut avoir également un effet relaxant sur l’estomac.

Le cerveau abdominal envoie, à travers le nerf vague, neuf fois plus d’informations vers la tête qu’il n’en reçoit. Ce qui fait dire à certains que notre santé dépendrait de l’entente entre nos deux centres nerveux. A en croire Michael Gershon, le cerveau abdominal serait aussi capable de se souvenir, participerait à la phase de rêves pendant le sommeil en produisant de la sérotonine et pourrait constituer la matrice biologique de l’inconscient.
Autrement dit, il aurait tout de son grand frère.

 

Source : Temporalites.free.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 21:02

tremblement-terre-1963-98.png

 

 

Source : Laboiteverte.fr

 

 

plaques-tectoniques.png

Carte des principales plaques tectoniques (attention les surfaces sont déformées par la projection de Mercator)

 


Plaques majeures :

       Plaque pacifique
       Plaque eurasienne
       Plaque africaine
       Plaque antarctique
       Plaque nord-américaine
       Plaque australienne
       Plaque sud-américaine
       Plaque de Nazca
       Plaque indienne
       Plaque philippine
       Plaque arabique
       Plaque de Cocos
       Plaque caraïbe
       Plaque Juan de Fuca

Plaque mineure :
       Plaque Scotia

 

 

Source : Wikipédia - plaque tectonique [Fr]

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 23:00

5 semaines de congés payés et 10 jours fériés, est-ce beaucoup ? Challenges.fr a mené l'enquête. Un tour du monde complet où il apparaît que la France n'est pas le pays le plus généreux avec ses salariés... même en prenant en compte les RTT.

 

 

C'est un sujet de moquerie permanente. Dans le film d'animation "Madagascar 3", qui vient de sortir sur les écrans, les Français sont encore dépeints comme des adeptes du farniente bénéficiant de vacances permanentes. Et pourtant, une étude du cabinet britannique Mercer (dont les données ont été recoupées par Challenges.fr avec celles de l'Organisation Internationale du Travail et de la Commission européenne) tord le cou à cette idée reçue ! Non, les Français ne sont pas les mieux lotis. Ils sont même largement devancés par les libéraux Britanniques. Le Royaume-Uni accorde en effet 28 jours de congés aux salariés du pays, tandis les Français n'ont droit "qu'à" 25 jours (5 semaines), soit un jour de moins que les PolonaisEt si on additionne congés payés et jours chômés, les Français pointent seulement au 7e rang.

 

Cela dit, dans la pratique, la comparaison reste une exercice à haut risque. Car chaque pays a ses exceptions. Ainsi les employeurs britanniques peuvent déduire les jours fériés (8) des congés. En clair, au lieu de jouir de 36 jours chômés par an, les plus mal lotis des sujets de Sa Majesté peuvent avoir droit à "seulement" 28 jours de repos, soit 5 semaines et demi, Noël et Nouvel An compris. A contrario, en France, une telle pratique n'existe pas et les salariés cumulent généralement les jours fériés et les congés, soit 36 jours chômés.

 

 

Les salariés d'Asie Pacifique moins chanceux

Autre petit bémol, dans l'Hexagone, comme dans de nombreux autres pays, les jours fériés peuvent être travaillés et payés suivant les secteurs et les conventions collectives. De plus, le lundi de Pentecôte fait exception depuis qu'il a été instauré comme "journée de solidarité". Initialement, le lundi de Pentecôte était devenu un jour travaillé mais non payé et le produit de cette journée de travail était versé à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA). Depuis 2008, les entreprises sont libres de décider quel jour de l'année elles utilisent pour contribuer à cette journée.

 

Mais ces batailles de vacances restent de toute façon l'apanage des Européens. L'étude Mercer montre qu'au sein de l'UE, les salariés ayant droit au total à un mois cumulé de repos sont légion alors que dans la plupart des pays d'Asie Pacifique, ils doivent se contenter de quelques jours à peine. Et nous ne parlons pas des pays en voie de développement qui ne sont pas pris en compte dans cette enquête et dont la législation -quand elle existe- est le plus souvent très défavorable au salarié.

 

 

Différences entre Amérique du Nord et du Sud

Sur le continent américain, les inégalités sont notables: les pays d'Amérique du Sud tirent leur épingle du jeu tandis qu'Américains et Canadiens ont très peu (ou pas) de droits concernant la durée des congés légaux. Pour autant, la pratique peut encore une fois s'avérer bien différente de ce qui est prévu dans les textes. Si les Américains ne bénéficient pas d'un nombre officiel de congés, l'usage veut qu'ils prennent 2 semaines de vacances par an (généralement payées par leur compagnie).

 

Ce genre de pratique se retrouve partout dans le monde. En effet, sur notre carte ne figurent que les minimas légaux de vacances (sans compter les samedis et dimanches) pour une personne travaillant 5 jours par semaine. L'employeur ou la convention collective peuvent attribuer davantage de journées de repos au salarié. En Allemagne par exemple, la coutume est de donner six semaines de vacances alors que la loi n'en prévoit que quatre.

 

 

Des vacances suivant l'ancienneté ou les absences

D'autres subtilités existent encore. Attention par exemple à ne pas se méprendre sur le nombre de jours de congés légaux. Théoriquement, le Brésil offre 30 jours de vacances à ses citoyens. Mais il s'agit de jours calendaires. Les Brésiliens n'ont en réalité que 22 jours de congés (4 semaines et demi sans compter les week-ends).

 

De même, certaines législations font varier le nombre de vacances en fonction de l'ancienneté du salarié (Pologne, Argentine, Japon…) ou encore au nombre de journées d'absence injustifiées (Portugal).

 

 

Le jeu des jours fériés

La dernière inégalité en matière de vacances tient au nombre de jours fériés. Il varie de 18 en Colombie à 7 jours au Mexique, deux pays très catholiques où pourtant les saints n'ont pas le même poids.

 

 

Source : Challenges.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 20:51

Un royaume du Commonwealth (Commonwealth realm) est un des 16 États indépendants membres du Commonwealth qui reconnaissent le chef du Commonwealth, actuellement la reine Élisabeth II comme étant leur chef d’État. Le terme est informel, et n'a aucun statut légal.

 

Chacun de ces États donne un titre royal au souverain du Commonwealth, en son nom personnel. Ils sont ainsi unis personnellement les uns avec les autres via leur souverain, porteur du titre pour chacun d’eux, mais gardent chacun leur indépendance.

 

La reine est représentée symboliquement dans chaque État (hormis le Royaume-Uni où elle règne en personne) par un gouverneur général, ou équivalent, désigné différemment d’un pays à l’autre. Les fonctions de ce représentant sont principalement symboliques. La Reine n’y joue pas un rôle de chef du gouvernement (le titre de chef d'Etat est généralement honorifique), mais elle assiste occasionnellement à des événements historiquement importants dans ces royaumes. Elle a un devoir de réserve dans les pays dont elle est la souveraine.

 

 

Source : Wikipédia - Royaume du Commonwealth [Fr] (voir les États membre)

 

Voir aussi :

Wikipédia - Commonwealth of Nations [Fr]

Wikipédia - Organisation internationale de la francophonie [Fr] (équivalent du commonwealth of nation)

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 12:30

Nous louons la présence d'eau sur notre planète. On dit même qu'on ne devrait pas la nommer « Terre », mais « Océan ». Toutefois, si l'on devait prendre TOUTE l'eau, quel volume obtiendrait-on ? Par TOUTE, on parle aussi de celle qui est dans votre corps, des glaces et de la vapeur d'eau dans l'atmosphère. On a fait le calcul (des géologues américains). Cela devrait réaliser une sphère de 1385 km de diamètre, soit le tiers de la Lune. Une image permet de réaliser.

 

 

Terre-sans-eau.jpg

 

 

Si l'on ne prenait en compte que l'eau liquide des mers et océans, cela ne ferait que 2,5 %, donc une sphère de 160 km de diamètre.

 

 

Source : Sur-la-toile.com

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 19:03

« On a toujours besoin d'un plus petit que soi ». Ce dicton s'avère aujourd'hui particulièrement véridique puisque des physiciens désirant vérifier leur théorie de la gravité s'assurent la collaboration de ce petit personnage qui se rendra avec eux en différents points de la planète y faire évaluer son poids, celui-ci devant éventuellement différer selon l'emplacement choisi. Un commerçant allemand, vendeur de balances de précision, accepte de financer ce projet y voyant une occasion de faire la promotion de ses articles.


Le nain de jardin atteint le poids de 307,56 grammes à Bombay en Inde tandis qu'en Antarctique, par exemple, son poids s'élève à 309,82 grammes. Cette expérience permet d'établir la mesure des variations de gravité terrestre ce qui altère la masse de Kern. La forme de la terre quelque peu semblable à une pomme de terre plutôt qu'à une sphère parfaite constitue la cause de ce phénomène. Une personne pourrait acquérir ou perdre 0,5 % de son poids du seul fait de se déplacer en différents endroits sur le globe.

On annonce les étapes de ce voyage, impliquant la participation du nain de jardin, au Snolab, en ce laboratoire canadien situé à une profondeur de deux kilomètres sous la surface du sol. Le Grand Collisionneur de Hadrons en Europe, à Genève, recevra à son tour la visite de cette équipe scientifique. Plus d'informations relatives au tour du monde de Kern et aux relevés sur ses pesées figurent sur le site GnomeExperiment.com.

 

 

Source : Sur-la-toile.com

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 20:05

L'agence de notation Moody’s a déclassé d’un cran la Société Générale et le Crédit Agricole le 16 septembre, et poursuit la surveillance de BNP Paribas, et vous pensez que votre argent serait mieux sous votre matelas que dans un compte en banque ?

 

Vous aimeriez bien retirer tout votre argent et vous débrouiller seul mais voilà, vivre sans compte en banque en France ce n’est pas facile.

 

Pas facile, mais pas impossible pour tout le monde. Slate a tenté de savoir qui pouvait vivre sa vie quotidienne totalement indépendamment des banques. Et sans tricher.  Pas question de demander à un ami ou un parent de faire un chèque pour soi.

 

 

En théorie, le liquide est roi

 

En théorie, vivre avec du liquide est facilité par la loi, puisque les commerçants et autres créanciers sont obligés d’accepter les paiements en espèces (ce n’est pas le cas avec les paiements par carte bleue ou chèque, d’où les panneaux «nous n’acceptons pas les chèques» et autres «la machine à CB est en panne» dans certains restaurants ou bars).

 

Mais dans la pratique, nous nous servons indirectement de notre compte en banque constamment, depuis les prélèvements automatiques pour un forfait téléphonique jusqu’à un abonnement aux transports en commun payé par carte bleue, en passant par un chèque au médecin ou un PEL ouvert pour acheter un jour un appartement.

 

Se débarrasser de sa banque suppose un effort de volonté: il faudrait négocier constamment pour pouvoir donner ou recevoir de l’argent en liquide, avec moult déplacements rendus obsolètes par les paiements en ligne. Sans compter les risques de perdre les espèces amassées après une inondation, un incendie, un cambriolage ou autre braquage.

Toutes ces caractéristiques en tête, qui peut vivre –en toute légalité– sans compte en banque ?

 

 

D’abord, répondons à une question plus simple : qui ne peut pas vivre sans compte en banque ?


  • - Les retraités (les retraites ne peuvent pas être versées en espèces, explique-t-on à la Cnam).
  • - Les parents qui reçoivent des aides de la Caisse d’allocation familiale, les chômeurs ou autres personnes qui reçoivent des allocations sociales (elles sont versées par virement).
  • - Ceux qui veulent s’acheter une voiture neuve, une maison, ou tout autre gros achat (un particulier résident en France ne peut pas payer plus de 3.000 euros en liquide pour un achat).
  • - Ceux qui sont un peu trop fans de la petite monnaie ou des gros billets (si vous cherchez à payer vos courses avec plus de 50 pièces, les commerçants ne sont pas obligés d’accepter; ils peuvent aussi exiger que vous fassiez l’appoint).
  • - Les fans des achat sur Internet.
  • - Les gens qui veulent être remboursés par la Sécurité sociale pour leurs frais médicaux (que ce soit avec des feuilles de soin ou la carte vitale, tous les remboursements passent par un virement. Même ceux qui veulent bénéficier de la CMU complémentaire doivent fournir un RIB, ou signer une autorisation de versements sur un compte tiers).
  • - Les fonctionnaires (le ministère de la Fonction publique explique que les salaires sont versés par virement).

 

Deux cas un peu particuliers :

  • - Les prisonniers qui peuvent n’avoir ni liquide ni compte en banque. Ils n’ont pas le droit d’avoir des espèces sur eux pendant leur détention. L’argent qu’ils avaient sur eux à leur arrivée en prison est déposé dans un compte à leur nom, sauf s’ils préfèrent qu’il soit consigné jusqu’à leur sortie.

 

 

Ceux qui pourraient vivre sans compte en banque


Certains étudiants

 

Imaginons un jeune homme ci-après nommé Julien. Julien ne reçoit pas d’allocations, il vit toujours chez ses parents qui lui donnent de l’argent de poche. L’été, il fait des petits boulots pour lesquels il demande à être payé en liquide (il en a le droit tant qu’il ne gagne pas plus de 1.500 euros).

 

Pour les frais de scolarité de la fac, ça n’a pas été simple, mais il a réussi en brandissant les recommandations données par la Commission des clauses abusives sur les établissements d’enseignement.

 

Il paie en cash au bar avec ses amis, au resto avec sa copine, et quand son petit frère l’a appelé en galère de ses vacances dans le Sud de la France, il est allé à La Poste lui envoyer 100 euros par mandat-cash.

 

 

Certains étrangers

 

Julia est espagnole, tout comme son domicile fiscal. Ça lui donne le droit de payer jusqu’à 15.000 euros en espèces (par transaction: si elle veut acheter une voiture à 30.000 euros, elle sera obligée de payer les 15.000 restant en carte bleue, chèque ou virement).

 

Quand elle se balade entre l’Espagne et la France avec des valises pleines de billets (ou plutôt une enveloppe, grâce à l’euro), si elle veut faire passer plus de 10.000 euros d’un pays à l’autre, elle doit obligatoirement le déclarer aux douanes.

 

Bon à savoir vu qu’elle aime le casino et que le casino l’aime en retour: elle échange ses jetons ou ses plaques contre des espèces, donnant son nom, adresse et référence de sa carte d’identité quand c’est pour des montants de plus de 1.000 euros.

 

Elle dort chez des amis ou dans des hôtels hors-saison, quand elle est sûre d’avoir une chambre sans avoir besoin de réserver (il lui faudrait une carte bleue pour ça). 

 

 

Certaines personnes qui travaillent en professions libérales

 

Avocate, Juliette peut demander à être payée uniquement en espèces, tant qu’elle l’a affiché dans sa salle d’attente pour en informer ses clients. Elle achète des carnets de ticket de métro en liquide, et quand elle a besoin d’une voiture, la loue dans des agences qui acceptent les espèces. Dans les rares cas où elle se prend une amende, elle la paye immédiatement, en liquide.

 

Elle règle sa cotisation retraite en liquide en se déplaçant directement à la Caisse nationale des barreaux français, et sa cotisation maladie en allant au RSI ou en se servant d’un mandat-cash postal. Les deux organisations ne parlent pas de cette option sur leur site, parce qu’elle est très rarement utilisée et que ce n’est pas la plus pratique pour eux, mais ils précisent au téléphone qu’elle est possible.

 

 

Certains jeunes actifs

Jules gagne moins de 1.300 euros par mois, qu’il demande à recevoir en liquide. Il s’est trouvé une colocation chez un ami qui ne lui a pas demandé de chèque de caution et prend un loyer de 500 euros par mois et lui fait une quittance (en théorie, un locataire peut décider de payer en liquide et son propriétaire n’a pas le droit de refuser, mais dans la pratique le proprio peut demander un autre moyen de paiement pour des raisons de sécurité ou de facilité. La caution est en théorie aussi payable en espèces, mais attention à l’arnaque !).

 

Il paye ses factures GDF et EDF par mandat-poste (l’option n’est plus disponible sur le site d’EDF, mais une conseillère assure que c'est toujours possible), et s’est acheté un portable avec une carte prépayée rechargeable.

 

C’est plus simple que de convaincre un opérateur téléphonique de lui vendre portable + abonnement sans RIB, mais c’est plus cher. Il achète des clés 3G sans abonnement pour surfer sur le Net. Pas de problème pour son impôt sur le revenu, puisqu’il doit moins de 3.000 euros à l’Etat.

 

Autant dire que si vous êtes un jeune actif en profession libérale prêt à vous décarcasser pour payer en espèces, le monde sans banques est à vous! A vous de voir si ça en vaut la peine…

 

 

Cécile Dehesdin


L'explication remercie les opérateurs téléphoniques de la Cnam, EDF, RSI, CNBF, la Sécurité sociale, et Service-public, ainsi que Michel Fréchet de la CGL et Jean-Marc Granier de la Commission des clauses abusives.

 

 

Source : Slate.fr

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 14:00

Les prestataires de services ont beau jeu de vous présenter les avantages du prélèvement automatique. Evidemment puisqu'il leur permet de piocher directement dans votre compte bancaire chaque mois. Mais si le prélèvement bancaire peut être un outil pratique pour certaines dépenses, il vous met également à la merci de discrètes hausses de tarifs, de surfacturations intempestives et de paiements de services que vous n'avez même pas utilisés. Sans compter le risque d'effet boule de neige. Si vos comptes sont à sec en fin de mois, les frais bancaires viennent s'ajouter au prélèvement indûment perçu. Vous devez de surcroît passer de longues minutes au téléphone pour plaider votre cause. Et ne comptez pas sur votre prestataire pour rembourser ces frais supplémentaires… Pour vous prémunir contre ces situations, voici quatre dépenses où il vaut mieux éviter le prélèvement automatique.


 

Le téléphone portable

Qu'y a-t-il de plus insupportable que de recevoir l'exorbitante facture d'abonnement de votre smartphone ? Vous apercevoir que vous avez dépassé votre forfait. Si vous avez des enfants, soyez particulièrement attentifs ! Les téléchargements de sonneries soit disant gratuites contiennent parfois des frais annexes cachés dans la longue liste des conditions d'utilisation que personne ne lit jamais. Il en va de même pour certains jeux ou autres fonctions optionnelles qui peuvent receler des frais cachés. Si vos dépenses de portable sont prélevées, vous êtes contraints de vérifier vos factures minutieusement chaque mois.

 

Les assurances

Les compagnies d'assurance savent s'y prendre pour attirer de nouveaux clients. A grands renforts de publicités, ils vous poussent à rechercher les prix les plus bas sur l'assurance de votre automobile ou de votre domicile. Il y a de bonnes affaires à faire… mais pour un moment seulement. Leur business model, c'est l'ingratitude. Les conditions qu'ils offrent aux nouveaux clients sont intéressantes. Mais, ils augmentent chaque année les tarifs des clients fidèles en espérant qu'ils n'y feront pas attention. Sans compter qu'en mensualisant les dépenses, vous perdez de vue les échéances qui permettent de renouveler ou dénoncer son contrat d'assurance.

 

Eau, gaz, électricité…

Passer du temps à payer ces factures peut sembler une corvée inutile. Mais, ces factures peuvent être les premiers indices que quelque chose ne tourne pas rond. Et si tout est prélevé, il y a peu de chances que vous preniez la peine de les regarder. Par exemple, une augmentation de la facture d'électricité peut signifier que la porte du congélateur ferme mal ou qu'il est temps de jeter vos radiateurs électriques.

 

L'abonnement à la salle de sport

Vous avez pris des bonnes résolutions : vous allez faire du sport ! Première étape, prendre un abonnement à l'année. Dans les faits, les gens surestiment toujours le temps qu'ils pourront consacrer au sport. Et les statistiques prouvent que les salles de sport ont leurs fichiers remplis de clients qui ne viennent jamais. Mieux vaut toujours commencer en payant chaque séance avant de s'engager sur la durée.

 

 

Sources :

CBSMoneyWatch

Fr.finance.yahoo.com

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 13:45

Du fait de son annexion par l'Allemagne entre 1870 et 1918, l'Alsace-Moselle n'est pas régie par les lois laïques d'une « République indivisible, laïque, démocratique et sociale ». Cette particularité historique est généralement ignorée du reste du territoire national mais intégrée sur place. Elle n'est pourtant pas sans conséquences. L'Alsace-Moselle cumule toutes les législations non-laïques :

 

* Elle est soumise au concordat de 1801 dont seul le volet financier est appliqué. En 2002, il en coûtait déjà plus de 36 millions d'euros à l'ensemble des contribuables français pour payer les salaires des ministres des quatre cultes reconnus.

 

* Le Statut scolaire local impose à l'Etat d'organiser un enseignement de religion à l'Ecole publique sous la responsabilité de chacun des quatre cultes reconnus.

 

 

Bien qu'un arrêt du Conseil d'Etat du 6 juin 2001 fonde juridiquement la non-obligation de cet enseignement pour les élèves, les autorités religieuses et rectorale se comportent comme si cet enseignement était obligatoire. Les parents non-croyants sont toujours obligés de demander, par écrit, une dispense officielle pour leurs enfants. Les parents de confession musulmane ne disposent pas d'un enseignement correspondant.

 

 

Autres exceptions

 

En Guyane, l'ordonnance de Charles X du 27 août 1827 est toujours en vigueur, et ne reconnaît que le culte catholique, celui-ci bénéficiant d’un financement public.

 

À Saint-Pierre-et-Miquelon, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie subsiste un système dérivé des décrets Mandel de 1939, qui autorise les missions religieuses à constituer des conseils d’administration afin de donner une situation juridique à la gestion des biens utiles à l’exercice des cultes.

 

À Wallis-et-Futuna, le catholicisme romain est la religion officielle.

 

 

Sources :

La Laïcité [Wikipedia Fr]

Europe-et-laicite.org


Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 16:48

En quittant son domicile, tout le monde s'assure d'avoir son portefeuille, ses clefs et son téléphone. Mais, bien souvent, on emporte des choses qu'on aurait mieux fait de laisser chez soi. Parce qu'en cas de vol ou de perte, certaines sont impossibles à remplacer ou peuvent entraîner d'innombrables désagréments. Le point sur les documents ou objets qu'il vaut mieux laisser chez soi dans certaines circonstances.

 

 

Le passeport

Quand vous êtes à l'étranger, vous ne pouvez évidemment pas laisser votre passeport chez vous. Mais, la prudence vous impose de le laisser à l'hôtel ou dans un lieu sûr et de vous déplacer avec une photocopie. En cas de perte ou de vol, vos vacances sont gâchées à coup sûr, avec passage obligé par l'ambassade et formalités administratives. Et vous savez que le passeport constitue une pièce de choix pour les voleurs.

 

Les mots de passe et autres codes

Qu'il s'agisse du code PIN ou pire encore de votre code de carte bleue ou du code de votre alarme, ne les emportez jamais dans votre portefeuille. Les petits chiffres griffonnés au dos d'une carte de visite ou sur un bout de papier sont les premières choses que regarderont les voleurs.

 

Les téléphones sans mot de passe

Aujourd'hui, beaucoup de gens ont des smartphones qui permettent un accès direct à leur compte en banque, au compte Paypal ou autres. Ne les laissez pas sans mot de passe ou avec un mot de passe automatique. N'oubliez pas qu'ils peuvent tomber entre de mauvaises mains.

 

Votre chéquier

Avec l'usage de la carte bleue qui se généralise, avez-vous vraiment besoin d'emporter votre chéquier ? Facile à utiliser par un voleur, il comprend, de plus, des informations sur vos comptes qui peuvent être intéressantes. Le prendre mécaniquement dans votre sac pour ne jamais s'en servir peut être une erreur tragique. Au moment où le vol ou la perte de votre sac surviennent, saurez-vous dire si vous aviez votre chéquier ou s'il est resté dans le tiroir du bureau ? La demi-journée d'hésitation avant de faire opposition peut vous coûter cher.

 

Votre collection de cartes de crédit

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, voilà une expression qui convient à vos cartes bleues. Même si vous avez un très joli porte-cartes, évitez de toutes les emporter en risquant de vous trouvé totalement démuni en cas de vol.

 

Trop d'argent liquide

C'est une évidence, l'argent liquide appelle le vol. Et si vous êtes obligé d'en emporter avec vous, répartissez-le en différents endroits de façon à ne pas devoir sortir votre liasse devant les regards envieux pour acheter une baguette. Un peu dans le porte-monnaie, quelques billets dans le portefeuille, et le reste dans la poche. En cas de vol avec menace, vous perdez votre portefeuille mais vous limitez les dégâts.

 

Les bons d'achat, les billets de train ou de concert

Ils représentent parfois des valeurs importantes et sont plus faciles à utiliser ou à échanger que vos autres valeurs. Pour les bons d'achat, c'est simple, personne ne demande de papiers d'identités. En ce qui concerne les billets de train ou de concert, les systèmes d'échanges par internet sont une véritable aubaine pour les écouler.

 

 

Source : Fox Business

fr.finance.yahoo.com

Repost 0
Published by Milem - dans Divers
commenter cet article

Rechercher

Pages